Guides &
bons plans

Que faire et que voir en Islande: le guide

Islande      Publié le • Dernière mise à jour:
Je vous livre de nombreuses informations pratiques afin de bien organiser votre voyage en Islande, qu’il s’agisse d’un circuit autour de l’île ou d’un séjour plus court autour de la capitale.

Ce grand petit pays abrite 320’000 habitants, dont les deux tiers sont dans la capitale, à Reykjavik: cela devrait vous donner une bonne idée de la place qu’y prend la nature! Si vous êtes un amoureux de l’espace, des températures frisquettes et d’une solitude salutaire (et sélective), l’Islande en hiver vous en mettra plein les yeux et le coeur.

Thingvellir, Islande en hiver

Le site de Thingvellir

Table des matières

Road trip et location de voiture en Islande

Outre des tours et activités sympa dans toute l’Islande à des prix abordables, Guide to Iceland propose aussi la location de voitures, y compris 4×4 et camping-cars pour votre autotour! Leur moteur compare les coûts des différentes agences de location locales et vous propose le prix le plus bas.

Si vous visitez l’Islande en hiver, il est existentiel de bien surveiller les conditions météorologiques changeantes du pays. Soyez sur vos gardes! Vous trouverez dans le guide ci-dessous tous mes conseils de sécurité, mais aussi sur quel modèle de voiture choisir, quelles routes pratiquer, etc.

À lire aussi: Conditions des routes et location d’auto en Islande

Itinéraire pour un road trip en Islande en hiver

Mon itinéraire pour sept jours de road trip, de Reykjavik vers le nord. Découvrez tous les articles dans la rubrique Islande!

À lire aussi: Tout le récit (en photos!) de mon road trip en Islande en hiver

Dormir en Islande: possibilités d’hébergement

Guesthouses, backpackers, auberges… pas forcément

Parfois, les prix pratiqués pour les guesthouses et auberges de jeunesse sont plus élevés que dans certains hôtels. Si vous voyagez budget (notamment en hiver), n’hésitez pas à jeter un oeil sur Guide to Iceland ou Agoda où l’on trouve parfois des offres à prix décent. Exemple: un petit studio avec frigo et cuisinette pour deux personnes en plein centre de Reykjavik, pour 29€ la nuit (Apartment K). J’ai même trouvé une chambre pour 23€ (Capital Inn), mais un peu plus éloignée du centre (les prix sont toujours pour deux, donc divisez si vous partagez les frais)!

Hôtel à Reykjavik en hiverLogement à Reykjavik en hiver
Notre logement à l’Apartment K de Reykjavik

En auberge de jeunesse

À l’arrivée à l’aéroport, vous trouverez cartes et brochures utiles pour tout votre séjour. N’oubliez pas de prendre celle des auberges de jeunesse, qui contient adresses, dates et numéros de téléphone. Attention, en hiver, à bien regarder lesquelles sont ouvertes et fermées pour la saison. Avec les conditions météo changeantes, un détour pourrait vous voler un temps considérable.

Mes auberges préférées ont été…

  • À Osàr (Hvitserkur) – Si vous aimez les paysages qui dégagent une certaine solitude (et appréciez les monuments naturels), il faut vous y arrêter. Non seulement l’auberge a un charme simple mais certain, le propriétaire, Knutur, est d’une gentillesse inégalable. Nous avons pu rester deux jours là-bas à Noël, malgré la fermeture, et il nous a consacré beaucoup de temps pour nous aider à continuer notre voyage dans les meilleures conditions (les routes étaient vraiment mal en point ces jours là).
  • À Seydisfjordur – Non seulement l’endroit est calme, idyllique, authentique… l’auberge est vraiment charmante, chaleureusement décorée, et le propriétaire lui aussi très sympathique. Attention, les dates et les lieux d’hébergement sont différents en hiver et en été.
  • À Höfn – Je n’ai eu le plaisir de visiter Höfn qu’à la nuit tombée ou partante, mais je ne peux que recommander l’auberge, chaleureuse, propre, accueillante et bien entretenue. Que demander de plus?

