Histoires
d'ailleurs

Marseille sans toi

Publié le • Dernière mise à jour:
Une romance sur les quais de Marseille.

Découvrez mes adresses préférées à Marseille au bas de l’article.

Je saute dans l’ascenseur, direction le sixième étage: c’est de là que j’accompagne chaque matin le Soleil dans sa course sur Notre-Dame de la Garde et c’est aussi où, quelques soirs, je l’attends à sa ligne d’arrivée sur les mâts du Port.

Port de Marseille

Ce soir, d’ailleurs, j’y suis.
Carte magnétique. Clic. La chambre sent bon, elle est fraîche. Je me débarrasse de mes chaussures et écarte d’un grand geste les rideaux tirés.

Une seule seconde et le voilà, le coucher du Soleil. La voilà, Notre-Dame. Les voilà tous: les Marins, les Badauds, ceux qui tirent un Chien par sa laisse, les Couples qui marchent main dans la main, quelques Amateurs de course à pied et un Vélo qui zigzague entre tout ce monde.

Port de Marseille, avec le Belem
Marseille, marché de Noailles

Mon premier sentiment, c’est un petit bonheur indicible: les papillons au ventre, un chatouillis agréable sur le haut du crâne et une drôle de fierté dont je m’emplis les poumons à pleines narines. C’est une sensation proche de la Victoire. J’ai conquis.

Y succède très rapidement un deuxième sentiment un peu plus perturbant: Solitude.
Ce que je vois, je ne peux pas le partager. Il n’y a personne à mes côtés.

Ce tableau d’une seconde (Moi, Notre-Dame, les Mâts, les Badauds, les Chiens, les Couples, les Marins, le Vélo) n’est pas reproductible. Mon regard en sera le seul écrin. Ma mémoire le fera vieillir avec un filtre aléatoire. Et puis un jour, il s’éteindra: avant ou avec moi.

Marseille, marché de Noailles
Marseille, marché de Noailles

D’ailleurs, la seconde en question vient tout juste de passer.
Et puis une autre lui succède. Et puis une autre encore.
Le sentiment de victoire s’est envolé car il n’y avait plus de nouveauté.
Le sentiment de solitude, lui, est resté et il m’a perturbé, car

J’aurais aimé te montrer ma Marseille.
J’aurais aimé que l’on déambule, main dans la main, à travers les odeurs et les sourires du marché de Noailles, dans la fraîcheur des ruelles du Panier, sur les pavés décolorés du Cours Julien.
J’aurais aimé que tu puisses, chaque matin, accompagner de ton regard la course du Soleil avec moi.
J’aurais aimé que tu m’embrasses, sur mon petit balcon du sixième, en me serrant fort et en passant ta main entre mes cheveux, de cette manière délicate qui est la tienne.
Je me serais dit qu’à Deux, nous aurions pu conférer à cette seconde un répit supplémentaire: tu m’aurais survécu peut-être, ou alors je t’aurais survécu, peu importe.

Marseille, Cours Julien
Marseille, Cours Julien

Alors je t’ai inventé. Je t’ai ajouté à mon beau tableau de Marseille. J’ai rempli cette seconde de la couleur de tes yeux, du goût de tes baisers, de ton parfum enivrant.
Le Port s’est paré de son plus beau manteau: un dégradé d’orangés.
Les Badauds ont levé les yeux vers le sixième pour nous regarder.
Le Temps s’est arrêté, l’espace d’une seconde.

Et puis, bien sûr, il a repris. J’ai alors refermé le balcon du sixième et je suis descendue au lobby. Le réceptionniste m’a lancé ses salutations élégantes et courtoises habituelles. Je suis sortie de l’hôtel et j’ai traversé la rue.

J’ai foulé les pavés du Port.
J’ai regardé les Mâts et j’ai regardé Notre-Dame, mais depuis le bas cette fois.
Les Badauds, les Chiens et les Vélos on fait un léger écart, pour m’éviter.
Les Marins, eux, étaient tous partis.

Que faire à Marseille? Mes petites adresses

  • Dormir à Marseille: ♥ Hôtel La Résidence du Vieux-Port ****
    Sur le port, face aux couleurs changeantes sur Notre-Dame de la Garde. En prime, un buffet royal! La Résidence du Vieux Port à Marseille m’a inspirée comme jamais :) ($$$).
  • Musée et Architecture: ♥ Mucem, Musée des Civilisations de l’Europe et de la Méditerranée
    Relié au Fort-St-Jean, le Mucem crée un pont entre l’Europe et la Méditerranée du sud. C’est 1’500m2 d’exposition semi-permanente (elle change tous les 3-4 ans) et d’expositions thématiques fascinantes, dans une architecture qui fait rêver.
  • Boire un café à Marseille: ♥ Café Prinder
    Avec sa petite terrasse sise pile poil à l’entrée de l’effervescent Marché de Noailles, c’est l’endroit idéal pour faire le plein de couleurs, d’odeurs et d’émotions ($).
  • Curiosité aux alentours de Marseille: Maison Marius Fabre, fabricant de savon de Marseille à Salon-de-Provence
    Pur respect des procédés à l’ancienne, cette famille produit avec passion le véritable savon de Marseille, depuis 1900. Elle héberge en outre une résidence d’artistes.
  • Manger à Marseille: ♥ Association Gourméditerranée, 45 chefs se sont réunis, de la table gastronomique à étoilée pour oeuvrer à la mise en valeur de leur belle région. Consultez leur calendrier d’événements!
  • Architecture à Marseille: Découvrez la Cité Radieuse du célèbre Corbusier, une habitation conçue après guerre pour faire face aux problèmes de logements et pourvoir le nécessaire humain dans un seul bâtiment.

Un immense merci à Atout France, Office Français du Tourisme ainsi qu’à l’Hôtel la Résidence du Vieux Port pour l’hébergement de classe et la vue de rêve. La poésie qui en a découlé est toute mienne, évidemment!

Cet article vous a plu ou vous a servi?

Par Corinne Stoppelli

Je suis Corinne, un petit oiseau libre. Sans domicile fixe depuis 2010, je sillonne la planète à la recherche d'inspiration et de points de vue différents. Sur Vie Nomade, je partage mon regard sur le monde, le temps et le changement, d'une plume sincère et d'un objectif curieux et ouvert. En savoir plus?

Rédiger un commentaire?

(6 commentaires)

  1. Splendide !! Si avec ça les trains pour Marseille ne se remplissent pas !! Il y aura par contre peut-être quelques déçus en arrivant à la chambre du 6e, tu n’y seras plus ;-)

  2. Robert

    J’aime bien ce texte qui résonne d’une façon symétrique à ma propre situation, moi qui suis en train de perdre la main que je tenais serrée depuis six ans et qui désormais m’apprête à être le seul spectateur des scènes belles et solitaires comme celles que tu décris.

  3. Gomis

    Très chouette. Ça donne envie de voir le monde. Un sentiment de liberté. Jolies photos, récits merveilleux à lire tel un conte de fée. A méditer. En effet c est aussi ça le bonheur. Rassembler partager. Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Partagez cet article avec un ami