Carnet
de bord

Deux mois de vie nomade: nouvelles de l’autre bout du monde

Publié le • Dernière mise à jour:
Mes salutations de l’autre bout du monde! Un long moment s’est écoulé depuis mes dernières nouvelles… Ces deux premiers mois de vie nomade ont filé à 400km/heure.
Converging to yellow

Ma première étape srilankaise un peu difficile a été suivie par deux délicieuses (dans tous les sens du terme) semaines chinoises, par 20 jours terriblement excitants aux Philippines et me voilà enfin posée dans le calme de Chiang Mai au nord de la Thaïlande, après la trépidante folie de Manille et de Bangkok!

Mes premiers retours de ce début un peu plus palpitant que ce que je pensais…

Vitesse de croisière

À la base, j’étais partie pour rester quelques mois dans chaque destination. C’est toujours mon souhait à terme, mais les démarches administratives parfois un peu pénibles et obscures (voire coûteuses) rendent la tâche difficile dans certains pays.

Les rencontres nombreuses et le feeling excitant de la découverte (toutes ces couleurs, saveurs, odeurs, cultures, personnalités…) me poussent souvent dans des directions inattendues sous le coup de l’impulsion.

Mon premier grand voyage en solitaire, après tout… et mes premiers pas en Asie. Bien que j’aie un temps illimité devant moi, je ressens le besoin de boire à toutes les sources pour pouvoir comme me décider, faire un choix sciemment de l’endroit où je resterai plus longtemps.

Travailler… et bouger constamment

Cela rend forcément la tâche un peu compliquée: entre les coupures de courant dans certains coins, les changements de rythme constant, le nombre incalculable d’informations nouvelles à intégrer tous les jours, et les envies pressantes de sortir à la découverte du monde.

Mais pleine d’une énergie positive et inspirante, je me remets gentiment sur la route du politiquement raisonnable ;)

Where next?

Le point d’interrogation quotidien. Il pourrait paraître simple de n’avoir aucun plan et de vivre au jour le jour, mais c’est vraiment plus difficile que ça en a l’air. Surtout quand on est tiraillé par le besoin d’électricité stable et d’une condition de travail tranquille.

Les visas d’entrée dans la plupart des pays vous forcent à avoir un billet de sortie, et si vous achetez un billet pas trop cher (50USD, p.ex) vous avez soudainement plus envie d’aller l’utiliser et de rester dans la nouvelle destination plutôt que vous amuser à courir les pays voisins pour les visa-runs qui prennent du temps, et surtout de l’énergie.

À tout bientôt sous d’autres latitudes!

Cet article vous a plu ou vous a servi?

Par Corinne Stoppelli

Je suis Corinne, un petit oiseau libre. Sans domicile fixe depuis 2010, je sillonne la planète à la recherche d'inspiration et de points de vue différents. Sur Vie Nomade, je partage mon regard sur le monde, le temps et le changement, d'une plume sincère et d'un objectif curieux et ouvert. En savoir plus?

Rédiger un commentaire?

(6 commentaires)

  1. Reg

    Effectivement, Sri Lanka, Chine, Philippines, Bangkok et Chiang Mai en 2 mois, c’est du voyage à grande vitesse.
    Dans le même laps de temps je n’ai réussi à faire que ces deux dernières étapes. Je deviens vieux…

    Je viens de découvrir ton site, félicitations, vraiment très sympa, pleins de trucs intéressant à lire. Je reviendrais.

  2. Hello Reg,
    Chouette ton site, je vais aussi y revenir!
    Je dois me faire vieille aussi car je mets du temps à récupérer de cette folie ;)
    Merci de m’avoir signalé le problème technique, je vais éventuellement m’atteler à le résoudre ;)
    Bonne route!

  3. Bravo pour ton site et je suis vraiment impressionné par ton projet … tu fais ce que je rêve de faire un jour après mon tour du monde … une vie nomade !
    Bon courage à toi pour la suite et profite bien de ta découverte de l’Asie

  4. Anissa

    Ça a l’air pas mal sympa tout ce que tu vis en ce moment !
    Grooos bisoux !

  5. Hello vous deux, merci pour vos commentaires :)
    Mathieu je te souhaite toute la réussite possible dans ce projet et dans ton tour du monde ;) Si vous passez par la Thaïlande, je me ferai un plaisir de vous faire découvrir ma nouvelle ville, Chiang Mai, où je pose mes racines pour quelques temps.

  6. Béa

    J’adore ta philosophie de la vie… et ton blog du coup!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Partagez cet article avec un ami