Vie Nomade • Voyage, culture & contre-courant, depuis 2008À proposPresseProContact

Guides &
bons plans

Corinne

La Foire Aux Questions de Vie Nomade

Cher lecteur, merci de la confiance que tu m’apportes en me posant des questions sur le voyage en général, sur des destinations, ou sur ton changement de style de vie: j’en suis honorée! Certaines questions reviennent cependant régulièrement, alors j’ai compilé ici une liste, en espérant qu’elle t’apporte une réponse ou du moins, une piste de réflexion. Et si tu ne trouves pas mes réponses assez exhaustives, vas-y, contacte-moi et dis-moi tout!

N’oublie pas, si tu ne l’as pas encore fait, de consulter mon grand Guide de la vie nomade, ainsi que les rubriques La vie nomade en théorie et La vie nomade en pratique, où je tiens une liste de tous les articles pratico-philosophiques sur ce style de vie. Et si tu es nouveau sur le site et un peu perdu, jette un oeil à la page Le Projet, elle te donnera un bon point de départ.

Pour les sujets plus vastes, j’ai aussi compilé des pages d’informations spécifiques, concernant par exemple le travail en voyage, les bagages pour la vie ou nomade ou le voyage au long cours, le budget en voyage, mon équipement et mes gadgets voyage, ainsi que le voyage en solo. Et si tu ne le connais pas encore, découvre mon Guide Airbnb: il s’agit de ma méthode d’hébergement préférée (tu trouveras aussi un code promo dans l’article).

Nomade?

Oui, nomade! En gros je n’ai pas de domicile fixe, et ce depuis 2010. Mais cela ne veut pas dire que je change de lit tous les soirs, ou toutes les semaines. Il m’est arrivé de rester basée à un endroit sur une assez longue période, mais c’est toujours temporaire.

  • L’avantage le plus certain? Ne pas avoir de loyer à charge lorsqu’on voyage: je ne paie que pour les nuits que je passe dans mon lit!
  • Le désavantage le plus certain? La fatigue causée par l’instabilité et la nécessité fréquente d’adapter ou changer ses plans.

Comment tu fais, pour avoir l’argent nécessaire à tous ces voyages?

En fait, il n’y a pas besoin d’avoir des mille et des cent pour voyager. Mais voyager sans argent, ce n’est pas mon genre: mon quotidien est fait de voyage et de travail, j’ai besoin d’un certain confort, parfois de solitude, et surtout de rester indépendante. Donc comme la plupart des gens, je travaille pour obtenir de l’argent à dépenser.

Tu peux faire un tour dans la rubrique La vie nomade, où tu trouveras des informations sur le voyage économe et sur le logement nomade (avec des alternatives aux hôtels ou aux locations de vacances si tu cherches des idées pour économiser). Et si tu as quelques sous à dépenser quand même, mon pote Fabrice a écrit un chouette livre sur le voyage économe.

Parfois, il m’arrive de me faire inviter à découvrir des villes, des régions ou des pays par les offices de tourisme locaux. J’en suis toujours très honorée et depuis 2015 cela fait partie de mes activités professionnelles. J’en parle plus bas!

Allez chiche, dis-nous combien ça coûte!

Ce n’est pas un secret d’état. Et cela varie d’année en année. Comme je suis indépendante (lire trois questions plus bas), je n’ai pas de revenus fixes. Disons que la moyenne de mes dépenses par année se situe autour des 14’000€. Cela n’inclut pas mes dépenses professionnelles et les extras high-tech, mais par contre absolument tout le reste (vols, logement, bouffe, sorties, etc).
Tu peux vivre en voyageant avec moins que ça (lire deux questions plus bas).

T’as la belle vie quand même, non?

Ben ouais. Mais bon faut pas croire que c’est tout rose tous les jours non plus. Je suis un as dans le placement de mes avoirs dans toutes sortes de bonnes affaires. J’aime me faire plaisir, dormir dans de beaux hôtels, me taper des bouffes divines, boire du whisky daté, fumer un cigare de temps à autre… et à part ça, je ne dépense pas grand chose. Tout est investi dans mon style de vie et j’ai fait en sorte de me la façonner pour qu’elle dure ainsi. D’ailleurs je combine au maximum mes déplacements professionnels avec mes déplacements de loisirs, et ça marche plutôt bien.

Moi j’ai pas un rond! Comment je fais pour voyager?

Alors soit tu te trouves comme moi un ou des moyens de te faire des ronds soit, si ça ne te tente pas, tu peux voyager sans argent. C’est possible, y’en a qui le font.

Tu fais quoi comme boulot?

J’ai plusieurs jobs.

