La Thaïlande

Voyager en Thaïlande
La Thaïlande est le pays sur lequel j’ai le plus écrit au fil des années, c’est ma deuxième maison et l’on peut dire qu’elle a largement contribué à ma renaissance. À travers ces pages je vous raconte tout mon amour pour elle, mais vous présente aussi une série de guides qui vous permettront préparer votre séjour en Thaïlande à la perfection: du road trip aux city trips, en passant par ses plus riches subtilités culturelles.

Que faire et que voir en Thaïlande?

  1. Découvrir la ville Chiang Mai et ses alentours
  2. Découvrir Bangkok et ses alentours
  3. Découvrir la province de Phang Nga, au sud
  4. Parcourir le nord-ouest de la Thaïlande: rizières, curiosités et petites villes bohème
  5. S’aventurer dans l’Issan, l’est authentique de la Thaïlande
  6. Découvrir Chiang Rai et ses alentours
  7. Manger! Découvrir la cuisine traditionnelle et les spécialités thaïlandaises
  8. Assister à des événements et festivals incroyables
  9. Préparer son voyage en Thaïlande
  10. Petites histoires thaïlandaises: les carnets de voyage

Villes et régions de Thaïlande

Chiang Mai, Thaïlande

Chiang Mai

On ne présente plus la délicieuse ville de Chiang Mai, petite cousine de Bangkok au nord. Sa douceur de vivre attire bon nombre d’expatriés et de nomades. La nature environnante n’y est certainement pas pour rien: il existe ici mille possibilités d’excursions et de visites. La culture y est très riche, grâce notamment aux diverses ethnies qui vivent dans la région et à la particulière influence de l’ancien royaume de Lanna (1262): à Chiang Mai, on parle le thaï du nord, on mange thaï du nord, on danse thaï du nord!

Bangkok, Thaïlande

Bangkok

Difficile à appréhender et follement chaotique, Bangkok est de ces villes que l’on aime profondément ou que l’on déteste. Sortir de ses circuits touristiques très fortement tracés (très beaux!) demande de bonnes recherches, mais et elles en valent la peine! Bangkok est une ville de culture, pleine de curiosités: elle vaut la peine que l’on s’y arrête, qu’on la considère et que l’on prenne le temps de l’explorer au-delà de ses aprioris.

Phang Nga, Thaïlande

Province de Phang Nga

Souvent associées aux fiestas folles (les célèbres Full Moon Parties!), à la débauche et au tourisme de masse, les plages et les îles du sud de la Thaïlande peuvent repousser le voyageur tranquille. De ces derniers, je suis heureuse de vous apprendre qu’il y a des endroits magnifiquement tranquilles dans le sud de la Thaïlande (îles comprises!) où il est autant possible d’étendre sa serviette de bain tranquillement que d’apprécier le quotidien des insulaires. Comme ailleurs, il faut prendre la peine de creuser au-delà des dépliants touristiques.

Mae Hong Son loop

Le Mae Hong Son Loop

Les régions qui entourent Chiang Mai, la reine du nord, ont mille merveilles naturelles et culturelles à proposer. Tous ces endroits sont assez facilement accessibles en scooter comme en transports publics, ou en tours guidés. Ils sont plutôt bien fréquentés par les touristes (sauf à la frontière birmane) ce qui rend la communication assez simple. Prudence par contre autour de la frontière birmane car les tensions entre diverses ethnies n’y sont pas rares. Renseignez-vous avant de vous y rendre, et engagez un guide si vous n’êtes pas sûr de vous.

Chiang Mai, Thaïlande

L’Issan

Cette fabuleuse région compte de nombreux parcs nationaux et est célèbre pour sa gastronomie et sa musique particulières. C’est un pays dans le pays, où l’hospitalité et les espaces vierges sont de mise. Le pays du riz, de la soie, des ruines khmères et de la vie au rythme tranquille du fleuve Mékong. Il peut être un peu plus difficile d’y communiquer avec les habitants car l’anglais y est moins largement parlé qu’ailleurs en Thaïlande: néanmoins, le sens de l’accueil étant ici des plus forts, je ne me fais pas de soucis pour votre bien-être!

Bangkok, Thaïlande

Chiang Rai

On s’y rend habituellement pour visiter son Temple Blanc. Chiang Rai est une ville paisible et accueillante, mais aussi une porte vers le nord, ses ethnies multiples et sa nature.

