Histoires
d'ailleurs

L’amour est liberté

Publié le • Dernière mise à jour:

En vrais athlètes, nous nous entraînons toute notre vie à courser l’amour. Le long du marathon, on nous vend les contes de fées, les mariages pailletés et les bébés et maisons modèles comme autant de rappels que la victoire est palpable, possible.

L'amour est liberté

Premiers baisers, premiers émois. On s’entiche, on s’affiche, on s’amourache. On est complètement accro… d’être accro. Personne ne nous dit que ces incroyables transports proches de l’orgasme émotionnel ne sont pas vraiment indicatifs, voire même trompeurs.

On se plante un peu, parfois beaucoup. On est ignoré, rejeté, parfois rudement. Nous voilà lâchés dans la jungle sauvage. On se relève cependant toujours de la douleur, et l’on recommence. On est trop amoureux… amoureux d’être amoureux. On se laisse mentir par le désir et l’exaltation.

Qui n’aime pas la belle rencontre, les papillons au ventre, les premiers regards complices, l’instant fatidique où les lèvres se frôlent pour la première fois, scellant un pacte silencieux, porteur de tant de promesses?

Mais l’amour, le vrai, n’est-ce pas celui qui se construit? Celui qui dure au-delà des frimas romantiques de nos débuts? Celui qui pardonne la faute, celui qui laisse partir, celui qui n’a pas peur de blesser en disant la vérité? Celui qui surpasse la distance, la maladie, le temps qui use? N’est-ce pas cette précieuse harmonie, cet équilibre délicat construit à deux au fil des années?

L’amour, le vrai, est liberté.
C’est la liberté que l’on prend d’être aimé tel que l’on est, sans masque et sans mensonge, en étant tout simplement, avec tous nos côtés sombres.
C’est la liberté que l’on laisse à l’autre de s’en aller pour mieux se comprendre, pour mieux se trouver, sans l’emprisonner dans nos mensonges.

Par Corinne Stoppelli

Je suis Corinne, un petit oiseau libre. Sans domicile fixe depuis 2010, je sillonne la planète à la recherche d'inspiration et de points de vue différents. Sur Vie Nomade, je partage mon regard sur le monde, le temps et le changement, d'une plume sincère et d'un objectif curieux et ouvert. En savoir plus?

Rédiger un commentaire?

(20 commentaires)

  1. Delphine Vdb via Facebook

    Parlant de vérité, j’aime beaucoup !

  2. c’était magnifique, mais j’ai été surpris que ca se termine ainsi, je m’attendais à ce que tu racontes quelque chose ensuite :)

  3. « L’amour, le vrai, est liberté. » Je le crois aussi, mais je reformulerais ainsi: l’amour est un espace de liberté où chacun des partenaires peut devenir la meilleure version de lui-même ou d’elle-même et ensuite partager cette meilleure version avec l’autre, dans un cycle infini. Un sujet passionnant, surtout autour d’une bonne bouteille de vin…

  4. Je dis parfois que « L’amour est Libre » et peu de gens saisissent.
    Tu exprimes à merveille ma pensée!
    L’amour est aussi authenticité.
    Liberté et authenticité, mes valeurs fondamentales.

    Merci

  5. Marie

    C’est très bien dit. L’amour, pour moi c’est surtout se rendre heureux l’un l’autre, et être heureux de rendre l’autre heureux (ça fait beaucoup de heureux pour une seule phrase)

  6. Tu m’as mis la larme à l’oeil… L’année prochaine, je pars pour un an dans un pays étranger, sans mon copain. Ce que tu dis, ça me donne un peu plus de courage. Parce que comme tu le dis, l’amour, le vrai, c’est « celui qui surpasse la distance, la maladie, le temps qui use »…

  7. Livia

    Merci pour ta magnifique écriture, que je viens de découvrir quelques heures plus tôt, avec un grand plaisir ! Je suis tombée sur ton blog en me baladant et j’ai été enchantée dès la première ligne. Je suis moi-même en pleine construction du mien, et je me suis permise de te citer, toi et ton blog, dans un article, encore en construction ( comme tous le reste du site). Je t’invite à y jeter un pti coup d’oeil: [adresse manquante] et surtout n’hésite pas à m’envoyer un mail, je serais très heureuse de parler avec toi.

    ps: Je te fais confiance pour ne pas te formaliser pas de l’état du site, que j’ai démarré il y a une petite semaine à peine. Et il y a des millions de choses à faire !

  8. Eve

    J’adore!
    Après 18 ans avec le même homme et trois enfants, je suis entièrement en accord avec ton point de vue. L’amour, le vrai, surpasse l’usure du temps et les moments de doutes et d’égarements, du moment qu’il est franc et libre. :-)
    J’aime beaucoup te lire Corinne.

  9. Pedro Pires

    It’s amazimg , very similar to one I wrote in Portuguese .

    Similar fellings !

