Histoires
d'ailleurs

Regards sur Los Angeles et ses quartiers: Downtown, Santa Monica et Venice

Publié le • Dernière mise à jour:
Une balade photographique dans les rues de la curieuse Los Angeles.

Olvera Street, la première rue de Los Angeles

On commence par la première rue de Los Angeles, la jolie et historique Olvera Street où, de jour, l’ambiance y est chaleureuse, latine (on y danse, on y rit, on vient y admirer les créations d’un chez soi originel un peu trop lointain) et de nuit, réservée aux vendeurs de drogue et criminels en tout genre.

Olvera Street à Los Angeles
Olvera Street à Los Angeles

Les curieux oiseaux de Los Angeles

Parce qu’à Los Angeles, de nuit, toutes sortes d’oiseaux bizarres, un peu détraqués, se réveillent, sortent péniblement des ombres, commencent à vivre. Certains sont gentils, voire admirables, mais d’autres, Mesdames, Messieurs… ne le croisez pas de votre vivant.

Aussi, une fois le soleil redescendu, il vaut peut-être mieux s’enfermer dans un musée, bien à l’abri, entouré d’intellectuels à béret qui restent face à une oeuvre un peu trop longtemps. Et de se demander s’ils ne se seraient pas eux-même transformés en oeuvre, puisque nous sommes là à les regarder, à se demander ce qu’ils se demandent.

Musée LACMA à Los Angeles Los Angeles

Le quartier Chinatown et ses néons

Si vous faites partie de ces oiseaux étranges, comme moi, il y a tout de même des endroits où vagabonder de nuit. Chinatown, par exemple, vous projettera à travers son marché et ses marchandages, quelque part en Asie.

Dans les rues reflétant les néons criards, personne si ce n’est deux allumés (pas Chinois du tout), se baladant avec un chapeau vietnamien sur la tête. Décidément, on aime se couvrir la tête à Los Angeles.

Quartier de Chinatown, Los Angeles
Quartier de Chinatown, Los Angeles
Quartier de Chinatown, Los Angeles

Fake! Tout respire vraiment le faux. Et à la fois, on se veut authentique. On fait du Chinois qui ressemble au Chinois, mais en fait c’est du LA-Chinois. On fait du rétro, c’est du LA-rétro. Tout est LA, unique. La faute à son âge? Est-elle trop jeune encore?

Quartier de Chinatown, Los AngelesQuartier de Chinatown, Los Angeles

Manger à Los Angeles, c’est quelque chose

S’il y a quelque chose qui est vrai à Los Angeles, c’est le goût. Oh ça oui. Que vous vous trouviez entouré de Mexicains, de Vietnamiens, de Japonais (entre autres!) soyez sûrs que votre repas sera à la hauteur de vos goûts un peu pincés. Dans l’assiette, plus rien n’est LA-isé, si ce n’est la taille de la portion servie.

restaurants à los angelesManger à Los Angeles
Restaurants japonais dans le quartier de Sawtelle Japantown

Moi qui pensais mourir de faim, confrontée à une marée de poulet frit aux hormones arrosé de sauces de toutes les couleurs… Certes, on trouve de cela en de larges quantités, mais il y a aussi, à côté, de quoi faire rêver les papilles… Koreatown, Chinatown, Little Tokyo… Et les Diners américains, avec leurs monstrueux petits-déjeuners. Après tout, plus c’est gras plus c’est bon, n’est-ce pas?

Restaurant à Los Angeles: Cafe 50's
Manger à Los AngelesBrunch américain à Los AngelesBrunch américain à Los Angeles
Mon diner à l’américaine favori, le Cafe 50’s à Brentwood
Diner typique à Los Angeles

Hollywood Boulevard et le Walk of Fame

Est-ce cela, la vraie Los Angeles? Est-ce la foule, presque envahissante, qui se presse à toute heure sur le Walk of Fame? Se tient-elle sur cette seule route, qui part de l’océan pour se rendre jusque on ne sait où?

