Essais
Photographiques

Thessalonique, bouillonnante: regards sur le marché de Modiano Kapani

Publié le • Dernière mise à jour:

Attention, certaines images sont un peu graphiques. Si vous êtes sensible à la vue d’étalages de viande, faites plutôt un tour dans ce village laotien plein de musique.

Le marché Modiano, ou Kapani, ou alors Modiano-Kapani (difficile de comprendre où commence l’un et où se termine l’autre) est le coeur battant de Thessalonique, ville-reine de la Macédoine grecque.

Thessalonique est elle-même un peu difficile à comprendre. Ses bâtiments modernes de style byzantin, ses murs un peu désuets, couverts par les graffitis, et son peuple souriant semblent la placer au croisement idéal de l’Europe du Sud, de l’Est et du Moyen-Orient.
La ville est parsemée des restes d’un passé à la fois glorieux et agité. Grèce antique, Rome antique, empires byzantin et ottoman s’y sont succédé pour ouvrir la voie à une cité grecque moderne et multi-ethnique.
Mais elle n’aura pas fini d’en voir de toutes les couleurs. Guerre balkanique, Première Guerre mondiale, Seconde Guerre mondiale (durant laquelle 98% de sa population juive sera exterminée) et finalement Guerre Froide continueront de complexifier son histoire.

Thessalonique n’est pas, pour ainsi dire, une destination touristique. Y trouver quelqu’un se baladant avec une carte et un sac à dos n’est pas improbable, mais plutôt difficile. Et pourtant, l’opportunité de découvrir ce magnifique fouillis culturel et historique nous pose forcément face à ce conflit moderne: le tourisme dénature-t-il l’authenticité d’un lieu?

En voyant les ruines d’antan couvertes de graffitis, je me suis encore une fois dit que ce questionnement était des plus inutiles. L’argent provenant du tourisme contribue à la conservation des mémoires collectives. Il permet d’accélérer la remise sur pied d’un pays ayant perdu une génération entière à travers la crise de la dette publique. Il permet aux artisans de faire découvrir leur travail à une myriade d’yeux émerveillés, à des adultes devenus de petits enfants sous l’effet de toutes ces couleurs, odeurs et goûts.
Ces sourires partagés n’ont pas de prix.

Sans plus attendre, je vous emmène découvrir le marché de Thessalonique, en couleurs. Bon voyage!

Marché de Thessalonique

L’entrée du marché

Marché de Thessalonique Marché de Thessalonique Marché de Thessalonique
Marché de Thessalonique

Boutique de fromages « Rayan ». Production naturelle de la région semi-montagneuse de Pontos.

Marché de Thessalonique Marché de Thessalonique Marché de Thessalonique Marché de Thessalonique
Marché de Thessalonique

Le stand de ce monsieur ne date pas d’hier! Le voilà plus jeune.

Marché de Thessalonique Marché de Thessalonique Marché de Thessalonique

Remerciements à la Ville de Thessalonique et à Thessaloniki Walking Tours pour leur accueil fantastique. Les choix éditoriaux et les opinions émises dans ce billet ne reviennent qu’à moi.

Cet article vous a plu ou vous a servi?
Offrir un café à Corinne sur Ko-fi

Par Corinne Stoppelli

Je suis Corinne, un petit oiseau libre. Sans domicile fixe depuis 2010, je sillonne la planète à la recherche d'inspiration et de points de vue différents. Sur Vie Nomade, je partage mon regard sur le monde, le temps et le changement, d'une plume sincère et d'un objectif curieux et ouvert. En savoir plus?

Rédiger un commentaire?

(7 commentaires)

  1. Héloïse dit :

    Merci pour cette promenade au coeur du marché de Thessalonique. Superbes images, j’imagine les senteurs… Lorsque les touristes sont respectueux, je pense que le tourisme est utile pour soutenir économiquement un pays et éviter qu’il ne se referme sur lui même. Nous sommes allés deux fois en Grèce depuis le début de la crise et les Grecs, malgré toutes les difficultés auxquelles ils sont confrontés, continuent de se montrer aussi accueillants et généreux, une vraie leçon dont nous devrions tous nous inspirer :)

    • Corinne dit :

      Merci Héloïse! Je suis tout à fait d’accord avec toi, j’ai adoré l’ouverture d’esprit, l’accueil et l’onde positive qui régnaient en Grèce. Inspirants, c’est le mot!

  2. Jennifer dit :

    Wow, pour y être allée en même temps que toi, je peux dire que tu as abordé ton traitement d’image avec justesse. Très beau!

  3. Math dit :

    Bonjour, je viens de découvrir ton blog, il est sympa.
    Cela fait un moment que j’hésite à me rendre à Thessalonique. Je sais que cette ville est desservie par des compagnies low cost et que l’avion pour s’y rendre n’est ps très cher.
    Je ne connais pas cette région de Grèce, ça à l’air vraiment assez atypique au vue de tes photos. Je pense que j’irai un jour. Merci des conseils.

  4. Jess dit :

    En Grèce depuis bientôt un mois, nous hésitions à passer a Thessalonique pour rejoindre la Bulgarie. Je crois que tu viens de nous convaincre. Merci du partage et joli blog! Longue route ;)

Répondre à Héloïse Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.