Guides &
bons plans

Visiter l’Islande en hiver?

Islande      Publié le • Dernière mise à jour:
Peu d’endroits m’ont autant bouleversée que l’Islande en hiver. C’est une magie différente qui opère aux quatre coins de l’île: ici le bleu étincelant d’un glacier, là le sable noir, soulevé par le vent. Les geysers, les incommensurables chutes d’eau glacées… Et la route, surtout la route: elle vous offrira une suite de paysages qui semblent ne pas appartenir à ce monde.

Braver le froid? Oui, ça vaut le coup. Un séjour en Islande n’est certes pas le choix touristique le plus commun… Disons qu’il faut disposer d’un bon penchant pour les basses températures. Mais nombreuses sont les bonnes raisons de s’y rendre à cette période.

Islande road trip en hiverKleifarvatn, IslandeIslande road trip en hiver
De gauche à droite: Jokulsarlon, le lagon du glacier Vatnajokull (si vous êtes chanceux, vous pourrez y apercevoir des phoques) / Kleifarvatn, un lac au sud de Reykjavik / Vatnajokull, le glacier, à la tombée de la nuit

Contenu de l’article

Pourquoi visiter l’Islande en hiver

  1. Pour la beauté de ses paysages enneigés: ses grandioses cascades glacées, ses immenses glaciers, ses fjords sinueux et les maisonnettes colorées de ses charmants villages de pêcheurs.
  2. Pour les incroyables couleurs du ciel. Les jours sont très courts et l’on se retrouve constamment entre le lever et le coucher du soleil.
  3. Pour observer les aurores boréales.
  4. Parce qu’il y a moins de tourisme à cette période de l’année et qu’on y rencontre les habitants plus facilement.
  5. Pour profiter des sources d’eau chaude naturelles et des bains thermaux.
  6. Pour la beauté de ses routes et le sentiment de glisser sur une autre planète qu’elles confèrent. En hiver, il y a nettement moins de monde qui y circule.
  7. Parce que les hébergements y sont moins chers.
  8. Pour les activités hivernales qu’il est possible d’y pratiquer, comme la visite de grottes de glace, ou la randonnée sur glacier.
  9. Pour passer un nouvel an explosif à Reykjavik!

Vous y allez?

Trop bien! Si vous êtes prêts à vous rendre en Islande en hiver, ne manquez pas de découvrir toutes mes bonnes adresses et bons plans en Islande. Je vous souhaite une excellente découverte de ce fabuleux pays!

Il y a moins de tourisme en Islande en hiver

Parce qu’il faut tout de même un peu avoir l’âme viking (et oui!) pour choisir l’Islande comme destination hivernale, l’on est nettement moins nombreux à sillonner ses routes durant les mois de décembre, janvier ou février. Les sites les plus connus comme Geysir ou certaines chutes d’eau et plages se voient désengorgés. On prend ainsi plus de plaisir à déambuler et à photographier ou filmer toute cette beauté: en vrais privilégies (mais bien couverts). Et qui dit moins de tourisme dit aussi plus d’habitants. On entre ainsi plus facilement au contact du peuple islandais.

Si vous êtes un amoureux de la nature au point d’aimer vous y perdre dedans, foncez. Il est facile de s’y sentir seul, au coeur de l’hiver. Les étendues blanches et les routes infinies vous remettront face à vous même. Un vrai régal pour l’âme!

L’effet tourisme de masse

Ces dernières années, l’Islande a souffert d’une surabondance de tourisme et l’on y a tiré les sonnettes d’alarme quant à la préservation de la nature. Les randonneurs avertis savent qu’ils ne faut pas sortir des sentiers aménagés, ni laisser traîner ses ordures (et ses besoins) dans la nature, mais il est bon de le rappeler. L’office de tourisme d’Islande a mis en route une grande campagne de sensibilisation et créé la Icelandic Pledge, une charte à signer avant votre voyage pour vos rappeler de rester au sûr, et de garder le beau pays intact. Pour moi, voyager en hiver est aussi un choix plus responsable: il y a déjà bien assez de monde qui la piétine en été!

