Vie Nomade • Le blog voyage et culture, depuis 2008À proposPresseProContact
Traditions
& Folklore
Corinne

Sun Moon Lake: une nageuse parmi d’autres

On m’avait dit que tout Taïwanais se doit de le faire au moins une fois au cours de sa vie!
Nous sommes 27’138 ce jour là, à porter le bonnet orange du carnaval de nageurs qui se déroule chaque année au Sun Moon Lake (Swimming Carnival of Sun Moon Lake), l’un des coins les plus pittoresques de Taïwan.

Le jour précédent, nous passons la nuit chez une amie qui habite pas loin du lac, car il faudra se lever tôt pour être dans les premiers rangs de la course… mais surtout, pour éviter de cuire sous le soleil estival tapant!

Nager au Sun Moon Lake à Taïwan

Le départ et les plateformes des maîtres-nageurs.

Le jour fatidique, à 5 heures du matin, on s’engage sur la plateforme de départ. Il y a des milliers de gens! Et parmi ces milliers, il n’y a que moi et mon amie en maillot de bain… La plupart des nageurs portent des combinaisons entières. Certaines filles portent même des masques avec juste des trous pour les yeux, nez et bouche. On ne veut pas brûler au soleil… en fait, on n’aimerait pas trop bronzer, non plus.
Bref, moi, je ne me sens pas trop à mon aise.

La foule s’agite, il y a un discours, et puis pan! Après maintes exultations, les nageurs se lancent par vagues séparées, histoire d’éviter la surpopulation. Il y a là un tas de nageurs très sérieux, et puis il y a tous les autres, comme moi, qui sont là pour le plaisir l’événement.

Tout le monde doit avoir avec soi une planche flottante de secours rectangulaire, qui rendra les 3.3km de la traversée du lac bien plus plus agréables, il faut l’admettre.

Une bonne partie des nageurs utilise la bouée comme garde-manger! Soigneusement ficelés dans un filet rattaché et des sacs hermétiques, les aliments participent à la course et font office de pique-nique sur l’eau.

Trop bien, j’ai trouvé un Snickers!

Le long du parcours, des plateformes ont été installées qui abritent un ou plusieurs maîtres-nageurs secouristes. On peut grimper sur une plateforme tous les 100 mètres pour se reposer, ou solliciter un rafraîchissement (de l’eau giclée droit dans votre gorge pendant l’effort, comme de vrais pros!) ou même une petite barre énergétique.

Il n’y a pas beaucoup d’étrangers. Du coup j’ai été à quelques reprises l’attraction locale! « Oh Italie! Le pays de la pizza! On aime ça! » « Oui, ben moi je préfère le pays du tofu puant, que j’adore aussi! » Exclamations et applaudissements. Ils en sont fiers, de leur stinky tofu, à Taïwan, et ils ont bien raison, je ne peux plus m’en passer!

Un type me tâtera une fesse dans un mouvement de brasse très professionnel, avec une rapidité et une agilité impressionnantes qui me laisseront simplement bouche bée: le temps de réaliser qu’il sera déjà bien trop loin pour que je puisse lui en coller une, ma foi.

Nager au Sun Moon Lake à Taïwan

L’arrivée

À l’arrivée, on est littéralement recouverts de nourriture. Tout un tas de magasins et de marques accueillent les nageurs pour leur offrir des échantillons. Oeufs au thé, cakes à l’ananas, chocolats fondants et j’en passe. Mince, et l’on pensait avoir brûlé quelque graisse!

Nager au Sun Moon Lake à Taïwan

Plus d’informations

Cet article a été initialement publié sur le blog voyage de ebookers.ch.

Par Corinne Stoppelli

Je suis Corinne, un petit oiseau libre. Sans domicile fixe depuis 2010, je sillonne la planète à la recherche d'inspiration et de points de vue différents. Sur Vie Nomade, je partage mon regard sur le monde, le temps et le changement, d'une plume sincère et d'un objectif curieux et ouvert. En savoir plus?

Rédiger un commentaire?

(6 commentaires)

  1. LadyMilonguera

    Voilà une manifestation bien sympathique on dirait…

  2. Lucie Aidart

    Oh mais c’est super chouette comme événement! Alors facile, les 3.3 km?

    • Ouais tranquille, avec la bouée, les stops tous les 100m, l’eau et les snacks à volonté, et puis tout le temps que tu veux à disposition :)

      Quand tu commences c’est un peu effrayant, tu vois à peine la ville à l’autre bout du lac, mais finalement c’est comme une longue promenade… dans l’eau :D

  3. crabetan

    ça a l’air d’être un bon trip! à expérimenter!

    L’arrivée doit être un grand réconfort avec toutes ces bouffes en récompenses!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Partagez cet article avec un ami