    Very very nice Corinne .

    O pianista do amor

    De nota em nota lá nasce a música
    Música surda de gente tida
    Passam músicas pela pauta mágica
    Passam vidas pela nossa vida

    Pianistas somos todos na solidão
    Pianistas que tocam a dor e a paixão
    Pianistas alegres nos dias claros
    Pianistas tristes em dias raros

    Solta a música que faz sonhar
    Entorna o cálice na pauta rígida
    Solta a música que queres tocar
    Derrama a tinta na tela frígida

    Solta a alma solta a música
    Solta tudo o que tens em ti
    Entrega o ser de forma única
    Deixa a música falar por si

    O amor é música …

    Pedro Pires

  10. Pedro Pires

    Liberdade

    Acordar sem ter medo de dormir
    Adormecer sem receio de acordar
    Falar, gritar, chorar sorrir
    Liberdade é viver, liberdade é voar

    Voar até onde conseguir
    Viver até onde alcançar
    Ser, deixar ser, rir e fazer sorrir
    Liberdade é viver, liberdade é voar

    Voa sempre….liberta-te !

    Amor é liberdade

    Pedro Pires

  11. Pedro Pires

    O amor não pára

    Se tivesse que voltar a viver
    Pedia dois dias para te ter
    Se tivesse dois dias para pagar
    Pedia o troco em moedas de amar

    Se tivesse o que queria ter
    Teria tanto para te dar
    Se estivesses junto ao meu ser
    Seria tão grande o meu amar

    O corpo foge e o amor fica
    O velho vê a idade passar
    O amor arde e o corpo súplica
    O velho vê o tempo parar

    Pára o tempo ao te lembrar
    Pára o corpo de tanto não ter
    Pára o velho ao te ver passar
    Pára o tudo ao tanto te querer

    Pedro Pires

  12. Pedro Pires

    Vendem-nos ilusões, vidas de sonho carregadas de coisas boas .

    Tudo encanta de início.

    Nesse jogo há tudo para te viciares

    Tudo mesmo … tudo brilha …

    Ao início há tudo, há beijos, há fogo, há todo um inferno de emoções .

    É o jogo do jogue e regressa , uma espécie de jogo juvenil que vicia .

    É o jogo da conquista quase um prazer em ter e deixar de ter .

    O coração dá saltos , o estômago dá horas e há em nós toda uma luz que nos ofusca .

    Viciam os jogos de namoro , há encontros , há desencontros …

    Há todo um orgasmo de sentimentos em nós .

    É o vício da descoberta, do olhar, tal e qual um encantamento .

    Há tudo isso …

    Mas será isto amor ?

    Amar é estar onde outros dizem não …

    Amar é esperar que o outro de encontre …

    Amar é deixar existir …

    É aceitar é ouvir e até mesmo despir ,

    É perder para poder ganhar .

    É estar nu onde todos estão vestidos ,

    É deixar partir e saber aguardar .

    É respeitar a liberdade .

    É ser livre .

    Amar é liberdade

    Amar de verdade é saber é aceitar que as pessoas têm defeitos e virtudes, que os costumes provavelmente incomodam, que nem tudo é cor-de-rosa e que não vivemos em um conto de príncipe encantados ou de fadas .

    Amar somos nós

  13. Pedro Pires

    Ils nous vendent des illusions, rêvent des vies chargées de bonnes choses.

    Tout charme au premier abord.

    Dans ce jeu il y a tout pour devenir accro

    Tout … tout brille …

    Au début il y a tout, il y a des baisers, il y a du feu, il y a tout un enfer d’émotions.

    C’est le jeu du jeu et le retour, une sorte de jeu juvénile qui vibre.

    C’est le jeu de la réussite presque un plaisir d’avoir et d’avoir.

    Le cœur donne des bonds, l’estomac donne des heures et il y a en nous une lumière qui nous éblouit.

    Ils ajoutent les jeux de rencontres, il y a des rencontres, il y a des désaccords …

    Il y a un orgasme de sentiments en nous.

    C’est le vice de la découverte, de la vue, tout comme un enchantement.

    Il y a tout ça …

    Mais est-ce cet amour?

    Aimer, c’est être là où les autres disent non …

    Aimer, c’est attendre que l’autre trouve …

    Aimer, c’est laisser exister …

    C’est accepter c’est écouter et même se déshabiller,

    C’est perdre pour pouvoir gagner.

    C’est d’être nu où tout le monde est habillé,

    C’est laisser aller et savoir attendre.

    C’est respecter la liberté.

    C’est d’être libre.

    L’amour est la liberté

    Vraiment aimer, c’est savoir que c’est accepter que les gens ont des fautes et des vertus, que les coutumes dérangent probablement, que tout n’est pas rose et qu’on ne vit pas dans un conte de princes enchantés ou de fées.

    Aimer c’est nous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Partagez cet article avec un ami