Chevaux islandais

Chevaux islandais, à Osàr

Se loger en Islande, c’est moins cher en hiver!

Restons relatifs, l’Islande est l’un des pays les plus chers au monde et il serait un brin trop optimiste de penser pouvoir en profiter sans y dépenser un sou. Si vous pensiez camper, oubliez ça l’hiver! Vous trouverez cependant des gîtes, auberges de jeunesses et maisonnettes d’été en suffisance tout autour du pays à des prix bien plus abordables qu’en haute saison… À condition de réserver suffisamment en avance. Les options les moins chères sont toujours celles qui partent le plus vite, mais je ne pense rien vous apprendre?

Quelle que soit la saison, l’Islande mérite que l’on y investisse un certain budget, ne serait-ce que pour découvrir certains endroits magiques que vous regretteriez peut-être.

  • Vous aimez les hébergements particuliers, le design? À Reykjavik, cette ancienne imprimerie transformée en appartements vous plaira. J’y avais beaucoup apprécié mon séjour!
  • Pour les budgets moyens et ceux qui n’aiment pas sacrifier tout leur confort, vous trouverez une bonne quantité de B&B et de gîtes douillets autour de l’île, comme ces petites maisons d’été à Snorrastadir. Trouvez-en une belle sélection sur Guidetoiceland.
  • Pour les tout tout petits budgets, Capital Inn (en marge de Reykjavik) propose des chambres en dortoir à partir de 15€. C’est basique, mais ça fait son affaire. L’alarme anti-fumée avait sonné toute la nuit, mais on fait avec!
  • Partout autour de l’île, diverses options de toutes gammes (et des auberges de jeunesse en suffisance) s’offrent à vous. Allez-y, comparez les prix pour l’Islande sur Booking, Agoda ou Guide to Iceland, histoire de vous faire une idée!

Voir les aurores boréales en Islande

Vous avez envie de faire partie du cercles de privilégiés ayant pu assister à une aurore boréale au moins une fois dans votre vie? Voyager en Islande entre septembre et mars pourrait vous le permettre. Mais attention, de nombreuses conditions doivent être réunies pour que le phénomène se produise:

  • une nuit très noire
  • une bonne visibilité dans le ciel
  • des orages solaires
  • beaucoup de patience… ou de chance

Je vous explique tout ça et plus dans mon article dédié aux aurores boréales en Islande.

Se faire du bien aux sources d’eau chaude en Islande

Outre le célèbre Blue Lagoon et d’autres spas sympathiques à entrée payante (du très cher au très raisonnable), vous trouverez des lieux libres où vous immerger en pleine nature, comme la célèbre Seljavallalaug. Il y a aussi quelques spas simples et agréables à Reykjavik, comme le Vesturbaejarlaug où j’avais passé de bons moments.

Découvrez sur Guidetoiceland une liste ultra complète de sources d’eau chaude du pays!

Seljavallalaug, sources d'eau chaude en Islande

Seljavallalaug • Photo par Michael James

Passer le Nouvel An à Reykjavik

Reykjavik n’est peut-être pas la capitale la plus faste et peuplée d’Europe, mais les islandais eux, ont de la bonne humeur (et une sacrée tête brûlée!) à revendre.

Curieux, découvrez un bout de folklore national au matin du 1er janvier, en assistant à tout un défilé de nageurs ne craignant pas le froid: ils s’immergeront dans une eau avoisinant les -1°. Les voilà en maillot de bain, chaussettes et gants en laine qui nagent, nagent, nagent puis se roulent dans la neige (c’est plus chaud), pour finalement aller se réfugier dans le hot pot. Apparemment, certains le font aussi déguisés! J’étais allée les voir à la plage de Nautholsvik.

Ensuite, il y a les feux d’artifices organisés par les citoyens autour de l’église. Enfin, « organisés » est un grand mot: définissons-le plutôt comme un freestyle qui n’en finit plus mais et qui vous remplira d’aise. Hop, prenez la rue!

