La vie
nomade

Mais d’où tu viens?

Publié le • Dernière mise à jour:
C’est la question récurrente, celle qui m’est le plus fréquemment posée. J’y réponds entre 2 à 4 fois par jour.

De quel coin de la France tu viens? Je ne viens pas de France, mais je parle français.

Et aussi étonnant que cela puisse paraître, c’est la question à laquelle il m’est le plus difficile de répondre, pour de nombreuses raisons. Là où certains répondront sans hésitation en fonction de la couleur de leur passeport ou de leur lieu de naissance, pour moi, fille d’émigrés, la réponse n’a aucune dimension de statut officiel.

Je ne peux pas juste répondre par Italie, car les regards habituellement soulèvent une foule de questions en raison de mon accent français tout de même prononcé. Alors c’est…

Je suis Italienne, mais j’ai un accent français parce que j’ai appris l’anglais en français – en Suisse.

Et bon, certains voyageurs ne savent pas que l’on parle une foule de langues par chez nous (Allemand, Français, Italien et Romanche), donc cela soulève souvent une discussion sur qui parle quoi et dans quelles proportions, et ce que l’on apprend à parler à l’école. Et si l’on développe plus loin:

En fait, je suis née en Suisse, mais je n’ai qu’un passeport Italien.

Et là il me faut expliquer qu’en Suisse, même si l’on naît sur le territoire, si nos deux parents sont étrangers, l’on n’hérite pas de la nationalité d’emblée… Si la personne semble intéressée ou curieuse, je me permets de glisser quelques mots sur la fameuse votation d’il y a quelques années pour la facilitation de la naturalisation des secondes générations… Et cela peut politiquement dévier plus loin.

Note: J’ai enfin obtenu ma naturalisation suisse, en 2015, après des années de démarches! Je vous raconte tout sur le lien.

Mais tu es comme une Suisse?
Pas vraiment!

Et là c’est le drame. Soit l’on se contente de ma réponse, soit je me mets à dépeindre ce à quoi ressemblent vie et moeurs à Naples. On a tendance à assimiler toute l’Italie à une seule expérience de vie, pourtant Dieu sait que Naples a tout d’un microcosme: une vraie jungle urbaine. J’ai donc eu une éducation très sud-italienne, pleine de drames et de rebondissements, dans un contexte de vie tout à fait inadapté. Je pourrais même résumer par une éducation napolitaine dans un contexte suisse: concept difficilement saisissable pour qui n’a pas réellement vécu une situation similaire.
J’ai aussi fait la navette entre l’Italie et la Suisse continuellement, jusqu’à l’âge où j’ai pu m’émanciper un brin et voyager par mes moyens ailleurs en Europe (merci l’école et les voyages d’étude).

Finalement, si l’on me demande à quoi je me sens le plus appartenir, une réponse instinctive: l’Italie. Et des images du Vésuve, des places animées, et la chaleur du soleil méditerranéen dorant ma peau, et les odeurs des floraisons à Capri, et le goût des tomates, des citrons… me causent un gros rush d’adrénaline qui hérisse agréablement ma peau.

D’où tu viens? Italie.
(mon amie au fond de la salle répond en riant que c’est faux: je suis à moitié italienne, moitié thaï)

Et soudainement une petite association d’idée me rappelle les Philippines, puis la Chine, puis l’Islande… et toutes ces destinations vécues me causent le même genre de frissons.

Je me corrige donc. Non, je n’appartiens à nulle part. Et à partout à la fois. Je suis une sorte de caméléon, je peux me fondre dans n’importe quelle culture ou style de vie. C’est le voyage qui me fait palpiter, pas la destination.

Je suis donc originaire d’un pays invisible, quelque part en suspens, entre deux frontières légales.

Cet article vous a plu ou vous a servi?

Par Corinne Stoppelli

Je suis Corinne, un petit oiseau libre. Sans domicile fixe depuis 2010, je sillonne la planète à la recherche d'inspiration et de points de vue différents. Sur Vie Nomade, je partage mon regard sur le monde, le temps et le changement, d'une plume sincère et d'un objectif curieux et ouvert. En savoir plus?

Rédiger un commentaire?

(15 commentaires)

  1. Alba

    Salut ma chère Corinne :-)

    Je vois que ton « éducation napolitaine dans un contexte suisse »… t’a « aidée » à te sentir une « citoyenne du monde » ;-)

    Je t’embrasse très fort :-)

    Gros bisous

  2. ça me fait sourire, parce que moi j’ai la nationalité suisse… alors que je suis née en France d’un père d’origine ??? et d’une mère suissesse… mais qui e, fait devait avoir un père étranger, certainement italien ou allemand!!
    Et comme ma mère était d’Agra, juste au-dessus de Lugano, ton histoire me parle terriblement!
    Je reviendrai te lire, pour voyager un peu ;-)

  3. corrado

    cia sonc o zi e napl’ mantieniti forte gia saie.
    tu appartieni al mondo e il mondo appartiene a te fanne tesoro

  4. Je découvre aujourd’hui ton blog grâce au Prix ELLE. Un très joli projet de vie et de voyage qui me donne bien envie de reprendre mon sac à dos. Et pour les éternelles questions sur la Suisse, la pire pour moi est de devoir toujours expliquer la différence entre la Suisse et la Suède (et je ne suis même pas si blonde que ça ;-)).

  5. Merci pour votre soutien :)

    @Zarline Suisse/Suède, haha! M’est encore jamais arrivé, tu as voyagé dans quels coins? :p

  6. What a journey you’ve taken to get to where you are today! Beautiful writing and congratulations on your work in Thailand and beyond.

  7. Plutôt en Afrique et je t’assure que les clichés sur la Suisse/Suède (de toutes façons deux pays riches) sont tenaces par là-bas ;-)

  8. Val

    J’ai aussi arrété de compter le nombre de fois où il a fallu que j’explique que je suis pas français… (en tant qu’expatrié en allemagne).

    Le cliché Suisse/Suéde.. ça m’est arrivé aussi quelques fois, je crois que c’était presque toujours en discutant avec des américains (mais heureusement, c’est pas trop souvent).

  9. Hasham Khushk

     Nice work and philosphy Corinne. I think you should visit Pakistan some time.
    It offers beauty, diversity and adventure at the same time.

  10. Drgamba

    on est tous des caméléons plus ou moins efficace. mag

  11. Drgamba

    j’ai lu un de vos commentaires sur l’étoile à courtion et viens de découvrir un nouveau monde: votre vie-électronique-interactive. à bientôt. mag

  12. Leila

    Bonjour Corinne,

    je viens de découvir ton blog (en cherchant des infos sur l’Islande) et ton petit article « d’ou viens tu », m’a beaucoup touchée… Moi aussi j’ai une expérience toute similaire: moitié Suisse, moitié Espagnole donc 100% de nul part :-)
    Bonne route,
    Leila

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Partagez cet article avec un ami