Essais
Photographiques

En voiture! Prochain arrêt: Shanghai.

Publié le • Dernière mise à jour:
À Shanghai, mon ami commençait à se demander si j’allais le rejoindre un jour. Je m’étais attachée à mes nouveaux comparses chinois ma foi, et je repoussais chaque jour la date de mon départ de la douce Hangzhou. Il a fallu: après tout, si j’étais en Chine, c’était pour le revoir.

C’est la suite de: Quelques caractères chinois vous sauveront!

Voyage à Shanghai

J’ai donc pris le train vers Shanghai avec Yuanzi, la manager de la guesthouse Q-House, qui a fait le maximum pour que je me sente à l’aise jusqu’à notre séparation. Elle m’a aussi offert son hospitalité, si jamais les choses venaient à mal tourner. Parce que à Shanghai, il y avait l’Expo. Et c’était un beau fouillis, de trouver un hôtel à Shanghai abordable et bien situé.

Découvrir ShanghaiManger à Shanghai

À mon arrivée dans la grande ville, un premier visage amical m’attend dans un café branché et relax: c’est Aurélie, aussi dite Lili, expatriée en Chine depuis un bout de temps, et blogueuse sur le raffiné Curieuse Voyageuse. On se suivait, mutuellement, et c’est tout naturellement que l’on avait organisé cette rencontre hors des limites virtuelles de la blogosphère. Aurélie me raconte ses expériences, parfois étonnantes: une excellente introduction à mon séjour.

Street food à Shanghai Street food à Shanghai
Street food à Shanghai, sur la Nanjing Road

Et puis vient le temps de rejoindre l’ami en question. J’ai squatté sa chambre d’hôtel très classe durant quelques jours, en me faisant passer pour sa petite copine. Après quoi, nous avons tout de même réussi à dénicher une chambre dans une guesthouse pas chère et bien située.

On s’est baladés, un peu partout… sur le Bund, à Tianzifang (le quartier des artistes), dans la rue commerciale et bourdonnante de Nanjing. On a écumé les bars jazz du quartier français, on s’est infiltrés dans la haute (ou les wannabes de la haute, on leur laissera le bénéfice du doute), on a rencontré quelques Chinois, mais surtout des étrangers.

Tianzifang à ShanghaiTianzifang à Shanghai
Tianzifang, le quartier des artistes à Shanghai

Entre toutes ces rues qui arborent fièrement leurs hôtels clinquants, un brin trop pailletés, il y a ce contraste des rues d’ouvriers, où tout est un peu trop sale, désuet, mal rangé. On a du mal à discerner quelle est la réalité de la ville.

Nanjing à Shanghai
Nanjing à Shanghai
Nanjing à Shanghai
Découvrir Shanghai

Dans les bars, les boissons hors de prix semblent réservées aux riches Chinois, aux expatriés dont le salaire est aux normes européennes… et aux Chinoises désespérées qui rêvent d’un prince charmant (sur son cheval blanc) qui voudra bien, éventuellement, les enlever.

Nanjing à ShanghaiNanjing à Shanghai
Nanjing Road, paradis de l’artificiel

Et puis là-haut, au 33ème étage de l’hôtel Hyatt, il y a ce bar qui donne une vue sublime sur le Bund illuminé. Dans l’ascenseur vitré, un couple d’Allemands nous dévisage, nous regarde de haut en bas, puis se paie un brin de notre tête. C’est sûr qu’avec nos accoutrements de voyageurs, on ne rentre pas aisément dans le décor.

En haut, on se croirait dans un clip R’n’B: il y a un jacuzzi au beau milieu de la terrasse, avec de jeunes Chinoises au corps et visages parfaits. Elle tiennent leur coupe de champagne d’une main, s’amusent avec l’eau de l’autre, baignent leur petons, rient aux éclats. À côté de nous, à une table, un homme offre un cadeau précieusement emballé à une demoiselle qui semble porter plus d’attention aux regards qui l’entourent qu’à ce moment de romance surfait.

Le Bund, Shanghai

La vue sur Pudong, du fameux 33ème étage du Hyatt sur le Bund

Et nous, on n’a pas vraiment les moyens de se payer une bière ici. Alors on prend discrètement quelques photos, et puis on rentre goûter à quelques notes de jazz avant de rentrer se reposer: demain, on se rendra à Suzhou.

Lire la suite: Balade à Suzhou

Cet article vous a plu ou vous a servi?

Par Corinne Stoppelli

Je suis Corinne, un petit oiseau libre. Sans domicile fixe depuis 2010, je sillonne la planète à la recherche d'inspiration et de points de vue différents. Sur Vie Nomade, je partage mon regard sur le monde, le temps et le changement, d'une plume sincère et d'un objectif curieux et ouvert. En savoir plus?

Rédiger un commentaire?

(4 commentaires)

  1. Je chipote (et je la ramène un peu aussi) mais ce n’est pas le Bund sur la photo. Le Bund c’est là d’où tu prends la photo, à tes pieds, sur la rive qu’on ne voit pas. Ce qu’on voit c’est le quartier de Pudong, avec la tour de la perle et juste derrière le fameux « décapsuleur », le 3ème bâtiment le plus haut du monde.

    Ceci étant, la photo est superbe :P

  2. Sympa d’avoir profité de ton séjour pour rencontrer Aurélie… C’est bien de mettre un visage derrière un blog ;-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Partagez cet article avec un ami