Se réjouir de la beauté du ciel à toute heure

L’on pourrait hésiter à visiter l’Islande en décembre ou en janvier, en raison des journées si courtes. Il commence à faire jour vers 10 heures du matin, et le soleil tombe déjà sur les 16h00. Mais du fait que le soleil ait à peine le temps de se lever comme de se coucher, les dégradés et changements de couleur que vous pourrez apercevoir dans le ciel à toute heure sont magiques. Glace comme neige accentuent l’impression lunaire de l’île, la sensation de s’être perdu sur une autre planète. C’est un endroit fait pour rêver, un ciel de dégradés, un monde de couleurs!

Stykkisholmur, Islande

Stykkisholmur, un village de pêcheurs.

Beauté blanche et bleue: cascades et glaciers d’Islande

Les images devraient bien plus vous parler que des mots. Aussi, je vous invite à découvrir le carnet de voyage de mon road trip en Islande afin de vous ouvrir l’appétit: j’y ai raconté mon tour de l’île en voiture et l’ai illustré de photos des sites fabuleux que j’ai eu le privilège de découvrir.

Sur ce petit guide, je vous ai préparé un petit résumé de mes visites et activités préférées en Islande.

Gullfoss en hiver, chute d'eau en Islande

Gullfoss

Location de voiture: un road trip en hiver, en Islande

La plus belle façon de découvrir le pays? Pour moi, c’est de prendre le volant. Louer une voiture en Islande vous apportera beaucoup de liberté et vous facilitera l’accès à des sites moins connus, et à des hébergements un peu plus en deçà de la route: bref, vous aurez plus d’options.

Conduire en Islande en hiver peut cependant relever d’un certain challenge si les conditions météorologiques sont mauvaises. Voici, en quelques points, les questions les plus fréquentes que l’on me pose à ce sujet:

  • Est-il dangereux de conduire en Islande, en hiver?
    Globalement non, à la condition (très) sérieuse de prendre toutes ses précautions quant à la météo changeante. Il y a parfois de grosses tempêtes de neige que je vous invite à éviter: elles peuvent être dangereuses car elles réduisent la visibilité.
  • Est-il nécessaire de rouler en 4×4?
    Non, vous pouvez le faire avec un petit véhicule utilitaire.

Prenez le temps de lire ma page sur la location d’une voiture en Islande: vous y trouverez de nombreuses informations sur l’état des routes et les mesures de précautions à prendre. Si vous cherchez un bon plan de location, vous trouverez de quoi faire sur le site Guidetoiceland, qui répertorie et compare toutes les agences locales (en plus de présenter une belle sélection d’activités guidées autour de l’Islande).

Envie d’un peu d’inspiration? J’ai tenu un carnet photographique de mon voyage en Islande (et j’y raconte aussi ma tempête de neige effrayante). Découvrez ce carnet de voyage en Islande.

Road trip en Islande, en hiver

Route de gravier entre Vik er Reykjavik

À quelle période se rendre en Islande?

Si vous chassez les aurores, cela se passe de septembre à mars. Je vous invite à découvrir mon article sur les aurores boréales en Islande pour en savoir plus.

Si vous m’avez lue jusqu’ici, j’ose espérer que le froid ne vous a pas dissuadé! En hiver, les températures restent clémentes (-10° à 1°) mais elles peuvent être plus froides dans le nord et exceptionnellement descendre à -15° en cas de mauvaise météo. Cependant, avec l’humidité et le vent, vous allez vous les cailler: la température ressentie est un tantinet plus frisquette.

Le mois de décembre est celui qui comporte les plus longues nuit, et qui est aussi souvent le plus froid. Pour moi, c’était magique d’y être pour cette raison là. Et bien sûr aussi pour profiter de l’ambiance de Noël et d’un Nouvel An très festif à Reykjavik. Températures comme précipitations semblent être du même acabit durant les mois de janvier, février ou mars. Elles commencent à remonter (très légèrement) en avril.