Hollywood Boulevard à Los Angeles
Chuck Norris sur le Walk of FameSophia Loren sur le Walk of Fame
Hollywood Boulevard à Los Angeles
 
Walk of Fame, Los Angeles

Est-ce Hollywood? Les magasins de souvenirs en forme d’oscars, bordés d’effigies trop connues? Une sorte de cimetière à stars que l’on foule de ses pieds avec amusement? Je ne sais pas, je ne sais plus. Mais ai-je su?

La ville est tellement laaaaaaarge que d’aller d’un bout à l’autre prend des heures de transport en commun. Sans voiture, c’est la croix et la bannière: un pèlerinage gris, sans dieu, où toutes les avenues, tous les boulevards, tout se ressemble. Mais où sont les petits boulangers, les petits bouchers et autres artisans qui rendent les coins d’une ville si vivants?

Mais des moments étonnants, il y en a toujours. Comme ce dîner de Thanksgiving célébré sur une table qui pédale dans la rue, dont les convives étaient déguisés façon 18ème. Ou encore l’effervescence colorée de Venice Beach, pleine de musiciens, d’artistoïdes un peu étranges. Les hélicoptères/voitures de flics/pompiers qui hululent à toute heure et te font te sentir pendant quelques secondes au coeur d’une série TV. Et dans un genre un peu plus triste, la quantité affolante de sans-abris qui errent à tous les coins de rue, parlant au vent…

Venice, et sa célèbre Venice Beach

Ah Venise… ah non, Venice. Ces deux-là possèdent un bon point commun: leurs canaux! Venice est un quartier de Los Angeles imaginé et créé en 1905 par un certain Abbot Kinney, millionnaire de l’industrie du tabac. Abbot, un grand voyageur avec six langues à son arc, s’est posé en Californie pour soigner son asthme. Cela a fonctionné, il a donc décidé d’y rester, et d’y célébrer son amour pour la belle Venise italienne, en reproduisant ses canaux.

Teena Marie à Venice, Californie

Teena Marie

Abbot Kinney à Venice, Californie

Abbot Kinney

Canaux de Venice, Californie
Canaux de Venice, CalifornieCanaux de Venice, CalifornieCanaux de Venice, Californie
Les canaux de Venice

Venice, Californie, Neighborhood Watch

Venice, Californie
Venice, Californie

L’autre aspect le plus connus et le plus célébré de Venice, c’est Venice Beach, l’immense plage qui fait rêver et tous ses hippies, ses jongleurs, ses promeneurs et surtout ses excentriques. Il paraît que c’est ici qu’on a tourné Alerte à Malibu.

Venice Beach, Californie
Venice Beach, Californie
Venice Beach, Californie

Que faire en cas de tsunami?

Panneau alerte tsunami

Faites comme le bonhomme là, volez ou varappez (mais sans lâcher, par contre). Bref, essayez de vous éloigner de la  grosse vague avec les moyens du bord.

Heureusement pour moi, ce jour là il n’y avait pas un remous à l’horizon sur Venice Beach.

Et heureusement pour nous tous aussi, il y a des sites avec des vraies instructions sur quoi faire en cas de tsunami (au cas où vous vous demandiez vraiment)…

Santa Monica

Los Angeles est difficile et peu ennuyeuse sans moyen de transport privé, mais y a tout de même quelques attractions incontournables, comme le Santa Monica Pier.

Santa Monica Pier

Il s’agit de quelque mètres carrés élevés sur pilotis au-dessus de la mer, blindés de stands en tous genres (souvenirs, churros, etc.), de gens déguisés en tout et rien pour vous faire un show en freelance, de gamins qui mangent des glaces en courant dans tout les sens et d’un parc d’attraction. Quoi, je ne vous donne pas envie de lire la suite? Ne m’écoutez donc pas et faites-vous un avis par vous-même avec la balade en photos…

L’entrée a de la gueule je trouve, un brin old school, on se sent bien aux USA, on a envie d’y entrer. On y entre.

