Histoires
d'ailleurs

Singapour, une bulle colorée

Singapour      Publié le • Dernière mise à jour:

En route pour le Japon. J’ai quelques escales de prévues sur ma route, histoire de voir. Un peu de vacances, un peu de dépaysement: du tourisme en somme, mais toujours à ma façon.

La première étape sera Singapour. Les avis des amis sont mitigés: qui la trouve ennuyeuse à mourir, qui artificielle, qui agréable à vivre, qui amusante… mais une chose est certaine: elle sera singulière.

Singapore airport

Dans l’aéroport de Singapour, on peut piquer une tête.

J’atterris dans le faste de l’aéroport local avec Cristine, cette amie philippine rencontrée à Chiang Mai, avec qui j’ai arpenté les cafés (travail oblige) et les bars (détente oblige) durant mon dernier mois thaïlandais.

On a toutes les deux nos plans, dans la ville. Elle sera hébergée par une amie tandis que moi, j’ai choisi l’option CouchSurfing.

Après avoir siroté notre première gorgée d’eau potable tout droit sortie du robinet (!) nous nous saluons et je prends la route vers Bukit Gombak, le quartier de mon hôte.

Singapour eau potable

À Singapour, on peut boire l’eau du robinet sans craintes.

Le métro est immaculé et balisé: impossible de s’y perdre ou de s’y sentir déboussolé.

Je trépigne en y constatant la formidable mixité culturelle. Ici, indiens, chinois, malaysiens et occidentaux se côtoient naturellement, sans regards intrigués. Les couples sont colorés, les voix chantent mille musiques.

Sur les parois du métro, on nous avise que manger, boire ou fumer à l’intérieur nous coûterait bonbon, alors autant ne pas essayer.

Singapore, advertisers

Sourires et mixité.

À Bukit Gombak, mon hôte, un singapourien jovial, vient me chercher et aide à porter mon sac. Il est du pays, mais sa famille est d’origine chinoise: ses parents ne parlent d’ailleurs pas l’anglais.

Les singapouriens échappent rarement à cette question: ‘oui mais, quelles sont tes origines?’, comme si leur passeport, et les quelques générations derrière eux ne suffisaient pas.

On a comme l’impression que le monde entier ait décidé, à un moment donné, de converger ici: une sorte de terre d’exil multi-culturelle dont les ambassadeurs seraient du peuple.

Sur la route, les buildings et les bâtiments semblent tout neufs. Il n’y a pas de déchets sur les trottoirs. Pas de chewing gums pour orner le macadam non plus: leur inesthétisme a été interdit depuis une vingtaine d’années, et pour s’en procurer légalement, il faut obtenir une prescription médicale.

Singapore Marine Bay

Propre, organisée, sophistiquée.

Je ne suis plus certaine d’être toujours en Asie. Les sourires abondants et la quiétude générale me l’attestent, mais le décor fait définitivement exception et me rappelle vaguement de vieux souvenirs…

À suivre…

Par Corinne Stoppelli

Je suis Corinne, un petit oiseau libre. Sans domicile fixe depuis 2010, je sillonne la planète à la recherche d'inspiration et de points de vue différents. Sur Vie Nomade, je partage mon regard sur le monde, le temps et le changement, d'une plume sincère et d'un objectif curieux et ouvert. En savoir plus?

Rédiger un commentaire?

(10 commentaires)

  1. Lucie Aidart

    Ah ça a l’air intriguant en effet. Je savais que les chewing gum étaient interdits, mais je pensais que c’était juste dans la rue….

    • C’est assez extrême, j’avais du mal à y croire :) Sans ordonnance, on se fait amender! Mais bon, il suffit d’avaler le chewing gum au bon moment ;)

  2. Tiphanya

    Et on ne t’a rien dit à l’aéroport sur les chewing-gum ? Je suis arrivée de la Malaisie et à la douane on nous a demandé si nous avions des chewing-gum sur nous…
    Je n’y suis restée malheureusement qu’une journée et je rêve d’aller prendre un verre au Raffle’s hotel (oui j’ai des goûts de luxe pour une fois)

    • Non, on ne m’a rien dit du tout! J’ai gardé un paquet de chewing gums dans mon sac à main durant tout le séjour! Criminelle que je suis :D

  3. Dominic Roy

    Pas de chewing gums? C’est valide seulement pour Singapour ou toute la Malaysie? Quoi que, maintenant que j’y pense, c’est pas comme si c’était une interdiction de boire. Je peux passer quelques semaines sans gommes :)

  4. NowMadNow

    C’est surréaliste cette histoire de chewing-gums! Tu es donc une délinquante :)

    Facile de trouver des hôtes pour du couchsurfing à Singap’?Très sympas les photos :)

    NowMadNow

    • Merci! Yes, une délinquante ;)
      Pas difficile, le CS à Singapour, il semble qu’il y ait une grande communauté. J’ai été hébergée par le CS à qui j’avais fait ma première demande. Et j’ai improvisé le jour même un rendez-vous nocturne avec une autre CS – qui m’a dit avoir été hébergée par 4 différents autres CS durant son séjour, donc… :) Tu comptes t’y rendre prochainement?

  5. J’ai failli y aller plusieurs fois, étant tout prés. Et à chaque fois, je me suis dit qu’il y avait lieux à faire Mais bon, faudra quand même que je vois cette ville état!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Partagez cet article avec un ami