Histoires
d'ailleurs

Manille à 300km/h

Publié le • Dernière mise à jour:
Adieu, Philippines! Je vous aimais. Je quitte les îles pour la capitale, Manille, où je devrai passer une nuit avant de me rendre à Bangkok, en Thaïlande. J’ai réservé un lit dans un dortoir, quelque part.
Binondo, quartier chinois de Manille

À Binondo, le quartier chinois le plus vieux du monde

À mon atterrissage, je saute dans un taxi, à l’autre bout de l’aéroport: ceux qui sont stationnés en face vont m’embrouiller, tout le monde me l’a dit.

Le conducteur n’a pas vraiment d’idée concernant ma destination, mais il se rend dans la bonne direction. On arpentera quelques rues avant de dénicher la guesthouse, derrière un portail massif cadenassé à triple tour…
Dans le voisinage, on me dévisage. J’ai l’impression d’être un filet juteux. Je sonne, rentre, on m’ouvre et on referme derrière moi avec la même précaution immédiatement.

Personne ne parle l’anglais, dedans, et il n’y a que moi, un chien et un hamac. J’aimerais utiliser Internet, pour réserver ma nuit de demain à Bangkok, mais ils ne savent pas m’aider. Je regarde autour de moi: rien; dehors: effrayant. Je commence à tourner en rond, à paniquer. Je ne vais pas supporter de rester derrière ces barreaux pour la journée.

Binondo, quartier chinois de Manille

Binondo, quartier chinois de Manille

Binondo, quartier chinois de Manille

Binondo, quartier chinois de Manille

Alors je me souviens de deux gaillards que j’avais rencontrés sur l’île de Siquijor. Guides touristiques à Manille, ils ont monté leur propre business et en sont très fiers. Ils avaient bonne tête mais, je ne les connais pas tant que ça… Ils m’ont proposé de les appeler si j’avais besoin de quoi que ce soit. Je soupèse les risques. Je les appelle. J’ai un peu peur quand même, mais je sens que c’est la chose à faire. J’avertis ma meilleure amie en Suisse, juste au cas où.

Les jeunes hommes débarquent avec leur voiture sans air-conditionné en s’excusant. Ha, l’air conditionné, c’est quoi ça déjà? Détail. Ils sont tout aussi dépités que moi par les alentours « Mais comment as-tu déniché cet horrible endroit? ». Je ne sais plus, et peu importe, emmenez-moi loin d’ici!

Sur les pas de Rizal au Fort Santiago

Rizal, le héros national des Philippines, au Fort Santiago

Sur les pas de Rizal au Fort Santiago

Sur les pas de Rizal. Le chemin qu’il a parcouru avant d’être exécuté est ainsi marqué.

Musée Rizal au Fort Santiago

Les derniers mots de Rizal, dans le musée-sanctuaire qui lui est dédié.

Ils vont sillonner les quartiers centraux de la ville pour m’aider à trouver un logement correct. Pas facile, mais on y arrivera. C’est un peu miteux, mais ce n’est pas cher, juste pour une nuit, et puis, peu m’importe, je ne suis plus dans cet affreux quartier sans nom où j’aurais pu finir mangée toute crue.

Cathédrale de Manille

Cathédrale de Manille

Jeepney à Manille

Jeepney, un des moyens de transport locaux

Poste de Manille, Philippines

Poste de Manille

Mes nouveaux amis/gardiens m’emmènent manger dehors. Je les invite, ils refusent, mais j’insiste, allons. Le lendemain, ils viennent me chercher aux aurores: « Tu n’es ici que pour un jour, il faut en profiter! ». Et je profiterai, oh!

Temple chinois à Manille

Un temple chinois

Temple chinois à Manille

Détail du temple chinois

C’est une course folle qui s’engage dans la ville, c’est une semaine entière de tourisme condensée en une maigre journée! Quelle énergie… Je suis à plat, mais j’en redemande. Que de couleurs, que de détails, que d’histoire… Je suis grisée, dépassée.

Basilique Saint Sébastien en acier, Manille

Basilique Saint Sébastien, toute en acier!

L'église de Binondo, quartier chinois de Manille

L’église de Binondo, quartier chinois

Manille, Philippines

Impressionnante pollution au coeur de Binondo

Ils m’emmènent à l’aéroport, après un dernier petit repas rapide au fast food du coin, Inasal. Mon vol part bientôt, je suis en retard… Je les remercie de tout coeur et je me rue vers le comptoir. Je réfléchirai dans l’avion, ou au calme à BangkokCalme et Bangkok dans une même phrase? Je n’en suis pas tout à fait certaine, mais peu importe.

Manille vue du Fort Santiago

Manille vue du Fort Santiago

Manille, Philippines

Traffic philippin… et le fameux fast food Inasal.

Fort Santiago, Manille

Dans l’avion, quelques minutes suffisent pour que je m’abandonne dans les bras de Morphée et me réveille plus tard, le temps d’un rêve, à l’autre bout de l’Asie.

Binondo, quartier chinois de Manille

Pompiers à Binondo

Cet article vous a plu ou vous a servi?
Offrir un café à Corinne sur Ko-fi

Par Corinne Stoppelli

Je suis Corinne, un petit oiseau libre. Sans domicile fixe depuis 2010, je sillonne la planète à la recherche d'inspiration et de points de vue différents. Sur Vie Nomade, je partage mon regard sur le monde, le temps et le changement, d'une plume sincère et d'un objectif curieux et ouvert. En savoir plus?

Rédiger un commentaire?

(2 commentaires)

  1. Eufricinia dit :

    J’adore le style de tes photos, ça fait vintage ^^ Joli article !!

Répondre à Eufricinia Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.