Curiosités
du Monde

Délices québecoises: La cabane à sucre et la tire d’érable

Publié le • Dernière mise à jour:
Aucune visite au Québec ne sera complète sans un passage à la cabane à sucre: haut-lieu de grandes rigolades, danses, carreaux, cuillers… et compilation de mets sucrés, tous arômatisés au sirop d’érable!
Cabane à sucre au Québec

Cabane à sucre Chez Dany, en Mauricie

La cabane à sucre est au Québec ce que le carnotzet est à la Suisse. Pour ceux qui ne seraient ni l’un ni l’autre: on déguste au carnotzet suisse fromages, vins, viandes sèches dans une ambiance boisée, style chalet.

À la cabane à sucre québécoise, c’est un repas de type brunch canadien qui nous attend, le tout aromatisé au sirop d’érable, dans une ambiance boisée vraiment similaire à nos chalets suisses.

Cabane à sucre au Québec

Cabane à sucre Chez Dany, en Mauricie

On nous y sert des oeufs au sirop d’érable, des saucisses au sirop d’érable, du jambon au sirop d’érable et j’en passe (vous voulez des recettes?).

Repas de la Cabane à sucre au Québec
Repas de la Cabane à sucre au Québec

On nous y propose aussi une sélection de bières locales (y compris bien sûr, la bière au sirop d’érable), de la tourtière (un délicieux gâteau à la viande) et des desserts… au sirop d’érable, comme par exemple la tarte au sirop d’érable et les pancakes au sirop d’érable.

Tourtière, Cabane à sucre au Québec

La tourtière à la viande

Pancakes, Cabane à sucre au Québec

Les pancakes et l’ingrédient du moment: le sirop d’érable

On nous y sert également une soupe aux pois (sans sirop d’érable), du pain à croûte souple, des patates (tout ça sans sirop d’érable!) ainsi qu’une spécialité très spéciale, les oreilles de criss (soit les oreilles du Christ): il s’agit de couenne de porc rendue à l’état de chips, similaires à celles que l’on retrouve un peu partout en Thaïlande (cab moo), ou encore aux Pays-Bas, sous l’appellation de knabbelspek.

Oreilles de criss, cabane à sucre

Oreille de criss!

À table trônent d’immenses bouteilles de sirop d’érable… pour qu’il n’y ait absolument aucun risque que l’on vienne à en manquer :)

On termine le repas avec un saut à l’extérieur, dans le grand froid, où les restaurateurs nous préparent leur fameuse tire d’érable. Sur des établis enneigés se succèdent les tires, prêtes à être enroulées puis dégustées par tous les invités de la cabane à sucre.

Spécialité du Québec: la tire d’érable

Chers amis n’ayant jamais mis les pieds au Québec, je vous présente la tire d’érable. Son secret physique? Faire chauffer le sirop d’érable afin que sa consistance augmente. On dépose ensuite une ligne du précieux liquide sur de la neige fraîche, on l’enroule autour d’un bâtonnet à glace, et la voilà prête à être dégustée. Résultat: ça colle et ça coule, mais c’est très bon!

Tire d'érable, spéciali du Québec
La tire d'érable, spécialité québecoise
Préparation de la tire d'érable

Préparation de la tire d’érable… en automne!

Cabane à sucre au Québec

Cuillers musicales

L’ambiance est plutôt folklorique et bon enfant. Le dress code non officiel est la chemise carronnée… carrottée? Il semble que l’on dise carronnée en Suisse, carrottée au Québec, mais qu’aucun n’utilise le terme approprié! Disons donc… à carreaux, comme la nappe de la tablée.

Un musicien à tout faire joue des airs à l’accordéon qui nous rappellent toujours quelque chose d’ancien, alors que les invités, s’ils le souhaitent, peuvent l’accompagner de leurs cuillers. Oui, leurs cuillers! Un instrument traditionnel improvisé à partir de deux cuillères posées dos à dos.

C’est au printemps (relatif, puisque canadien) qu’ouvrent les cabanes à sucre. Parce que même si nous ne voyons de la cabane que son côté festif, il y a derrière elle toute une institution: c’est la fabrique même du sirop d’érable, la forêt d’érables, le laboratoire à sucre, bref, une vraie sucrerie si vous ne l’aviez pas encore compris!

Cabane à sucre au Québec

Chez Dany: la cabane à sucre toute l’année!

Si vous n’avez pas l’opportunité de visiter le Québec en hiver mais que vous rêvez de vivre l’expérience de la cabane à sucre, pas de problème! Chez Dany, un établissement dont la réputation n’est plus à faire, vous accueillera toute l’année pour vous faire vivre la cabane en couleurs et en saveurs!
Adresse: 195 Rue de la Sablière, Trois-Rivières (dans la verdoyante région de Mauricie, à environ 1h30 de voiture de Montréal)

Remerciements à Destination Canada et Tourisme Mauricie pour leur invitation. Les opinions et choix éditoriaux de cet article me sont propres.

Cet article vous a plu ou vous a servi?

Par Corinne Stoppelli

Je suis Corinne, un petit oiseau libre. Sans domicile fixe depuis 2010, je sillonne la planète à la recherche d'inspiration et de points de vue différents. Sur Vie Nomade, je partage mon regard sur le monde, le temps et le changement, d'une plume sincère et d'un objectif curieux et ouvert. En savoir plus?

Rédiger un commentaire?

(17 commentaires)

  1. Maintenant que tu as goûté à la tire d’érable dans le Vieux-Port de Montréal, il faut que tu vives la vraie « Cabane à Sucre experience »! De la mi-mars à la mi-avril en général, directement à l’érablière! :)

  2. Oh, c’est rigolo! Et on trouve beaucoup des cabanes à sucre au Québec ?

  3. Quelle gourmande !!! Mais tu as raison, la gourmandise est un des plus beaux péchés…:-)

  4. Mélie

    J’en veuuuuuuuuux!! Déjà que le beurre d’érable, c’est top, mais ça ça donne encore plus envie!

  5. Pour faire une overdose de sirop d’érable, maintenant je sais où aller…:-p

  6. Roxanne Filion via Facebook

    bien aimé votre article sur notre cabane à sucre québecoise, rigolo à lire :)

  7. Madeleine

    Y a t il une cabane à sucre ouverte au mois de mai à moins d’une heure et demi de Montréal?

  8. Bonjour Corinne,

    J’étais venue voir ton article sur la Corse et je me suis perdue dans ta catégorie sur le Canada (le Québec en occurance). J’étais curieuse de voir comment tu avais réussi à décrire l’expérience cabane à sucre. J’ai eu à relevé ce défi pour le site montrip: http://www.montrip.com/reportages/article/1497035714487910401 . Comme c’est ma culture et que pour moi c’est juste tellement normal, j’avais du mal à mettre un regard externe pour l’écrire. Mais quand je lis ton article, je me dis qu’au final mon résultat est pas trop mal hehe. C’est tellement difficile d’écrire sur sa propre culture.

    Entk, tu as bien retranscrit cette expérience. :) On dit bien une chemise carrotée au Québec.

    Bonne journée :)

    • Hello Rachel,
      Merci, tu as raison c’est difficile (j’ai décidé d’entreprendre quelques projets suisses après le salon pour me faire la main ;) J’aime bien aussi comment tu as raconté la cabane à sucre, tu as su te mettre dans la peau de quelqu’un qui n’y était jamais allé!
      À bientôt!

  9. Carol

    Délices n’est pas féminin.

Répondre à Mélie Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Partagez cet article avec un ami