À Contre-
courant

Curiosités d’Islande

Publié le • Dernière mise à jour:
La culture islandaise? Unique et surprenante! Connu avant tout pour ses paysages lunaires et féériques, ce petit pays d’Europe a mille chose à nous apprendre. Découvrez dans cet article une série de curiosités.

Vous organisez votre séjour en Islande?

Découvrez mon Guide du séjour parfait en Islande, rempli d’informations pratiques sur les vols, les possibilités d’hébergement et les activités à y pratiquer. Si comme moi vous aimez le froid, voici toutes les bonnes raisons qui vous convaincront de visiter l’Islande en hiver! Pour le plein d’inspiration, lisez et découvrez plein de jolies photos dans mon circuit en voiture autour de l’île.

Manger du requin qui pue

Ne mangez pas les baleines d’Islande. Le rorqual commun est une espèce menacée et protégée.

Les Islandais ont pour tradition de manger le Hákarl, un tout petit morceau de requin fermenté (il est convenu de rapidement s’asperger ensuite de Brennivin, un alcool local, histoire d’oublier son goût au plus vite). Outre cela, il y a aussi les têtes de moutons, qui trônent joyeusement dans le congélateur du supermarché.

À lire aussi: Manger en Islande

Appelons un cheval par son nom

Les Islandais sont fous de leurs magnifiques chevaux qui disposent de 5 allures contrairement à la plupart des autres espèces. Il faut cependant savoir que malgré leur robustesse, leur taille est inférieure à celle d’un cheval – ce qui en fait, techniquement, un poney. Ils ont cependant conservé l’appellation de cheval… d’après diverses hypothèses. À noter, leur robe changeante en hiver: ils arborent un long manteau… et ils sont très câlins et sociables!

À lire aussi: Coincés au bout du monde (ma rencontre avec les chevaux islandais)

Les chevaux islandais

De la réglisse à toutes les sauces

En Islande, on adore la réglisse. On en met partout, même dans le chocolat. Si vous n’êtes pas fan, évitez de prendre au hasard des paquets de chocolats sur les étagères, vous risquez fort bien de vous coller à des fourrés à la réglisse.

Garçon, une bière s’il vous plaît!

Boire une bière en Islande, c’est minimum 5dl. Bien qu’apparemment cela soit commun dans certains autres pays nordiques ou de l’est, d’ici on est un peu surpris. C’est quoi, alors, la « grande bière »?

Les islandais sont aussi fans de café. On en trouve partout, à toutes les heures et il est parfois même offert. Dans certains villages, c’est la station essence qui fait effet de lieu de rencontre, grâce à son vaillant thermos. Par contre, ne vous attendez pas à déguster une boisson aux qualités gustatives rares: le café en Islande, c’est en version 3dl, et j’ai eu beau chercher, nulle trace d’un café ristretto sur toute l’île.

Le saviez-vous? La bière a été bannie jusqu’en 1989 en Islande.

Road trip en Islande en hiver

Thingvallavatn

Pimp my 4×4

Forcément, on roule surtout en 4×4 étant donné l’état des routes. Et vous en croiserez d’impressionnants. Beaucoup d’Islandais tunent leur 4×4 et friment, musique à coin, sur la route principale de Reykjavik.

4x4 islande

Un petit 4×4 islandais (photo par Nicolas Dubreil)

Les dessous de l’Islande

On raconte que l’Islande est la patrie où l’on dénombre le plus d’enfants sans père. Je n’ai pas pu vérifier de statistiques, mais j’imagine que c’est justifiable étant donné le froid et la haute propension à consommer de l’alcool ;)

Fils de, fille de…

Les prénoms en Islande sont réglementés et doivent soit posséder des terminaisons islandaises ou être des prénoms traditionnels. Pour les noms de famille, ils n’existent pas vraiment, on garde le prénom du père (ou de la mère, dans certains cas) et on y ajoute un suffixe selon le sexe de l’enfant: -dottir pour une fille et -son pour un garçon.