Je découvre la plage en même temps que le Pier. Au départ c’est « wooooow, je n’ai jamais vu une plage aussi large de ma vie nulle part au monde » et puis 5 minutes plus tard je me demande jusqu’où elle reste identique à elle-même… à perte de vue, ça c’est sûr.

Santa Monica PierLa plage de Santa Monica

Le célèbre Pacific Park, sur les pilotis du débarcadère. Encore une fois, c’est coloré, un brin old school, ça respire les Etats-Unis… mais je n’ai quand même pas envie de tester les attractions. Ne me méprenez pas, j’adore les grands-huit (vous pensiez bien quand même!) mais ici tout me paraît un peu… désuet. Et force est de constater que l’impression est bonne, tout date des années 1920 (bon, la roue a été rénovée en 1990)…

Pacific Park sur Santa Monica Pier
Santa Monica Pier

Un regard sur sur l’eau: il y a une foule de goélands. Il ne sont pas effrayés pour un sou. Ils se laissent approcher, photographier, à l’aise.

Goéland

Sur la plage, un cimetière, ou un plutôt, un mémorial en l’honneur de ceux qui sont tombés durant la guerre: le Arlington West Memorial.

Il y a du bois un peu partout, et cela me surprend. Je m’attendais à une jungle de béton. Bon c’est peut-être simplement parce que je me trouve sur un débarcadère… en bois… des années 1920. OK. Cela y donne en tout cas un charme très particulier. Difficile de ne pas apprécier ces authentiques silhouettes tout américaines.

Harbor Office

Mon attraction du jour, ce ne sera pas le pier, mais l’élégant Georgian Hotel, qui brille de ses contrastes tout à fait fous: au milieu de la grisaille, il s’impose. Papa, quand je serai grande, je veux une maison comme ça! Il m’a d’ailleurs fait un tel effet qu’il a inconsciemment inspiré le nouveau design de mon site pro. J’y parle de voyage et d’inspiration (et du Georgian) dans le dernier billet (mais c’est en anglais).

Le Georgian

Et ça, c’est la version du Santa Monica Pier de nuit. Et ça brille, ça scintille, toujours en mode très rétro. J’aime, quand même.

Santa Monica Pier
Santa Monica Pier

Aller plus loin…

Cet article vous a plu ou vous a servi?

Par Corinne Stoppelli

Je suis Corinne, un petit oiseau libre. Sans domicile fixe depuis 2010, je sillonne la planète à la recherche d'inspiration et de points de vue différents. Sur Vie Nomade, je partage mon regard sur le monde, le temps et le changement, d'une plume sincère et d'un objectif curieux et ouvert. En savoir plus?

Rédiger un commentaire?

(52 commentaires)

  1. Globskolder

    C’est fou comme la Californie fait rever,mais beaucoup dechantent en arrivant la bas.Des americains me l’ont confirme: sans voiture t’es un looser .Ta vie socialw en prend un sacre coup.Bonne chance en tous cas.

    • Oui, beaucoup m’ont dit la même chose. C’est vraiment pas la ville pour moi! Merci!

    • Dominique Roy

      On parle de Los Angeles là, pas de la Californie. La Californie c’est aussi des parcs nationaux magnifiques, c’est la côte entre L.A et San Francisco, c’est San Francisco justement, une des plus belles villes du monde occidental, c’est les vallées de vignes. J’ai détesté L.A. mais forcé de dire que j’ai adoré la région de SF. Pour ce qui d’être un loser ou non par rapport à la voiture, ce qui fait le charme de nos pays ( je suis canadien ) c’est les immenses espaces, c’est la démesure, c’est de pouvoir avoir une pelouse, tous et chacuns, devant sa maison parce que l’espace est quasi illimité. Évidemment, ça complique les déplacements, mais j’aime ça moi, les grands espaces bon! :) Attention à toi Corinne et bon séjour chez nous!!