  1. Celui qui me nourrit pour le moment, c’est webdesigner (je suis spécialisée en gestion de projets web, expérience utilisateur et design d’interfaces). En gros, je suis indépendante depuis 15 ans+ et j’ai petit à petit dématérialisé mon travail. Ce qui me permet d’être en mode télé-travail, et donc d’être efficace de n’importe où dans le monde (à condition qu’il y ait un peu d’électricité).
  2. Et sinon, j’ai professionnalisé mon blog. Pour le moment je ne gagne pas complètement ma vie avec, non, mais un peu de publicité, de la vente de services et de partenariats m’apportent des bonus sympa. En ce moment, je travaille dur pour qu’il devienne la source d’au moins 50% de mes revenus.
    Tu te demandes peut-être comment? Il n’y a pas vraiment de secret: comme pour tout travail indépendant, il faut travailler fort, se monter un beau portfolio, se créer un réseau, le soigner et savoir proposer des services utiles. Si tu es curieux sur cet aspect-là du blog, tu peux jeter un oeil à ma rubrique presse ou à mon site professionnel.
  3. J’ai aussi monté ma petite entreprise online avec un ami. On vend des plugins WordPress pour les sites et blogs de voyage. Jette un oeil!
  4. Et sinon je suis toujours ouverte à des possibilités de jobs curieux, ou on ne peut plus normaux. Comme par exemple être figurante, ou serveuse! Pourquoi pas? Il y a un monde de choses à apprendre.

Je suis médecin, avocat, astronaute… Je peux pas être nomade avec ça, hein?

Mais si. Faut juste le penser sous un angle différent. Médecins Sans Frontières, ça te chanterait? Consulting en droit à distance? Et astronaute, nom de bleu, ça te suffit pas d’être orbite? ;) Et si vraiment c’est incompatible avec ton métier, que ton rêve incontestable et le plus brûlant est celui de venir nomade, pense peut-être à une reconversion? Voici une petite liste d’idées de jobs compatibles avec la vie nomade.

T’as visité combien de pays?

Je ne sais pas. On me pose cette question tout le temps, et elle me gonfle un peu. Et je ne suis pas en train de me la jouer « Roh je suis humble, je ne compte pas moi ». C’est juste que je m’en fous, et que je suis dyscalculique: je dois les re-compter à chaque fois. Mais voilà les endroits où j’ai vécu (+ de 3 mois): SuisseEspagneEtats-Unis – ThaïlandeHong KongTaïwan.

Combien de temps ça t’a pris, de réorganiser ta vie pour devenir nomade?

Deux ans! Il a fallu des changements majeurs dans ma façon de vivre et de travailler: rendre tout portable, numériser le papier, vendre mes affaires, résilier tous les contrats, acheter petit à petit du matériel plus adapté… Je suis persuadée qu’on peut le faire en moins de temps, cela dit.

Je ne peux pas obtenir des visas aussi facilement que toi, je fais comment?

C’est clair que je suis une privilégiée avec mon passeport européen, je peux quasiment aller où ça me chante! Cela dit, il n’y a pas besoin d’aller à l’autre bout de la terre pour se dépayser. Mais ça tu le sais déjà je crois. Tiens, lis un peu cette interview de James: c’est un philippin qui voyage dans son propre pays. Il est devenu une vraie star là-bas!
Je sais, c’est super frustrant. J’ai cherché des réponses à cette question et je n’en ai malheureusement pas trouvées. D’ailleurs, si tu as des idées ou des témoignages, n’hésite pas à me contacter, cela pourrait donner des ailes à quelqu’un d’autre.

J’aimerais me rendre à Perlimpinpin et j’ai besoin d’une chambre pour 4, d’une jeep pas trop chère, d’un bon plan pour manger des bananes à peine cueillies, etc.

Utilise le moteur de recherche en haut de la page s’il te plaît! Si tu ne trouves pas d’infos sur le sujet ou sur la destination, c’est possible que soit je n’en sache rien, soit que je n’y sois jamais rendue. Je ne peux malheureusement pas faire des recherches pour toi, mais si j’ai l’info je te la donnerai… ou pas, cela dépend vraiment du temps que j’ai à ma disposition. Je reçois beaucoup de demandes et je n’arrive pas à suivre pour tout le monde, désolée!

Je me lance dans le voyage! Tu me recommandes quoi comme première destination?