En savoir plus: Noms islandais sur Wikipédia

In English? No problem!

Les Islandais parlent presque tous extrêmement bien l’Anglais. Les plus anciennes générations sont pratiquement les seules avec lesquelles vous pouvez rencontrer une barrière linguistique.

Thingvellir, Islande en hiver

Le site de Thingvellir

 

Tout nu, mais tout propre

Les bains thermaux sont omniprésents dans la vie islandaise… et pour maintenir la qualité de leur service, la propreté y est très strictement réglementée. On se doit de prendre une douche dans les règles: schéma à l’appui sur les zones où insister avec le savon, et surveillant(e). Si vous n’avez pas l’habitude d’être tout nu dans un vestiaire (unisexe quand même, c’est pas la mort!) vous serez peut-être un peu décontenancé, mais on s’y fait.

À nouvel an, autant se les geler à fond

C’est le 31 janvier. Tout le monde se donne rendez-vous sur la place de l’église pour un cortège affolant de feux d’artifice (honnêtement? je n’ai jamais rien vu d’aussi condensé). Les feux, ce sont les individus qui les lancent donc, pas de programme national ou de spectacle.

Le lendemain, les habitants de Reykjavik (les plus courageux et les plus sobres) se rendent à l’océan pour une petite nage matinale dans l’agréable température de l’eau, en-dessous de 0°C. Après quoi, ils se roulent généralement dans la neige (ça réchauffe) et puis hop, au hot pot.

Kleifarvatn, Islande

Kleifarvatn

Cet article vous a plu ou vous a servi?

Par Corinne Stoppelli

Je suis Corinne, un petit oiseau libre. Sans domicile fixe depuis 2010, je sillonne la planète à la recherche d'inspiration et de points de vue différents. Sur Vie Nomade, je partage mon regard sur le monde, le temps et le changement, d'une plume sincère et d'un objectif curieux et ouvert. En savoir plus?

Rédiger un commentaire?

(4 commentaires)

  1. Juliette dit :

    Très intéressant cette histoire de noms, voire même utile pour ne pas tomber dans des prénoms qui n’ont plus aucun sense ou sont même parfois ridicules à porter… enfin c’est la tradition qui perdure. Ce chocolat à la réglisse alors, il est bon??? A bientôt!

  2. Corinne dit :

    Bonjour Juliette! Le chocolat à la réglisse… J’y suis justement tombée dessus sans vraiment, le vouloir. J’ai eu du mal à me débarrasser de mon paquet car parmi les autres européens, personne n’en voulait :p
    Par contre, il y le Rusinur, des chocolats fourrés aux raisins secs, qui sont délicieux!

  3. Low de Pluie dit :

    Bonjour !
    Vous devriez enlever le premier point de votre liste car c’est faux, du moins en partie.
    Les islandais ne mangent plus de baleine depuis bien longtemps, et pour cause, celles ci sont en voix d’extinction et les islandais sont très proche de la nature. Les seuls qui continue à en manger ce sont les touristes, si vous voulez manger comme les islandais, la LobsterSoup sera plus local. Enlevez vraiment ce point car il pousse la consommation touristique de baleine et c’est vraiment catastrophique de participer à cela.
    Quand au Hákarl, en effet il se mange avec un bon shoot de Brennivin, mais seulement si vous aimez vous faire moquer par des Islandais car eux n’en mange jamais dut au goût infecte que cela a. Cela dit ca n’enpeche en rien de boire du Brennevin accompagné de poisson séché et d’un peu de beurre. Ça c’est vraiment Islandais !
    Votre site est très sympa !
    Bonne continuation !

    • Corinne dit :

      Bonjour Low, merci pour votre commentaire: vous avez entièrement raison concernant les baleines. Cet article a été écrit en 2010 et à l’époque, je n’en avais aucune idée. L’article a été édité en conséquence! Le Hakarl faisant tout de même partie du patrimoine gastronomique islandais, malgré sa répugnance, il reste :)

Répondre à Juliette Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.