Pensez donc à vous habiller très chaudement et en couches! Des crampons peuvent être utiles, particulièrement autour des cascades et des geysers parce que ça se transforme en patinoire. Les vêtements techniques sont une bonne idée, ils sècheront plus vite en cas de précipitations.

Les désavantages d’un voyage en Islande en hiver

Si vous cherchez à vous faire découragez, vous n’être peut-être pas au bon endroit. Mais je ne tiens tout de même pas à vous envoyer souffrir. Voici donc quelques aspects négatifs:

  • Certains points d’intérêt sont fermés, et il en va de même pour tout le centre de l’île! Les conditions météorologiques rendent inaccessibles et dangereux certaines régions ou points d’intérêt. Cela dit, il y a bien assez à voir malgré tout!
  • Les journées sont très courtes, mais le ciel et ses couleurs en vaut le coup! Moins de jour à disposition signifiant aussi moins de choses à voir, je vous recommande au moins dix jours sur place.
  • Les routes peuvent être mauvaises. J’en sais quelque chose, avec mon hors-piste en pleine tempête

Partir en Islande, informations pratiques

Avec l’arrivée de la compagnie islandaise WOW Air depuis quelques années, il est devenu plus accessible de s’y rendre (environ 3h de vol depuis Paris). Avant mes voyages, je prends le temps de comparer les tarifs de toutes les compagnies sur Skyscanner en prêtant attention au prix du bagage en soute qui change souvent le tarif final.

Aller plus loin…

Cette page contient des liens d’affiliation. En les utilisant, vous ne payez pas plus cher, mais vous m’offrez un café :)

Cet article vous a plu ou vous a servi?

Par Corinne Stoppelli

Je suis Corinne, un petit oiseau libre. Sans domicile fixe depuis 2010, je sillonne la planète à la recherche d'inspiration et de points de vue différents. Sur Vie Nomade, je partage mon regard sur le monde, le temps et le changement, d'une plume sincère et d'un objectif curieux et ouvert. En savoir plus?

Rédiger un commentaire?

(41 commentaires)

  1. Xveair

    Merci pour ce résumé ! J’ai pu voyager en Islande au mois de mai, qui était un mois pas trop touristique encore.. Mais les paysages étaient à couper le souffle, le soleil se levait très tôt et de couchait très tard ! Ça me donne envie de retourner la bas maintenant, mais en hiver ! À tester ! Merci ! Bon voyages ;)

  2. Fabien

    Salut, félicitations pour tes récits ;-)

    Ma copine et moi prévoyons de partir du 27 décembre au 5 janvier en Islande. En me renseignent un peu, j’ai cru comprendre que les principales visites se faisaient sur la partie Sud de l’île, juste?

    De plus, pour la location de la voiture, n’est-il pas mieux de regarder sur place à notre arrivée?

    As-tu des bons plans pour le logement?

    Merci d’avance de tes réponses.

    Cordialement.

    Fabien
    Genève

    • Hello Fabien et merci!
      Mes bonnes adresses sont ici! Les prix par contre sont un peu anciens, mais je crois que l’offre d’Hostelling International existe toujours.
      J’avais fait le tour de l’île, à la même période que toi! Il y a beaucoup à voir malgré les quelques sites fermés. Les paysages au nord et à l’est sont pour moi les plus beaux, fjords et glacier.
      Bon voyage :)

  3. Henry

    Bonjour, j’envisage de partir avec une amie en début de janvier faire le tour de la partie sud en « trek » à pieds.
    Nous partirions aux alentours de la deuxième semaine du mois, je voudrais savoir si vous pensez que le climat de ce mois reste favorable pour visiter?
    J’ai cru comprendre que la pluie était très fréquente…

    • Hello Henry, je ne peux parler que du temps où j’y étais. Il avait plu quelques fois en effet – au sud le climat est incroyablement plus doux qu’au nord, mais cela reste certainement jouable à mon sens. Attention à bien planifier vos points d’arrêts car il y a de très grandes étendues sans rien, et de nombreuses auberges étaient fermées en hiver. Possible que cela ait évolué puisque la destination est devenue bien plus populaire en hiver qu’elle ne l’était à l’époque!