Si je t’ai envoyé sur cette page c’est qu’on ne se connaît certainement pas, ou alors que je n’ai aucune idée de ta personnalité, de tes attentes ou de tes goûts. Difficile donc pour moi, de te recommander une destination au pif. Si ça se trouve tu serais écoeuré dès la première semaine parce qu’on n’a pas du tout le même style. Et je n’ai pas envie de faire ça.
Alors si tu cherches de l’inspiration voyage, je t’invite à te balader sur ma page Pays, à y lire quelques histoires, et à peut-être y trouver ce qui touche le plus tes cordes sensibles. Si tu es plutôt du genre visuel, tu peux aussi me suivre sur Pinterest, où j’ai collectionné de belles images du monde entier.
Et où que tu atterrisses, bon voyage!

Tu n’as pas peur de voyager toute seule en tant que femme?

Non. Je ne suis cependant pas un être sans craintes: d’horribles choses peuvent arriver n’importe où et personne n’en est à l’abri. Je prends mes précautions, je me renseigne sur les endroits à éviter, etc. J’ai compilé dans la Boîte à Outils une page d’idées et de ressources pour le voyage en solo et il y a quelques témoignages de femmes. J’espère que ça te rassurera!

Tu penses trouver quoi, en te déplaçant tout le temps?

Lors de mes premières années de vie nomade, une bonne partie de mon entourage se demandait si je n’étais pas en train de fuir la réalité. Mais c’est quoi au juste, la réalité? Moi je me pince la joue, juste là en t’écrivant, et je suis bien dans un aéroport, au départ d’un lieu excitant.
J’ai fabriqué mon style de vie autour de mon besoin constant d’apprendre, d’être inspirée et de faire vibrer mes sens: le voyage s’est vite imposé comme le meilleur remède!
Au-delà de ça, pourquoi rester dans une situation qui ne nous convient pas? Donc oui, j’ai fui une réalité que je trouvais désagréable, et j’encourage tout un chacun à le faire.

Tu comptes t’arrêter un jour?

Là maintenant, je ne compte pas m’arrêter. J’ai même plutôt l’impression que ça me rendrait terriblement malheureuse. Mais qui sait! Je suis changement, comme toi. Peut-être qu’un jour mes idées changeront et je déciderai de m’arrêter.

Je te vois souvent en Suisse, ou posée au même endroit pendant des mois.  Tu n’es pas vraiment nomade?

Être « nomade » ne signifie pas courir partout pour le simple prétexte de courir partout. J’aime voyager lentement, absorber tout ce qu’une ville, une région ou un pays m’ont à offrir, ce qui ne se fait pas en quelques semaines. Certes, j’aime aussi courir partout parfois, mais l’un n’exclut pas l’autre. L’essence de ma vie nomade c’est de ne pas être ancrée à un lieu, d’être prête à partir dans un bref délai si mes sens me le disent, bref d’être toujours libre de mes mouvements et de me déplacer au gré de mes envies ou besoins.

Par Corinne Stoppelli

Je suis Corinne, un petit oiseau libre. Sans domicile fixe depuis 2010, je sillonne la planète à la recherche d'inspiration et de points de vue différents. Sur Vie Nomade, je partage mon regard sur le monde, le temps et le changement, d'une plume sincère et d'un objectif curieux et ouvert. En savoir plus?

La Newsletter Nomade

100% naturel et sans spam
lisez la notice pour en savoir plus

J'aime Vie Nomade!

Rédiger un commentaire?

(13 commentaires)

  1. feffer

    Merci pour tes réponses sincères et franches. Enfin ! pas toi mais.. souvent , sur les blogs voyages, on a dumal à parler argent etc… en France, on dirait que c’est tabou. Alors qu’il n’y a vraiment pas de quoi. Ton article est exactement ce que nous attendons = du concrêt. Merci

    • Tu as raison, c’est tabou et je ne sais pas pourquoi. C’est que l’argent nous donne une espèce de valeur-position dans la société. On a honte d’être trop bas, ou trop haut peut-être. Moi je m’en fous. Je ferai peut-être un post plus détaillé un de ces jours. Donc avec plaisir!

  2. Marlène

    Salut, je viens de découvrir ton blog qui est vraiment super!!! Je voudrai me lancer dans ce style de vie qui je pense me conviendrai. Mais quelques interrogations me fait soucis. Donc « je te les pose » Pour commencer, je suis animatrice « BAFA en poche » Est ce que ce métier serait compatible avec une vie de nomade? Dans mon projet, un fourgon aménagé camping car serai pour moi le meilleur moyen au niveau logement. Qu’en penses tu?

    • Salut Marlène, pourquoi pas pour ton métier? Je suis sûre qu’il y a une volée de compagnies de tourisme qui recherchent des animateurs n’importe où dans le monde. Eventuellement même sur des croisières? Un fourgon aménagé camping me paraît être une excellente idée. Si j’avais un permis de conduire je l’aurais fait illico ;)

  3. paponi

    Salut!!

