Guides &
bons plans

Vie locale et plongée à Dumaguete City

Publié le • Dernière mise à jour:
Dumaguete est une ville universitaire à la fois tranquille et mouvementée, avec tout ce qu’il faut dedans et autour pour se dépayser: de la nature paisible aux fonds marins tout colorés, en passant par la cohue des marchés et de la vie nocturne philippine.

Que faire à Dumaguete?

Retrouvez toutes mes petites adresses à Dumaguete au bas de l’article. Notez aussi que l’île de Siquijor est assez proche (45min de ferry) et qu’elle mérite largement un bon détour!

Fini, le calme un brin mélancolique de la belle Siquijor. Finis, les airs de vacances! Dumaguete City, c’est une vraie city… aux allures philippines, bien entendu. Bric-à-brac des marchés bondés et parfois improvisés, bourdonnement constant des étudiants de tous âges dans les quartiers universitaires, musique R&B assourdissante et répétitive, deci delà… Une charrette tirée par un cheval passe parfois, au bord de la mer, sur la jetée qui mène au port.

Dumaguete City, Philippines

Loterie, au coin d’un marché

Je me souviens de mon arrivée en bateau, accueillie en fanfare par tous les gaillards de la marine, avec lesquels je m’étais arrêtée faire causette… en attendant Carlo, mon taxi driver de choix. Ma copine danoise est tout aussi ravie et ensoleillée que moi: il va y avoir de l’action par ici.

Fourmis à Dumaguete

Oups, pas une bonne idée de laisser traîner une
pâtisserie philippine sur son lit…

Nous passerons les premiers jours dans un hôtel pas trop cher, recommandé par le staff de notre resort sur l’île de Siquijor… Et puis on se déplacera à la Harold’s Mansion, la guesthouse qui est sans aucun doute l’attraction phare de la ville. Philippins comme voyageurs, tout le monde semble s’être arrêté ici à un moment donné, et pour cause: les prix sont très bas, les chambres correctes mais surtout il y a Harold, propriétaire chaleureux, lumineux même, qui s’occupe et s’intéresse de chacun. On s’y sent un peu comme en famille.

Au menu de nos journées… ou devrais-je dire de nos soirées (après l’île aux black-outs, les sorties nocturnes nous avaient manqué): sillonner le bord de mer, qui regorge de restaurants en tous genres, de bars à l’ambiance festive et même d’un club.

Mante religieuse, Philippines

Charmante petite bestiole du coin!

Satisfaites par le rhum local, le Tanduay, nous arrosons nos discussions de musique philippine uniques en son genre: du reggae aux paroles les plus mielleuses que possible (« sois mon papillon, sois ma chute d’eau, oh mon amour, je ne t’oublierai jamais ») aux impressionantes performances mélangeant feu et percussions et générant des oh! et ah! à tout va.

Et puis, en début de matinée, tout le monde se rend au Camino Blanco, la discothèque de la ville, où de jeunes philippines curieuses et enjouées échangent leurs rêves d’escapades avec nous: « Un jour, je me rendrai en Espagne pour travailler ».

Il se passe aussi des choses, durant la journée, croyez-moi! À part la folie des marchés et les options de shopping très limitées (tous les magasins ressemblant à des arrières-boutiques et ne proposant qu’une marchandise de qualité plutôt douteuse), les raids sur les pâtisseries (ils ont du goût, ces philippins),  et les balades aux hasard des rues (mais avec quelques précautions)… il y a aussi les aventures inattendues qui animent facilement toute une journée: les black-outs (encore)!

Dumaguete, Philippines

Une tongue faite main… mais perdue!

Si ce n’était que l’électricité… À Dumaguete, c’est aussi l’eau de notre bâtiment qui est coupée. En Europe, on ce serait simplement passé de la douche ma foi, mais ici, c’est difficilement imaginable.

C’est donc tout un ballet de seaux d’eau qui s’organise dans la guesthouse, empruntant les nombreux escaliers pour rafraîchir les voyageurs: une douche originale, pour laquelle il faut avoir du bras et peu de pudeur… les portes s’entrouvrant discrètement pour proposer un deuxième seau d’eau salutaire.

Que faire à Dumaguete?

Toutes mes petites adresses à Dumaguete City.

Où dormir à Dumaguete

Harold’s Mansion, la guesthouse la moins chère et la plus friendly de Dumaguete? Un endroit plein d’ondes positives, avec un manager très impliqué et sociable. Si vous attrapez froid, Harold s’occupera de votre gorge avec un délicieux thé au gingembre. Petit-déjeuner inclus, café et thé à volonté toute la journée! Le bureau organise un tas d’excursions marines, et vous trouverez aussi un dive shop à la porte d’à côté. Pour un choix plus vaste, pour tous les budgets et tous les goûts, découvrez une sélection d’hôtels et guesthouses à Dumaguete sur Agoda, selon moi le meilleur comparateur pour Asie.

Apo Island et ses tortues marines

À ne pas rater pour les fans de plongée et de snorkeling: la réserve naturelle d’Apo Island, qui consiste en plusieurs sites de plongée et de snorkeling tous plus riches les uns que les autres. Outre un million de poissons de toutes sortes, j’y ai rencontré des tortues immenses et… un serpent tricot rayé!

À lire aussi: Apo Island – Des tortues grosses comme des maisons!

Où manger à Dumaguete

Ne ratez pas le Hayahaly (et particulièrement son Reggae Wednesday)!
Ce grand bar-restaurant posé sur l’océan est joliment décoré et propose une immense carte à toutes les sauces. Curieux comme habitués à la cuisine philippine seront ravis, car la qualité de la nourriture est excellente…
Mes favoris: sizzling beef (demandez la version spicy) et chicken halang halang. Les poissons sont tout aussi délicieux!

Assistez à un show de percussions et de jonglerie (avec du feu) vraiment entraînant au Blue Monkey Grill.
Trois groupes différents ce sont succédé le même vendredi, pour le plaisir des sens. Patron super sympathique, petite carte, mais y’a de quoi faire… On y va surtout pour l’ambiance, qui y est vraiment excellente!

Découvrez les spécialités locales au Atong Kamalig.
Ici, vous pouvez choisir vos brochettes et composer votre barbecue… Un endroit plutôt destiné aux locaux qui sert quelques curiosités telles que coeurs et gésiers de poulet, sizzling sisig (nez et oreille de porc sur ardoise), mais aussi d’autres poissons et viandes plus conventionnels ;)

Où sortir à Dumaguete

Prenez un verre dans une ambiance loungy et disco au Zanzibar et sirotez-y un des délicieux cocktails de la maison. On peut danser à l’étage, et aussi manger philippin ou srilankais (authentique chef et curry).

Puis, rendez-vous au Camino Blanco! C’est ici que se rencontrent les jeunes fêtards de l’île, jusqu’au bout de la nuit. Ambiance amicale et bon enfant garantie ainsi que concerts et musique live de temps en temps!

Aller plus loin…

Cet article vous a plu ou vous a servi?

Par Corinne Stoppelli

Je suis Corinne, un petit oiseau libre. Sans domicile fixe depuis 2010, je sillonne la planète à la recherche d'inspiration et de points de vue différents. Sur Vie Nomade, je partage mon regard sur le monde, le temps et le changement, d'une plume sincère et d'un objectif curieux et ouvert. En savoir plus?

Rédiger un commentaire?

(Un commentaire)

  1. NowMadNow dit :

    Sympa de te suivre dans tes pérégrinations ;)

    NowMadNow

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.