  4. Oly

    Bonjour!
    Ouahou quelles magnifiques photos!! Ca donne envie!
    Je continue cependant à m’interroger, parce que je souhaiterai vraiment faire le tour de l’Islande en 7j fin décembre, mais j’ai un peu peur de la météo (7 jours dans le brouillard c’est moins sympa), et puis aussi sur le risque de se retrouver coincé en voiture au milieu de nul part…
    Qu’en pensez vous?
    Combien de km par jour avez vous fait?
    Merci beaucoup

    • Salut Oly,
      La météo peut être très variable comme partout. Il peut y avoir des tempêtes de neige. Le nombre de kilomètres par jour, je ne sais plus désolée, mais le tour de l’île a duré 7 jours, avec 2 nuits passées au même endroit (cause tempête de neige justement ;). Conduite prudente et attention aux prévisions une fois sur place!

  5. S

    Quel engouement pour un mois de novembre pour l’islande il faut dire que les quelques clichés parsemés de quelques verres donne véritablement envie de plonger dans un fjord … cela dit pour avoir une belle lumière je vais attendre la fin de l hiver ou le début du printemps… car quasi pas de jour en décembre je vois pas trop l intérêt ^^

    Bon vent

  6. Stephane

    Bonjour,
    Nous avons nous aussi été en islande au mois de juillet 2013 et nous en gardons un merveilleux souvenir.
    Je souhaite à présent nous y rendre en Février prochain en restant à Reikjavik pour une petite semaine. J’ai vu qu’il y avait des pistes de ski au sud de Réikjavik. Sais tu comment cela fonctionne ? pour y aller, y a t il des bus ou autres ?
    Merci pour le retour.
    Ton site est vraiment sympa et donne envie de bouger.

  7. Anne Laure

    Un article qui m’a été très utile! Nous partons dans 24 jours en Islande :).

  8. Rosy

    Bonjour,
    Je souhaite partir fin janvier en Islande et je me pose quelques questions comme notamment:
    – Nous souhaitons voir les geysers, le blue lagoon, plonger dans a faille de Silfra … Penses-tu que ces sites son accessibles à cette périodes?
    – Quel type de voiture doit-on louer pour ce type de visite?
    – Y-a-t-il d’autres lieux que l’on peut visiter même en hier? Qu’avons nous le temps de faire en 7 jours en hiver?
    – Nous aurions voulu voir les baleines, sais-tu si en janvier cela soit possible?

    Je te remercie par avance.

    • Salut Rosy,
      Le Blue Lagoon et les geysers sont accessibles. La faille de Silfra, je ne sais pas.
      N’importe quelle voiture: nous avions loué une petite Polo, les routes sont généralement bien déneigées.
      Pour les lieux, je te suggère de lire toute ma saga, il y en a plein! En 7 jours tu peux faire le tour de l’île tranquillement.
      Aucune idée pour les baleines!
      Bon voyage :)

  9. Sonia

    Bonjour
    Merci pour cet article :-) nous devrions partir le 30 janvier pour 7 jours , pour un parcours du Sud de l’île avec voiture et arrêt dans des différents hôtels programmes . Cependant nous emmenons notre fille de 4 ans et jai peur que les conditions climatiques ne soient trop rudes :-( mon mari me dit que avec des tenues adaptées cela ne devrait pas poser de problème… Est ce que je peux avoir ton avis ? Merci bcp

    • Hello Sonia, oui il faut des vêtements chauds car malgré les températures pas trop basses, l’humidité et le vent rendent le froid mordant. À l’époque je n’avais pas d’habits thermiques, j’accumulais 2-3 couches, gants normaux, écharpe en laine, et doudoune en plume à capuchon m’ont suffi. Si j’y retournais par contre, ce serait avec les habits thermiques. Mais il avait fait particulièrement froid lors de mon séjour il paraît.

  10. Maximilien

    Salut Corinne !