    Moi c’est Samantha 23 ans, il y a quelques mois je me suis dis « pourquoi ne pas tout quitter et partir ailleurs? voir le monde, le découvrir!! » je suis revenue à la réalité et j’ai été encore plus malheureuse, mais ton site vient de me confirmer que la vie de nomade est possible il suffit de le vouloir et d’y croire :)

    Pour ma part, j’ai pas trop d’argent je sors juste de la fac de droit, et oui je voulais être avocate mais en commençant à bosser comme juriste bizarrement je m’en suis lassée (j’ai même changée de ville pour y remédier en allant à Paris) et je me suis sentie robotisée, prise dans une routine que je déteste!! Je préfère largement le télétravail! afin d’être libre de choix, de mon temps etc.

    Je pense que ton site va m’aider à me lancer pour Janvier 2016 et commencer « MA VIE » telle que je l’ai toujours rêvée… Je suis un peu comme toi j’aime rester quelques mois dans le pays afin de le connaître comme si j’y vivais depuis toujours, apprendre la culture et me familiariser tout simplement avec ce nouvel environnement…

    J’ouvrivrai un blog d’ici quelques mois, je t’inviterai évidemment et pourquoi peut-être que nous nous rencontrerons à Stocklom, Athènes ou New York ^^

    • Salut Samantha, super, je me réjouis d’en savoir plus sur tes débuts de vie nomade! Au plaisir de se croiser au bout du monde! Et vive la vie ;)

      • paponi

        Je te remercie!! :)

        Etape 1 : je cherche un poste en télétravail (alors que je suis au bureau :o hihi)
        Etape 2: Aurevoir Family, Hello le monde!!! ^^

        Le reste à suivre.

        As-tu un facebook? Tu as l’air vraiment sympa ce serait génial qu’on puisse échanger^^ mon pseudo est Sam Papo …

  4. Je découvre ton blog et j’aime ce que je lis ! J’ai une vie « semi-nomade » actuellement, je me reconnais pas mal dans ce que tu dis, et j’aime le ton… je vais continuer d’explorer !

  5. Lhavare

    Salut Corinne,
    Je découvre ton site et je trouve cela très intéressant! J’ai été piquée par cette maladie du voyage (comme ma famille l’appelle…) il y a 4 ans et depuis, je ne tiens plus en place! J’ai du mal à rester chez moi plus de quelques mois car je souhaiterais partir à la découverte du monde 24/7!
    Question pratico-pratique (pas glam’, j’avoue!): Comment fais-tu concernant tes impôts (pas glam’, j’avais prévenu!), où reçois-tu ton courrier? N’y a-t-il pas des obligations pour lesquelles tu dois absolument te trouver en Suisse (ou en Italie)?
    Ce mode de vie m’intéresse vraiment mais j’ai beaucoup de mal à me projeter.
    Pouvoir vivre de ma passion du voyage et devenir indépendante serait mon rêve le plus absolu (inconfort en entreprise, toussa toussa!)

    Je te remercie de prendre le temps de me lire, et au plaisir de lire ton prochain post!

    • Cher Lhavare (lol :p) c’est une question très sensée, bien au contraire. Mon entreprise est enregistrée en Suisse, je paie mes impôts en Suisse, et physiquement, je suis aussi liée à la Suisse pour la caisse-maladie (je ne sais pas si tu es Suisse ou Français et donc si tu connais notre système?). La Suisse est, et reste ma résidence primaire. Pour le courrier, j’ai la chance d’avoir de gentils parents qui réceptionnent tous les documents importants quand je suis absente, mais j’ai fait en sorte de diminuer au maximum l’afflux de paperasse, donc il n’y a pas grand chose qui arrive. Je ne sais pas si tu as déjà trouvé le Guide Nomade où j’ai essayé de mettre un max d’idées? (et je comprends bien la question de l’inconfort en entreprise). Je te souhaite de réussir à trouver le bon équilibre en tout cas!

      • DEWAGHE

        bonjour Corinne ,
        j’ai 56 ans j’ai l’intention de rendre mon logement de vendre et donné mon mobilier , d’acheter un fourgon aménager et partir a l’aventure .
        ma question et , peut on le faire avec moins de 600 € par mois ? .
        merci pour ta réponse .
        cordialement .

        • Bonjour! J’ai demandé pour vous à un cher ami qui est en train d’aménager son camion. Il me dit que ça dépend des kilomètres que vous souhaitez faire et où vous désirez voyager, mais que oui, selon lui c’est possible! En cas de difficulté, il y a la possibilité de faire de petits boulots en route ou du WWOOFING.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partagez cet article avec un ami