Combiner auberge et voiture?

Hostelling International Islande propose de chouettes bons plans qui combinent location de voiture et bons pour lits dans les auberges de jeunesse tout autour de l’île. En hiver, les forfaits sont bien évidemment moins chers qu’en saison haute… bien que la destination commence doucement à se démocratiser. Allez-y maintenant ;)

Hvitserkur

Hvitserkur

Seydisfjordur

Seydisfjordur

Summerhouses / Maisons d’été

Si vous êtes 4 ou plus, jetez un coup d’oeil aux offres de summerhouses, les prix sont souvent dérisoires (en tout cas en hiver). Pour 7’500ISK (43€) nous avons pu louer une maisonnette pour 4 (voire 5) personnes, toute équipée, avec le jacuzzi à l’extérieur… C’est dudit jacuzzi que nous avons d’ailleurs pu apercevoir, deux soirs de suite, les aurores boréales! Notre maisonnette.

Borgarnes, Islande, en hiver

Notre « maisonnette d’été » est sise là, au milieu.

Loger chez l’habitant?

J’utilise Airbnb depuis un bon nombre d’années et particulièrement lorsque je voyage seule: louer une chambre chez un habitant me permet d’être au plus proche de la destination! Pour en savoir plus sur Airbnb, j’ai rédigé un guide complet. Et si vous suivez ce lien, vous obtiendrez une réduction de 30€ pour votre première réservation!

Activités pour votre séjour en Islande

La compagnie Guide to Iceland propose une large palette d’activités intéressantes en toute saison, que vous soyez véhiculé ou non. Voici une série de points d’intérêts à ne pas manquer lors de votre voyage en Islande (avec liens vers les articles):

Parmi les choses que je n’ai pas testées mais que je rêve de faire lors de mon prochain séjour, il y a la visite de la grotte de glace du glacier Vatnajokull, l’observation des baleines et l’escalade sur glacier.

Vols pas chers vers l’Islande

Les prix des billets d’avion sont moins chers durant la basse saison (on parle de l’hiver, vous m’avez suivie).  À l’époque, on n’avait la main que sur les compagnies islandaises et le prix s’y reflétait (escale comprise). Aujourd’hui, un certain nombre de transporteurs offre des billets low-cost pour des vols directs comme Easyjet ou WOW air (cette dernière est d’ailleurs une compagnie locale).

N’ayant juré allégeance à aucune compagnie en particulier sur cette destination, je vous recommande d’utiliser un comparateur de vols pour trouver la meilleure solution. J’utilise tout le temps Skyscanner et j’en suis fort satisfaite. Vous trouverez sur leur site toutes les options de vols, comme p.ex. Paris – Reykjavik.

S’habiller pour l’hiver en Islande

Les températures en Islande peuvent sembler clémentes, compte tenu de la position géographique de l’île (juste sous le cercle arctique), mais ne vous méprenez point! L’humidité et le vent accentuent largement le froid ressenti. Je vous recommande donc de vous habiller en couches, avec bas et pulls thermiques ou en laine. Si vous prévoyez de marcher dans la neige, rappelez-vous que ça mouille (et que ça met trois siècles à sécher). Un pantalon imperméable pourrait être un plus. Couvrez vos oreilles!

Pour ma part, j’avais des bas en laine sous un jeans, des chaussettes en laine par-dessus, des chaussures de marche imperméables, une doudoune en plumes, un gros pull en laine avec un t-shirt dessous et une immense écharpe. Cela se passait assez bien… excepté lorsque je mouillais le bas du jeans.

Sortir à Reykjavik

La solitude, c’est bien, mais un peu de socialisation, c’est pas plus mal non plus! Les islandais sortent assez tard dans la nuit (après minuit). Ils ont pour coutume la pre-party (préparation à la fête) chez des amis, ou en famille. La principale raison en est le coût (élevé) des boissons alcoolisées dans les bars.

Il y a un large choix de bars dans la ville, la plupart gratuits (sauf concerts, ou clubs). L’électro y est particulièrement en vogue, mais les autres scènes ne manquent pas. Ils ferment généralement à 3 ou 4 heures du matin durant le week-end et 1 heure du matin pendant la semaine.