      • Ouais, j’ai encore rien vu à part Los Angeles. Je compte bien voir au moins le Yosemite et le Sequoia Park :) Visiter San Francisco aussi. Ah si j’avais mon permis de voiture et de quoi louer une voiture! Les grands espaces n’auraient qu’à bien se tenir :D Merci Dominique, je me réjouis de mettre les pieds au Québec!

        • Evelyne

          Je suis d’accord avec Dominique. Nos grands espaces boisés, ils sont supers! Si tu reviens à l’été, on se fait une virée en nature, promis! (avec la neige, les déplacements sont plus compliqués…)

  2. Lucie Aidart

    C’est déjà super de faire ça comme itinéraire. Tu vas voir du pays et voir des villes sympas, ça va te donner un bon aperçu pour la suite… Hâte de voir les photos…

  3. Je vois exactement de quoi tu parles. A Miami c’est exactement pareil, sans voiture ca devient vite très compliqué de se déplacer et c’est un peu frustrant !

  4. Christophe (voyage sur le fil)

    Moi aussi j’ai eu du mal à me plaire à Los Angeles.
    J’ai chercher en vain le « centre ville » là où il y a l’effervescence… Mais rien..

    Le seul endroit sympa, c’est dans le centre historique (une rue grand Max) où il y a un restaurent mexicain et plein de boutiques à touristes!

    • Haha, oui le centre-ville ça n’existe pas vraiment en effet :/ J’en ai marre de ces immenses avenues. Un centre historique? Haha. Je vais aller me renseigner mais bon ça n’a pas l’air très excitant non plus :D

  5. Ca me fait plaisir de voir ton article :p Moi qui n’arrête pas de dire que je n’aime pas trop le concept des villes américaines justement « sans centre historique », enfin quelqu’un qui me comprend et qui est sur place pour témoigner :p

  6. Va faire un tour a Santa monica, ya plein de petits pubs sympas !

  7. Michelle Carrupt via Facebook

    Va faire un tour à San Diego!

  8. J’ai fait cette expérience il y a des lustres, LA sans voitures! Trouver et utiliser les lignes de bus était un véritable challenge, même les Los Angelinos ne savaient pas que ça existait! Dans les bus, tu découvres vraiment une autre Amérique!

  9. Evelyne

    Je t’attends les bras grands GRANDS ouverts ma belle Corinne!!! Tu vas voir, les villes sont plus sympas au Québec! :D Elles ressemblent quand même plus aux villes américaines qu’aux villes d’Europe, mais bon, on est des jeunôts nous! Il faut nous laisser une chance de « vieillir »! ;)

    • Tu ne peux pas savoir comment je me réjouis! Enfin si, je crois que tu peux savoir :D OMG OMG! Tout prend forme ;) Je me réjouis de voir le Québec, j’ai cette impression que c’est plus joli, oui. Mais c’est dans ma tête ^^

  10. Isa tout simplement ...

    Étonnant d’entendre quelqu’un dire qu’il s’ennuie à Los Angeles mais en même temps, je ne connais pas cette ville .. et puis j’imagine que cela dépend de la sensibilité de chacun. J’adore les villes en règle générale , le monde autour de moi , cela a quelque chose de rassurant … Donc une ville comme Los Angeles, à priori , çà m’attire..

    Sinon, je découvre ton blog avec grand plaisir et je reviendrais te rendre visite souvent , à bientôt.

    • Hello Isa, merci d’être passée et d’avoir laissé un message :)
      Moi aussi j’adore les villes en fait, mais comme le souligne Eric plus haut, plutôt lorsqu’il y a un centre.
      Comme tout est si large est quadrillé en fait, du monde dans les rues, il n’y en a pas tant que ça malheureusement, à part dans les zones commerciales.

  11. Et bien profite de cet ennui pour recharger les batteries, ça fait pas de mal parfois :)
    Très sympa le nouveau design !

