Vie Nomade • Le blog voyage et culture, depuis 2008À proposPresseProContact
Histoires
d'ailleurs
Corinne

Ma première fois à Macao*

Ah Macao! J’aurais aimé te consacrer plus de temps, mais j’ai été prise de court, ma foi (et je ne vais pas m’en plaindre)! D’ailleurs si cela n’avait pas été pour un prince plutôt charmant, m’y ayant escorté sur son cheval blanc (un ferry tout fringant) j’aurais pu t’ignorer.

Mais j’avais un vol à y prendre, à Macao. Et puis le prince en question avait pris les choses en main, aussi. Alors me voilà, à courir tes rues à moitié portugaises, à moitié chinoises, tes rues qui nous ressemblaient finalement beaucoup, au prince et moi.

À Macao, en long et en large

Des rues joliment pavées, au décor subtil et à la beauté classique, aux monuments clignotants, clinquants, impressionnants.

De la vétusté des restaurants de rue, où tout se pique du bout des baguettes, au poulet à la portugaise à déguster dans un cadre romantique, avec couteau-fourchette.

Le poulet à la portugaise de Macao

Le poulet à la portugaise de Macao

De la tranquillité et du charme d’une promenade, au coeur de la ville, à l’effervescence colorée et l’effusion de chance (et de malchance) des casinos.

Le casino Gran Lisboa à Macao

Tout est en contrastes, intense.

Une nuit toute en lumières

Le prince a réservé un hôtel de grande classe. Il y a, à l’intérieur, un casino et une fontaine toute colorée qui virevolte en lumières et en couleurs à chaque heure, amassant une foule de curieux: c’est une overdose de kitsch.

Au casino Galaxy de Macao: on s’habille en rouge, cela porte chance.

La chambre est magnifique et, sans l’ombre d’un doute, à la hauteur d’une princesse. On peut regarder  la télévision assis en prenant le bain, ou même la douche, grâce aux hauts-parleurs fixés dans la salle de bain. Lit et chaises prennent nos formes, confortables.

Et puis, le casino. C’est ma première fois! Comme d’habitude, je débarque avec ma foule de clichés romanesques (hollywoodesques? corinnesques?) auxquels je donne d’entrée de bons coups de pied. Il y a là, assises aux machines à sous, une foule de petites dames solitaires et déterminées qui pourraient être ma mère (si ce n’était pour leur teint doré).

Le prince tient à me montrer le casino le plus ancien (le plus authentique!) de Macao. Nous voilà donc au Casino Lisboa, qui n’a rien à envier aux LEDs tout neufs de son voisin géant. Car au Lisboa, c’est le coeur de Macao qui vous saute à la figure.

L’ancêtre Casino Lisboa à côté du plus jeune Gran Lisboa

En entrant dans la salle aux cartes circulaire, le souffle se coupe: elle est impressionnante! Les tables et les joueurs envahissent tout l’espace de leur personne, de leurs exclamations: c’est un vrai brouhaha, c’est plein d’énergie, ça bouillonne, ça crie, ça caquète. Les employés qui distribuent les cartes, stoïques, en semblent dépourvus d’humanité.

Et puis à l’extérieur du cercle de jeu, c’est un vrai manège qui a lieu. De grandes filles, aux décolletés plongeants et aux regards provocateurs font des allers-retours en demi-cercle. Elles font semblant de se promener, et dès qu’elles sont hors de vue, hop! elles repartent pour un autre demi-cercle.
Une foule d’hommes de tous âges regarde leurs jambes dénudées s’activer, les soupèse du regard. Parfois, l’une d’elles se sent observée. Elle ralentit alors, prend un regard de félin duquel elle semble défier sa proie.
Les filles continueront de marcher, parfois toute la nuit, jusqu’à ce que, fatigués, ces messieurs auront fait leur choix.

Quant à moi, mon séjour chinois touche à sa fin. Le prince m’accompagne au carrosse ailé qui m’emportera loin de lui. Il rentrera à Hong Kong sur son même cheval blanc mais, cette fois, plus légèrement.

* Je parlais des casinos! À quoi donc allez-vous penser?

Cet article a été publié initialement sur ebookers.ch

Par Corinne Stoppelli

Je suis Corinne, un petit oiseau libre. Sans domicile fixe depuis 2010, je sillonne la planète à la recherche d'inspiration et de points de vue différents. Sur Vie Nomade, je partage mon regard sur le monde, le temps et le changement, d'une plume sincère et d'un objectif curieux et ouvert. En savoir plus?

Rédiger un commentaire?

(7 commentaires)

  1. Très joli article ! Ah le contraste de Macao, c’est déstabilisant en arrivant…

  2. Bertrand

    J ai bien aime Macao, on avait reserve un spectacle superbe ‘Dancing in the waters’, et boire une citronnade dans quelques hotels de luxe c est toujours agreable, le Wynn ! Gorgeous ! C est vrai que ce Las Vegas chinois est amusant a decouvrir !

    • Pour ma part, je n’avais jamais vu autant de kitsch et d’euphorie en condensé :) Mais c’est que j’ai le plus aimé, ce sont ces ruelles métisses – chinoises? portugaises? les deux?

      • Il y’a toute une partie de Macao vers les récents hôtels (Galaxy etc …) où les décors en carton-pâte font le bonheur de la nouvelle classe moyenne supérieure chinoise qui viennent consommer de l’entertainment … mais nous occidentaux, sommes évidemment plus sensibles au centre historique qui contraste radicalement avec le reste de la péninsule !

  3. Macau plus connu pour être le las vegas de l’Asie! un endroit à visiter car c’est très différent!

  4. Ah, Macau… J’y vais bientôt, et suis très impatiente !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Partagez cet article avec un ami