La cuisine thaïlandaise

Cuisine thaïlandaise

Je vous invite à découvrir en profondeur la cuisine thai, avec 31 spécialités à goûter sur place. Avec cet article, vous apprendrez à les commander, avec leur équivalence en Thai pour vous y aider. J’ai aussi dédié un article complet aux spécialités thaïlandaises du nord (lanna et issan): idéal pour un séjour à Chiang Mai, il vous permettra de faire profiter vos papilles au mieux! Finalement, si vous êtes d’humeur aventureuse, découvrir les plats les plus bizarres de la Thaïlande (insectes, sang cru, crevettes qui dansent, etc.)

Festivals et événements à ne pas manquer en Thaïlande

Loy Krathong

Loy Krathong

En novembre, les thaïlandais fêtent Loy Kratong. Ils lâchent des lanternes célestes et déposent des radeaux sur l’eau en honneur à la déesse des eaux, afin de se défaire de toutes les choses négatives qui leur pèsent.

Songkran, le nouvel an thaïlandais

Songkran

Songkran se célèbre avec des pistolets… à eau! Tous les coups sont permis. Découvrez l’un des plus belles festivités du monde.

Festival végétarien en thaïlande

Festival végétarien

Célébré tout autour de la Thaïlande, il bat son plein dans les provinces du sud (Phang Nga et Phuket). Durant une semaine chaque année, les dieux et les ancêtres se baladent parmi le commun des mortels.

Préparer son voyage en Thaïlande

Sécurité en Thaïlande

Des pépins peuvent arriver partout, c’est bien connu, mais je me suis toujours sentie en sécurité en Thaïlande, malgré quelques arnaques dans les lieux touristiques. Les plus fréquentes sont les arnaques des taxis, et celle de l’agence soit-disant agréée TAT (Tourism Authority of Thailand) qui vous organisera un faux voyage. On essaiera aussi de vous détourner de certains sites touristiques en prétextant qu’ils sont fermés (parfois avec un déguisement de police). Soyez donc sur vos gardes, particulièrement à Bangkok. Les précautions que vous appliqueriez partout ailleurs (ne pas laisser traîner vos valeurs sur les tables de cafés, p.ex.) sont de mise.

Evitez les conflits, n’haussez pas le ton et ne vous comportez jamais de manière agressive même si l’on vous a vexé et prenez le temps de comparer les offres avant d’accepter une proposition alléchante. Il n’y a pas de raisons de vous méfier de tout, les habitants vous aideront le plus souvent volontiers sans aucun but commercial, ou vous proposeront parfois d’excellents services (savoir les discerner demande une certaine gymnastique mentale, j’en conviens).

Certaines zones frontalières sont en conflit depuis longtemps (notamment aux frontières birmane, cambodgienne et malaisienne). Comme pour tout autre voyage, restez informé auprès de vos ambassades.

Santé en Thaïlande

J’ai eu de très bonnes expériences dans les hôpitaux de Chiang Mai. Si vous avez un pépin médical, demandez toujours conseil à un habitant pour savoir où vous rendre. Si vous prenez des médicaments de manière régulière, prenez un stock avec vous et renseignez-vous sur leur disponibilité avant le départ (en cas de perte de bagage, ou autre).

Avant de partir, il est recommandé de vous faire vacciner pour les choses suivantes: Hépatites A et B, diphtérie, tétanos, poliomyélite et typhoïde. Si vous souhaitez séjourner en zone rurale de manière prolongée ou vous aventurer dans la jungle: prenez aussi l’encéphalite japonaise et la rage. Plus d’informations sur les vaccins à pratiquer avant de se rendre en Asie

Il est essentiel (je pèse mes mots) de vous protéger des moustiques dès la tombée du soleil et jusqu’à son lever. La fièvre dengue est très répandue et elle n’est pas rigolote du tout et peut se révéler extrêmement dangereuse si vous l’avez déjà contractée dans le passée. Ne négligez donc pas l’anti-moustique, jamais. Pour moi la citronnelle marchait bien, mais pour d’autres voyageurs, elle n’a aucun effet. Malheureusement pour les résistants, la chimie sauvera vos vacances (et votre précieuse santé).

Où et comment loger en Thaïlande? Hôtels, guesthouses et longs séjours

Tout va bien entendu dépendre de la longueur de votre séjour. Vous préfèrerez peut-être un hôtel, une auberge de jeunesse ou, si vous restez pour quelques mois, un appartement. Sur cet article je vous explique comment je me suis logée en Thaïlande, d’abord à court-terme, puis à plus long terme.

Si vous cherchez des suggestions de beaux hôtels ou d’auberges de jeunesse soignées, je vous invite à découvrir mon guide de logement à Bangkok et mon guide de logement à Chiang Mai. D’autres adresses sont parsemées dans mes articles en fonction du lieu visité.

En principe, je trouve mes hébergements à court-terme avec le comparateur Agoda et, plus récemment, Booking (l’offre en Asie s’est élargie au cours de ces dernières années). Je vous recommande de comparer les prix sur les deux avant de réserver. Je passe parfois aussi par Airbnb.