  12. Kamal Le Marocain

    Hi Corinne,

    Je te félicites pour ton article, il explique bien les soucis surtout de transports que l’on peut rencontrer en Californie et notamment à Los Angeles. Louer une voiture, c’est le premier conseil que m’avait donné un amie américaine quand j’y suis allé pour la toute première fois.

    A part la difficulté de se déplacer, qu’est ce qui t’as vraiment plus en Californie ?

    @ bientôt,

    Kamal Le Marocain

    • Hello Kamal et merci!
      Pour le moment, pas grand chose. J’aime la température de jour, j’aime la nourriture (étonnamment) ^^
      Je me réjouis d’aller visiter le nord, et les parcs. Je trouverai certainement là mon bonheur!

  13. N’avais-je pas dir que ça aller passer, la nourriture, hmm? ;D

    Aaaah… L’Amérique sans voiture! ;D C’est vraiment VRAIMENT pas facile! Je me souviens des bus à trois quart vide dans LA et du fait que certains ignoraient qu’il y avait un métro! Mais comme le disait Michelle, c’est une autre Amérique! Que ce soit sur les longues distances comme avec Greyhound ou dans les transports en commun de villes moyennes (c’est moins le cas dans des grandes villes comme NYC ou Chicago ou prendre les transports en commun est assez bien ancré dans les moeurs). Je me souviens avoir traversé Fort Lauderdale pour atterir au Wall-Mart. Une grosse tranche d’Améritude! ;DCourage!

    • Merci :) Ouais je vais bientôt tester les Greyhound, mais il semble que ça se soit démocratisé depuis! Je sais pas si c’est une bonne chose ou pas, cela dit, lol, je préfère un bus à moitié vide je crois… Tiens, ça me fait penser que j’ai pas encore vu un seul Walmart, je suis vraiment curieuse avec tout ce que j’en ai entendu :D

  14. Flo

    Le souci c’est qu’à Los Angeles, même en voiture ça prend des heures ! Douloureuses expériences de faire des trajets de 3h au lieu de 30 minutes à cause des bouchons !
    Je n’ai pas plus que ça aimé la ville (hormis Santa Monica), mais à mon sens, la meilleure partie du pays se trouve entre San Francisco et Seattle, le Pacifique Nord, quel délice ! Et les parcs nationaux aussi bien sûr ! Et Chicago, et DC, et San Diego ! Tellement de belles choses à voir, je reviens tout juste d’un tour du pays en 3 mois, si jamais tu veux des conseils au niveau des transports (il y a des infos sur mon blog aussi au pire).
    J’ai pris pas mal de Greyhound, tout s’est toujours bien passé, c’est à tester !
    Bon courage !

    • Superbes photos sur ton blog Flo, je crois que je vais aller le lire du début jusqu’à la fin ;)
      Moi j’ai déjà tellement vu Santa Monica (ça fait plus d’un mois que je suis ici) que je peux plus la voir même en photo, haha. Par contre bonne surprise hier à Little Tokyo et… Downtown (deux mondes bien bien différents séparés que par une route).

  15. Catherine

    Los Angeles c’est 7 ans de ma vie et la 1ère année c’était sans voiture ! Le mieux est de trouver un coin sympa pour habiter avec commerce et lignes de bus à proximité comme à Weho (fairfax/santa monica), il m’arrivait de ne pas bouger la voiture pendant 1 semaine, un exploit selon les standards californiens !!!!

    • Oui effectivement, il vaut mieux être bien placé. Moi malheureusement je suis un peu coincée à Brentwood, qui est pas trop mal niveau options commerces, mais par contre au niveau attractions… c’est un peu la mort de l’âme!
      Quand tu es arrivée à LA pour la première fois, tu as aimé de suite? Il t’a fallu du temps?

