Voyages
Culinaires

Manger en Islande

Islande      Publié le • Dernière mise à jour:
Culinairement parlant, l’Islande peut paraître curieuse. Et bien absolument! Dans tous les sens du termes (le bon et… le vraiment curieux). Cet article vous livre quelques spécialités culinaires et vous aide à démêler la culture et à planifier votre voyage au mieux (c’est une île après tout, il va falloir faire avec les prix d’importation)!

Faire ses courses

Kleinur, une pâtisserie islandaise

Kleinur (photo © Maggie & David)

La nourriture en Islande est assez coûteuse, assez similaire aux prix suisses ou parisiens, cependant. Les chaînes Bonus et Kronan sont les supermarchés budget du coin (elles rappellent nos chaînes Aldi). Comme l’on peut s’y attendre (puisque l’on est sur une île!) la variété n’est pas spécialement au rendez-vous et on retrouve généralement les mêmes produits d’une enseigne à une autre.

Sucreries, desserts: on retrouve toutes nos grosses marques (Mars & compagnie) mais l’artisanal ne court pas les rues. Il semble en tout cas que les Islandais aiment les pâtisseries bien remplissantes (donuts, kleinurs, etc)… grasses certes, mais délicieuses.

Produits laitiers: sont un peu tous les mêmes (gouda & crème aux herbes), le beurre est salé, il y a une grande variété de yoghourts (généralement assez chers, mais tout aussi délicieux, les skirs) et on trouve facilement du bon lait.

Viandes: le pays produit beaucoup de mouton… ne soyez pas écoeuré si au détour d’un congélateur vous trouvez une tête de mouton, les Islandais en sont friands. À part ça on trouve salamis, jambons, poulet et autres charcuteries.

Svid, tête de mouton en Islande

Svid, la tête de mouton! Vous êtes prêts? ;) (photo © Sean Grisdale)

Curiosités culinaires

Outre le svid (la tête de mouton ci-dessus), vous pourrez déguster du requin faisandé (le hakarl)… entre autres! J’en parle dans mon article sur les curiosités culturelles d’Islande.

Ne mangez pas les baleines d’Islande. Le rorqual commun est une espèce menacée et protégée.

Boissons alcoolisées

On ne trouve pas de boissons alcoolisées dans les supermarchés (à part quelques bières très légères à environ 2%) mais on peut se rendre dans la chaîne spécialisée Vinbudin, un peu partout en Islande.

Dans les bars et restaurants, si vous commandez une bière, c’est 5dl d’office. En général la différence de prix entre la petite (3dl) et la grande est vraiment légère. Attention, les boissons dans les bars sont particulièrement chères (500-600ISK pour une petite bière et 700-900ISK pour une grande).

Les marques de bière locales les plus répandues sont Egils et Viking (je vous recommande cette dernière, excellente), et l’alcool fort islandais par excellence est le Brennivin (aux herbes, 40%) que l’on surnomme aussi la Mort Noire.

Bière Viking, Islande

Bière Viking (photo © Patrick Gensel)

Boire un café

On trouve rarement un café ennuyeux en Islande. Tous sont général décorés avec soin, ou alors, respirent l’authenticité. Les Islandais sont de grands buveurs de café, mais ne vous attendez pas à trouver un bon café, c’est en général très aqueux et long. Le prix d’un café tourne généralement autour de 300ISK.

L’eau islandaise

On dit que l’eau islandaise est parmi les plus pures au monde… Il n’y a pas de chlore ou d’autres additifs dans l’eau du robinet. Par conséquent, l’eau froide (de source) est potable et délicieuse. Cependant, l’eau chaude sent le souffre (semblable à l’odeur d’un oeuf pourri), en raison de son origine géothermique. Elle ne convient donc pas spécialement à la consommation!

Fast-food

Apprêtez-vous à trouver moult pylsur (hot-dog) et autres fast-foods en tout genre. Les Islandais ont l’air de particulièrement apprécier le sigle USA lorsqu’il s’agit de manger dehors :)

Les pylsurs cela dit, sont une expérience en soi et sont de loin moins ennuyeux que nos vieux hot-dogs: rémoulade, pitu sauce, moutarde, ketchup, oignons frais, oignons frits, salade de pommes de terre, et une viande à base de porc, agneau, boeuf (selon l’endroit). Si ça vous tente, essayez le Baejarins plus vieux stand à pylsur de la ville, même Bill Clinton y est passé…

Manger dehors version fast-food est en général ce qui vous coûtera le moins cher (qu’il s’agisse d’un hamburger, d’un hot-dog ou d’un kebab). Environ 10€ pour une assiette avec frites & suppléments divers, et environ 2.50€ pour un hot-dog.

Un pylsur, le hot-dog islandais

Un pylsur, le hot-dog islandais (photo © Ian Crowther)

Végétariens

On trouve quelques restaurants végétariens à Reykjavik bien qu’ils ne soient pas légion. Ils sont en général, petits, cosy, bref ils donnent envie de se faire du bien, surtout après avoir abusé du paragraphe au-dessus ;)

Envie de découvrir l’Islande en hiver?

Suivez mes pas à travers un fabuleux road trip en Islande illustré. Voici aussi mes bonnes adresses et bon plans pour manger, dormir et trouver des excursions en Islande. Sachez aussi que Guidetoiceland propose un food tour de Reykjavik pour plonger dans la gastronomie islandaise!

Cette page contient des liens d’affiliation. En les utilisant, vous ne payez pas plus cher, mais vous m’offrez un café :) Crédit photos de l’affichette Pinterest: Nicolas J Leclercq (immeuble) et Damien Petit (intérieur restaurant) pour Unsplash

Cet article vous a plu ou vous a servi?

Par Corinne Stoppelli

Je suis Corinne, un petit oiseau libre. Sans domicile fixe depuis 2010, je sillonne la planète à la recherche d'inspiration et de points de vue différents. Sur Vie Nomade, je partage mon regard sur le monde, le temps et le changement, d'une plume sincère et d'un objectif curieux et ouvert. En savoir plus?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Partagez cet article avec un ami