Quand aller en Thaïlande?

L’on préconise la période allant de novembre à mars afin d’éviter moussons et canicules. C’est cependant aussi la saison haute: les touristes y sont plus nombreux et, en conséquence, les prix augmentent. Fan de voyage hors-saison, je vous dirais d’y aller quand ça vous chante. La météo fait aussi partie de l’expérience! Si vous êtes plutôt sud et plages, sachez néanmoins que durant la mousson (mai à octobre), les accès à certaines îles seront impossibles.

Vols pour la Thaïlande

Pour trouver des vols aussi peu chers que possible pour la Thaïlande, j’utilise le comparateur Skyscanner. On peut y comparer les prix les plus accessibles par mois: si vous avez des dates flexibles, c’est l’idéal!

Téléphone et connectivité en Thaïlande

Le réseau est bien couvert sur la totalité du territoire. Je vous recommande de vous procurer une carte SIM locale à votre arrivée (il y a plusieurs prestataires à l’aéroport, à l’intérieur comme à l’extérieur).

Les prises sont américaines et vous trouverez facilement des convertisseurs pas chers partout.

Se déplacer en Thaïlande

Pour vos déplacements en transports publics, GoogleMaps ne vous sera pas d’une grande aide et la solution la plus simple est parfois de se rendre à la gare de trains et/ou de bus pour réserver ses billets. Pour les trains en particuliers, vous pourrez réserver vos billets sur le site officiel.

La conduite se fait à gauche, mais on s’y habitue assez rapidement… Contrairement à la folie du trafic local! Elle est réservée aux plus courageux. Ayez avec vous un permis de conduire international en cas de pépin.

Carnets de voyage en Thaïlande

Road trip en Issan, Thaïlande Casques et coeurs: un road trip dans l’Issan, le nord-est de la Thaïlande Dans ma liste de choses à faire avant de m’éteindre figure "visiter l'Issan", le nord-est thaïlandais, qui compte dix-neuf provinces.… Continuer à lire
Carnet de voyage à Bangkok Carnet d’une agréable déroute à Bangkok C'est le carnet d'un voyage à Bangkok. C'est un hommage à l'amitié, à la curiosité des choses et de l'être,… Continuer à lire
Burn out et dépression en voyage Les retours en arrière (ou l’histoire d’un burn-out en voyage) Je rêve d’espace. De l’espace pour réordonner ma vie, de l’espace pour respirer. Après de longues années d’absence, je retrouve… Continuer à lire
Tatouage Sak Yant, Thaïlande Un tatouage, pour une guerrière: l’art sacré thaïlandais du sak yant Cette magie qui me protégeait, c’était ma propre énergie, c’était mon esprit de guerrière berserker qui défonce tous les obstacles… Continuer à lire
Conduire un scooter en Thaïlande Apprendre à conduire (ou survivre) en Thaïlande Chiang Mai, c'est un gros carré: les virages sont tous à 90°. Quant à ma faculté innée à conduire, elle… Continuer à lire
Déménagement à la thaïlandaise Sur un scooter, on peut mettre de tout et de n'importe quoi, l'Asie nous l'a maintes fois prouvé. Continuer à lire
En suspension Jum semblait heureuse, enfin, mais nous savions toutes les deux qu'il ne s'agissait que d'un court instant de répit. Continuer à lire
Mariage thaïlandais Mariés, les pieds dans l’eau Jeunes comme moins jeunes s'agitent autour de la scène, le whisky coule à flots, sur le stock infini de glaçons. Continuer à lire
Se retrouver, en pays bouddhiste Se retrouver, en pays bouddhiste L'on n'a vraiment qu'une infime idée de ce qu'est la Thaïlande lorsque l'on y met les pieds que pour un… Continuer à lire
Réaliser son rêve de vie de voyage Bilan: 5 mois de vie nomade, réaliser un vieux rêve "Corinne, t'es en Thaïlande!" J'ai réalisé mon rêve, je suis ailleurs, dans la différence. Continuer à lire
Never try, never know, Thaïlande « Never try, never know » On se libère comme d'un fardeau trop lourd, tout en collectant des expériences à la fois toutes légères et richissimes. Continuer à lire
Apprendre à conduire en Thaïlande Apprendre à conduire, se perdre, puis revenir À Chiang Mai tout est circulaire, la musique et les allers-retours des habitants y forment comme une boucle. Continuer à lire
Cet article vous a plu ou vous a servi?

La newsletter nomade

Inspiration voyage et exlusivités abonnés
100% naturel et sans spam!

Partagez cet article avec un ami