Petite note culturelle: ça bouscule dans les bars islandais! Ne le prenez pas personnellement, tout le monde pousse et s’infiltre sans gêne aucune. Jouez donc des coudes (mais pas trop fort) ;)

Les bains thermaux

L’Islande, c’est aussi une foule de hot-pots (heittur-pottur), piscine thermales, saunas, et autres joyeusetés… toutes chauffées à l’énergie géothermique. C’est une coutume pour les habitants, d’aller se détendre et discutailler dans les bains. Vous pouvez acquérir dans pratiquement toutes les piscines une carte à 10 trous qui est valable dans toute Reykjavik (2’500ISk, ça vaut la peine). Notez que les règles d’hygiène y sont très strictes pour le bien-être de tous.

Petite note culturelle: tout le monde est à poil dans les vestiaires (qui ne sont pas mixtes).

Culture, habitudes et alimentation

Quelques curiosités alphabétiques pour savoir lire votre carte (ou du moins, essayer ;)…

  • Đ, đ se prononcent comme les th anglais de the/that
  • Þ se prononce comme le th anglais de thorn/thunder
  • Æ, æ comme hi! en anglais ou ail en français

Takk fyrir (merci) de m’avoir lue et bon voyage!

Cette page contient des liens d’affiliation. En achetant certains services, vous ne paierez pas plus cher, mais vous contribuerez à l’épanouissement de votre auteure. C’est un peu comme de lui offrir un café pour ses bons conseils ;) Merci!

Par Corinne Stoppelli

Je suis Corinne, un petit oiseau libre. Sans domicile fixe depuis 2010, je sillonne la planète à la recherche d'inspiration et de points de vue différents. Sur Vie Nomade, je partage mon regard sur le monde, le temps et le changement, d'une plume sincère et d'un objectif curieux et ouvert. En savoir plus?

Rédiger un commentaire?

(6 commentaires)

  1. Rémi

    Salut Corinne ! Je suis allé en Islande pdt 11 jours le mois dernier et je compte y retourner 8 jours en mars pour découvrir ce magnifique pays en hiver. Je vois que tu es allée au Hvitserkur au mois de décembre, j’aimerais le faire aussi mais la route était elle praticable ?

    Merci

  2. Aurélie

    Salut Corinne !

    Je compte partir en Islande courant vers le 20 mars pour environ 2 semaines et demi ! J’atterrirai à la capitale et je souhaitais savoir s’il est obligatoire d’avoir un 4×4 pour se déplacer à cette période là ? (je suis plutôt anti-4×4 pour des soucis écologiques mais apparemment la circulation est très compliquée sinon).
    Y a-t-il un itinéraire que tu me conseillerais particulièrement dans le temps imparti ?

    Merci beaucoup :)

    • Bonjour Aurélie, je ne connais pas les conditions météorologiques en mars (d’autant plus que cette année tout semble chamboulé), mais je te recommande de lire cette page pour les conditions de la route en hiver. Si tu veux aller dans le centre de l’île (si c’est ouvert à cette période, je ne sais pas) j’imagine qu’un 4×4 sera recommandé. Pour le tour de l’île, ce n’est pas nécessaire, je l’ai fait en Polo. Mais prudence avec les tempêtes…

  3. Aurélie

    Merci pour ta réponse :)
    D’après les informations que j’ai pu voir, les pistes dites de montagne (allant vers le centre) sont fermées pendant cette période. Apparemment elles ne sont accessibles qu’à partie de juin.
    J’ai tout de même prévu des escales dans les Fjords du Nord-Ouest je ne sais pas si tu y es allée en Polo ?
    Chamboulé dans quel sens ?

    • Chamboulé dans le sens que par chez nous, en Europe Centrale, l’hiver est excessivement doux, je ne sais pas dans quelle mesure (et si) cela a affecté aussi l’Islande. Je ne suis pas allée dans les fjords du Nord-Ouest, hélas!

Répondre à Aurélie Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Partagez cet article avec un ami