  16. Yann Graf

    Salut,
    Je ne connais pas LA, sauf le « centre-ville ». J’étais arrivé avec la Greyhound de SF à 5 du mat’. J’y suis resté 6h. Ca m’avais pas vraiment plus non plus. C’était un peu craignos. Mais sort de cette ville! La Californie c’est magnifique, surtout au printemps. Monte faire un tour à SF, va voir le Redwood Park avec des arbres de 100m de haut! Longe la côte en voiture, tu y verra des vaches fribourgeoises au bord de la mer, la classe..

    Yo

    PS: y a un resto au centre ville de LA avec un décoration de chalet autrichien ultra kitsch qui vaut le détour!

    • Ouais Downtown c’est le pire :/ carrément craignos. C’est bon je suis partie à part ça, mais il faut que j’y revienne dans 25 jours. Je vais chercher le chalet, ça peut être sympa!
      Mais sinon à part ça j’ai pas de voiture… :p sinon je serais pas coincée comme ça je pense.

  17. Isa tout simplement ...

    Mouah … la plage, le sable, le soleil, ça fait du bien !

  18. Je n’aime pas trop faire de comparaisons mais ça me fait quand même pas mal penser au Brighton Pier & sa fête foraine ! Bonne route jusqu’au Québec ;)

  19. Compte tenu du froid régnant ici, merci pour cette dose de soleil et de chaleur…

  20. Silecee

    C’est un endroit que j’aimerais beaucoup visiter :)

  21. Lucie Aidart

    Oui, c’st sympa quand meme! Ca me fait penser aux Piers en Angleterre!

  22. Salut,

    J’ai vu ces endroits dans tellement de films, ca a l’air super ! Ca me donne envie d’aller y faire un tour !

    A bientôt,

    Nadège

  23. Si tu ne sais pas, si tu ne sais plus, comment pourrais-je le savoir ?.:-). Blague à part, c’est un bien joli billet que tu nous as « pondu » là !

  24. Frank

    J’adore cette ville, les photos représentent bien l’ambiance si spéciale avec ses quartiers bien différents : venice, downtown, hollywood etc… Ce que j’adore vraiment, c’est se retrouver en 30 minutes en pleine montagne à malibu avec une vue magnifique sur cette métropole et un calme presque desertique. Sympa le post

  25. Cinnamonly

    Hello Corinne,

    Super billet sur les Etats-Unis ! Je retourne justement en Californie en septembre/octobre et vais repasser par LA. Par contre, pas question de louer une voiture. Comment est-ce que cela s’est passé pour toi sans véhicule privé ? As-tu pu tout de même (probablement péniblement) faire le tour de la ville, et éviter les « fous » (car il y en a malheureusement pas mal d’expériences… ^^)

    • Hello! J’ai pris les bus… Et c’était très long ;) Depuis Brentwood où je logeais, environ 1:30 pour atteindre Downtown, et 30min pour Santa Monica. La bonne chose, c’est que quelque soit le quartier, à mon avis tu ne manqueras pas d’options bonne bouffe. Pour éviter « les fous » éviter Downtown le soir. C’est facile de passer d’une zone tranquille au chaos total en juste une rue. Il ne m’est rien arrivé, mais c’est un peu déstabilisant. En ce qui concerne « les autres fous » dans le reste de la ville, pas moyen de les éviter :p Tout le monde est fou là-bas, je crois, et je n’ai pas réussi à me décider si c’était plutôt bien, ou plutôt mal. En tout cas ça donne lieu à des échanges parfois intéressants!

  26. Christel

    Superbes photos de Venice Beach, un de mes endroits préférés à Los Angeles, super sympa !

  27. Louis Paul Obiang Modoss

    Bonjour Corine j’apprécie ton courage, ton audace et les pays que tu as visité. Mon désir est de faire autant que toi, ton histoire m’a beaucoup inspiré. Je suis au Gabon à Libreville sa me ferai plaisir si tu visite ce petit pays d’Afrique centrale le paysage est très beau ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Partagez cet article avec un ami