    Je viens de réserver mes vols à l’improviste avec un ami pour partir en Islande du 17 au 24 janvier ! Nous étions partis sur l’idée : voiture, tentes, sacs de couchage. Je crois comprendre que c’est une mauvaise idée à cause du vent et des tempêtes de neige ?? C’est tout de même un rêve que de le faire à la sauvageonne ;) Un conseil ??

    Merci beaucoup !!

  11. Marie

    Bonjour !
    Les photos me confortent de plus en plus sur ma destination … je pars dans deux semaines … d apres ce que j ai pu comprendre dans ton retour d experience tu n as pas resevé de logements avant le depart ? J hesite a prendre ce risque … me le conseilles tu ?

    Je suis vraiment admirative de ton train de vie !

  12. Mroueh Maya

    Bonjour Corinne
    Quel bon site utile.
    j’aimerai emmener mon mari en surprise pour ses 45 ans fin janvier a Reykjavik, une petite question, une voiture est obligatoire pour se déplacer? je compte aller aux Fosshotel Reykjavik qui est apparement a cote du centre ville !
    aurez vous une adresse sympa pour fêter son anniversaire?
    une doudoune fera l’affaire pour des gens habitués au froid de paris?
    je compte partir 3 nuits 4 jrs, j’aimerai bien avoir votre conseil sur les Must a voir pour ce court séjour.
    merci et bonne année

    • Bonjour Maya et merci! Désolée si la réponse paraît laconique, mais je ne connais pas du tout les transports en public en Islande… Ni même les restaurants à Reykjavik, j’étais en mode « courses au supermarché » pour ce voyage ;) Mais je vous conseille l’application Foursquare, elle vous donnera plein de bonnes idées de restaurants (j’utilise toujours ça en route). Plus que la doudoune, je vous recommande des dessous en laine (bas, chaussettes, chaussures rembourrées, grosse écharpe, pulls), c’est surtout le vent qui est à craindre pour le froid! Profitez bien et bonne année!

  13. Victor

    Bonjours Corinne,

    Merci pour toutes ces informations accompagnées d’illustrations! Je pars avec un ami anglais fin février, si à Londres le billet est plutôt cheap de Paris c’est un peu l’enfer. Peut être as tu un plan de départ, en Belgique par exemple ou atterrir dans un autre aéroport en Islande?

    Bon courage pour tes voyages à venir, nous nous partons sur Istanbul en mars ;)

    Victor

    • Bonjour Victor, as-tu regardé du côté de WOW Air? Je sais que leurs avions partent de Copenhague, Amsterdam, Berlin, Paris, Londres et qu’à priori, ils sont la compagnie la moins chère. Bons voyages, en Islande comme à Istanbul :)

  14. Marie

    Bonjour,
    J’aimerais partir à Reykjavík début mars et je voulais savoir si à cette période j’avais une chance de voir des baleines et des aurores boréales.
    Merci d’avance.

  15. Fanny BDC

    Bonjour,

    Je vois que les derniers commentaires datent un peu mais je tente quand même.
    Avec mon chéri, nous projetons de partir en Islande cet hiver donc merci beaucoup pour ton article qui nous éclaire beaucoup.
    Il me reste une simple question : quel équipement en hiver ?? côté chaussure, manteau …

    merci d’avance de ton retour,

    • Bonjour Fanny, du bon bon chaud. Autant les températures ne sont pas très basses, autant le froid ressenti est mordant. Donc couches: bas de laine/thermiques, doudoune coupe-vent avec capuchon, pulls thermiques… Des chaussures chaudes et qui ne glissent pas…

  16. Marc V

    Super travail… félicitations, impatient de partir…
    J’y suis déja allé en été sous un grand soleil (oui oui…) mais là on y retourne la dernière semaine de Janvier… :) ça ne sera pas la même aventure ;)

    Si tu as 2-3 conseils à me refiler ce sera avec grand plaisiiir !
    On sera 7 / 2 voitures type SUV / logement 100% airbnb

    2 Nuits à Reykjavik
    3 Nuits à Stykkisholmur
    2 Nuits à Selfoss (ou Grimsborgir )
    1 Nuit à Kirkjubæjarklaustur ( 1H30 à l’ouest de Jokulsarlon )
    1 Nuit à Reykjavik (vol à 6h…)

    Merci beaucoup !!!!

