Carnet
de bord

(re)bonjour, Europe!

Publié le • Dernière mise à jour:

Deux ans. Deux ans que je vagabondais (plus ou moins) en Asie! Il fallait bien que je revienne au pays, à un moment donné. J’en profite et continuerai d’en profiter pour revoir la famille et les amis d’ici, qui ont été pratiquement absents de cette période de ma vie.

Le retour n’a pas été tout simple. Il faut dire que j’ai fait des navettes entre Hong Kong et d’autres pays pendant les derniers mois (13 changements de pays entre mai et avril) et que cela m’a sensiblement fatiguée. Sans parler des derniers adieux, pour de bon, ne sachant pas quand je pourrai remettre les pieds en Asie car cela risque de me prendre du temps, beaucoup de temps… Et puis surtout, il y a un garçon, que j’ai dû laisser derrière moi (enfin, temporairement).

C’est donc le moral un peu dans les chaussettes que j’ai débarqué à Paris, chaleureusement accueillie par mon ami Vincent (heureusement!) qui s’en retournait, lui aussi, d’un trip en Océanie.
J’ai passé 5 jours plus ou moins terrée dans la maison, osant sortir de temps en temps pour faire des courses, mais revenant à chaque fois dépitée de la forme des contacts humains dans ce nouveau monde qui m’a paru un brin étranger.
Le choc culturel, à l’envers, en somme!

Estavayer-le-Lac, Suisse

Et puis je me suis doucement réadaptée, une fois de retour à la maison de mes parents, en Suisse et surtout, j’essaie de le prendre comme une nouvelle occasion de voyager, différemment. Je redécouvre la ville où je suis née, celle où j’ai vécu, sous un oeil nouveau et je me rends encore plus compte de l’incroyable photogénie des paysages et de l’architecture suisses.

Alors vous vous demandez peut-être quels sont mes plans pour le futur?
J’aimerais me rendre aux Etats-Unis au courant de cette année, pour rejoindre le garçon mentionné plus haut.
À voir, si cela me sera possible, car administrativement, il y a un certain nombre de barrières (en résumé: une résidence suisse, un passeport italien, un travail à distance pour la Suisse, et des visas/démarches du côté américain).

Je vais bien entendu continuer de vous raconter mes aventures ici, il y a tellement de choses dont je n’ai pas encore parlé, et certainement aussi un tas d’aventures qui m’attendent encore sur le sol helvète!

Une jolie ruelle d’Estavayer-le-Lac, Suisse

J’ai aussi prévu quelques petits plus dont je me réjouis de vous faire profiter: je vais améliorer mes guides avec des adresses et des bons plans hors et dans les sentiers battus, et puis je vais aussi vous parler un peu plus à fond de l’une de mes passions… la cuisine dans le monde.

À tout bientôt donc, sous de nouvelles latitudes :)

Par Corinne Stoppelli

Je suis Corinne, un petit oiseau libre. Sans domicile fixe depuis 2010, je sillonne la planète à la recherche d'inspiration et de points de vue différents. Sur Vie Nomade, je partage mon regard sur le monde, le temps et le changement, d'une plume sincère et d'un objectif curieux et ouvert. En savoir plus?

Rédiger un commentaire?

(16 commentaires)

  1. Bon retour en Europe alors :) En espérant te rencontrer lors d’un prochain passage à Paris.

  2. Carrie

    Après 7 ans à Paris j’ai redécouvert ma région et ne la voyais plus du même œil, je me suis mise à en apprécier les bons côtés, car on apprécie mieux ce dont on a été privé même si c’était volontaire et dans la joie :)
    Profite de ton séjour chez toi pour faire le plein de découvertes, avant de repartir vers de nouveaux horizons ! :*

  3. Marc Omeyer

    Hello Corinne,
    bienvenue chez toi alors : ) tu vas sans doute entrer dans une belle période de maturation / découverte, une période de profondeur et de nouveaux caps. Et puis si d’aventure tu as des envies de soleil, là en France vers chez Marcel Pagnol au Sud, tu sais que deux amis t’attendent : l’une sculpte, l’autre écrit : D
    Plein de bonnes choses à toi !

  4. Arly Graphisme

    Hello,
    Est-ce trop indiscret de te demander pourquoi tu es rentrée et surtout pourquoi tu penses que cela va te prendre beaucoup de temps pour remettre les pieds en Asie ?
    Je suis ton blog depuis presque un an, je suis graphiste et monte actuellement mon activité en indépendante afin de pourvoir à long terme travailler tout en voyageant… d’où mon intérêt pour ton parcours que j’ai toujours plaisir à suivre.

    ARLY

    • Salut Arly,
      Non, tu as le droit de poser la question ;)
      Il y a plusieurs raisons. La principale étant que j’ai un passeport italien, mais une résidence suisse. La résidence m’oblige à revenir au pays après un certain temps. Et puis bien sûr, les gens et les montagnes me manquaient quand même pas mal!
      Pour le retour en Asie, et bien comme je le mentionne dans le billet, j’aimerais rejoindre mon ami qui étudie aux Etats-Unis, donc la suite de l’aventure, ce sera dans les Amériques.
      Comme je n’ai pas vraiment les moyens de prendre des vols long-courriers à tout va, j’aurai malheureusement du mal à me rendre occasionnellement en Asie.
      Merci de me suivre Arly, je te souhaite toute la chance et le courage nécessaires pour ton affaire!

  5. Yann Graf

    Bon retour chez les suisses. Y a des spots cools ici aussi ;) Mais c’est clair que la côte ouest des Stats au printemps ça claque aussi!

  6. Welcome back ma chère!
    Et oui, ce sentiment de choc culturel à l’envers est réel, même si on le sous-estime parfois!
    Profite bien de notre vieille Europe, elle est belle elle aussi.
    Et à très vite, à Paris?!

  7. Solange Bellet

    bon retour…en te souhaitant un nouveau départ alors ? La cuisine dans le monde c’est prometteur en tout cas !

    • Merci Solange :) Et volontiers pour le nouveau départ!

      Pour la cuisine il va falloir que j’arrête de baver à chaque fois que j’essaie d’écrire, je n’y arrive pas :p

  8. J’ai vécu 5 ans aux USA et voyagé pas mal en Asie, et je suis un grand fan de cuisine dans le monde ! Si ton projet se concrétise, çà m’intéresse bcp, je pourrai peut-être te filer un coup de main :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Partagez cet article avec un ami