  17. Caro

    Bonjour Corinne, envore merci pour tous ces renseignements précieux… nous sommes déjà venus faire le tour d’Islande fin août début septembre (topissime !!) et souhaiterions revenir début janvier pour un long week-end (4j/3nuits) pour les aurores boréales pour les 30 ans J’ai cru comprendre que les journées étaient courtes mais les activités nocturnes nombreuses non ? Je pense que le nord serait plus intéressant pour les aurores, aurais-tu des adresses/activités incontournables à me conseiller en hiver ? Merci pour ton retour !!

    • Chère Caro, en effet les jours sont courts… mais les ciels sont sur leur 31! J’ai compilé ici une liste d’idées d’activités et de lieux à voir en hiver, mais je n’ai pas vraiment focus sur les activités nocturnes puisque j’avais passé le plus clair de mes nuits (jours? :p) dans la voiture. À moins que tu considères le jacuzzi comme une activité ;) Plus sérieusement il y a dans cet article aussi un lien vers une compagnie (Guidetoiceland) qui regroupe les activités proposées par tous les prestataires locaux, il y a peut-être quelque chose qui t’y plaira. En espérant que ça aide!

  18. Cyrielle

    Bonjour, ton article est très intéressant !
    Je voudrais partir en Islande fin janvier pour 4 jours et faire la région de Reykjavik et cercle d’or (est-il bien accessible avec une voiture de location lambda ou faut-il miser sur un 4×4 ?). Cependant j’ai lu à plusieurs reprises que le mois de janvier était très pluvieux, de quoi (presque) gâcher la vue des paysages et rendant la vue d’aurores boréales compliquées … penses-tu que ce soit le bon moment pour y aller ?
    Merci d’avance pour ta réponse :)

    • Bonjour Cyrielle et merci! Oui c’est accessible avec une voiture lambda (je l’ai fait avec une Polo) mais en cas de grosse tempête de neige restez à l’abri, en 4×4 comme en voiture lambda! Je ne sais pas trop comment le climat a changé, mais je n’avais pas eu de pluie, plutôt de la neige. Pour les aurores, en deux semaines je n’en ai vue qu’une petite: effectivement il suffit que le ciel soit un peu nuageux et rien.

  19. Adrien

    Bonjour, je suis tombé par hasard sur votre site, il est très enrichissant. Merci pour toute les infos.

    Par contre je souhaite aller dans la région de Reykjavik du 26 Décembre au 30 Décembre,

    Deux solutions s’offre à moi :

    c’est à dire, une fois arrivé à l’Aréoport je prends une voiture pour être autonome, j’ai pu comprendre que les grands axes étaient accessibles. donc je pourrais me rendre sur les différents lieux, au nord comme au sud sans passer par des agences touristiques.

    Ou, utiliser les transports en commun pour circuler dans la ville, et passer par des agences pour faire des visites….

    Dernière question faut il mieux prendre un logement au sud de Reykjavik, dans le centre ou dans le nord ?

    • Bonjour Adrien,
      Oui absolument pour la voiture et la prise de possession à l’aéroport. N’hésitez par contre pas à consulter mon article sur les routes: la sécurité avant tout!
      La deuxième solution est possible aussi bien sûr, peut-être vous sentirez-vous plus en sécurité?
      Pour le logement à Reykjavik, je ne saurais pas vous aider, désolée. Avec la voiture j’avais accès à tout. Mais considérez que Laugavegur en est le centre.

  20. Agathe

    Bonjour,

    Je pense à partir en Islande dans la période de Noel/Nouvel an avec mon compagnon.
    Quel budget pensez-vous que nous devrions prévoir pour une dizaine de jours ?
    Nous aimons les hotels, les guesthouses, les airbnb, aimons faire quelques roastrip…
    Merci de l’info !

Répondre à Corinne Stoppelli Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Partagez cet article avec un ami