Carnet
de bord

Mes plans pour le grand départ…

Publié le • Dernière mise à jour:
Voici quelques réponses aux questions que l’on me pose le plus souvent concernant mon projet de vie nomade. Outre le fait d’y répondre pour ouvrir la communication cela me permet aussi de poser mes objectifs à plat et de les structurer. C’est une démarche que je trouve très efficace dans l’aide à la réalisation.

Archives de Vie Nomade

Cet article a été publié environ un an avant mon départ pour la vie nomade en 2010. Bien qu’il reste plutôt indicatif, vous trouverez une liste de questions plus étoffée dans la FAQ Nomade. Pour en savoir plus sur la vie nomade, découvrez le guide Devenir Nomade.

Quand vas-tu partir?

J’aimerais débuter ma vie nomade en fin 2010. C’est une date modifiable à souhait, je n’ai pas vraiment un plan fixe, mais j’essaie de me placer des objectifs réalistes pour m’aider à sauter le pas.

Si je ne pars pas plus tôt, c’est parce que je souhaite mettre de l’ordre dans ma situation financière d’ici là: mettre en place un petit fonds de survie au cas où les choses devraient mal tourner, rembourser une dette, et faire tourner ma petite entreprise de webdesign de façon optimale.

Actuellement, je travaille principalement avec des clients locaux. Il faut donc que j’externalise mes services et les rende plus faciles d’accès, plus portables. C’est un gros bout de travail car ça me demande de repenser entièrement la façon de travailler, les offres, la façon de facturer… finalement de tout revoir en mode global.

Où comptes-tu aller?

Bien que je sois du genre à me laisser porter par les occurrences de la vie, j’ai une forte envie de découvrir l’Asie du sud (Indonésie, Laos, Thaïlande, Philippines, Vietnam, Inde…) et l’Amérique du sud. Je pense donc débuter par l’Asie.

L’objectif est de rester assez longtemps dans un lieu pour prendre des marques et pour en découvrir quelques subtilités (3-12 mois par destination). Ce sera cependant limité par les visas (qui comme vous le savez, ont des durées plus ou moins définies).

De quoi vas-tu vivre?

De mon travail de freelance, dont je parle plus haut. Mon objectif n’est pas de remplir ma semaine de travail, mais plutôt de travailler sur des projets intéressants et de gagner suffisamment pour vivre confortablement.

Ma notion de confort est assez basse: tant que je couvre mes besoins vitaux (de quoi dormir, manger, avoir une certaine hygiène, me déplacer dans le pays et à l’extérieur, et puis un bon wi-fi, pour le travail…).

Je n’ai pas besoin d’autres objets encombrants que mon portable et mon appareil photo. D’après mes recherches, je pourrais vivre confortablement avec 1’000$ par mois dans un pays d’Asie du Sud comme le Laos, mais ça je ne pourrai le confirmer qu’une fois sur place!

Comment géreras-tu la solitude?

J’ai publié un article sur ce sujet précis là en 2008: Par le détachement, on apprend.

Quand reviendras-tu?

Mon premier projet était de partir 2 mois sur 4. Mais les coûts (en temps et en argent) sont immenses. Imaginez devoir vous reloger dans votre pays natal tous les 3 mois, devoir reprendre le billet d’avion aller-retour….

Puis, avec la découverte des billets tour du monde, je suis passée à l’idée de revenir une fois par année. C’est long. Très long, quand on a des proches qui nous manquent sur place, mais je ferai mon possible pour rester connectée avec eux par d’autres moyens (Skype, notamment, et vive la caméra intégrée sur le MacBook)! Et puis ma porte leur sera toujours ouverte, si tant est que j’en aie une ;) L’espoir faisant vivre j’aimerais que, comme pour Renée, ils viennent, adorent, et ne repartent plus!

Par Corinne Stoppelli

Je suis Corinne, un petit oiseau libre. Sans domicile fixe depuis 2010, je sillonne la planète à la recherche d'inspiration et de points de vue différents. Sur Vie Nomade, je partage mon regard sur le monde, le temps et le changement, d'une plume sincère et d'un objectif curieux et ouvert. En savoir plus?

Rédiger un commentaire?

(4 commentaires)

  1. Madame Charlotte

    allez grouille-toi ! que je vienne couchsurfer chez toi :D

  2. Nath

    Aïe, ça me fous les foies rien qu’à l’idée qu’on ne se verra plus bcp… Mais comme tu as raison!! Franchement, si je vivais seule, je serai aussi partie. Mais peut-être qu’on le fera ac Christophe: on part déjà pour une incroyable expérience de 3-4 mois en Inde!! (Me réjouis!!)
    J’espère que t’arrivera à réaliser ce projet et si t’as besoin d’un coup de main, conseil, etc.. Je suis là! :-)
    Bien entendu que je viendrai te trouver ma belle (comme tu dis, au risque de ne plus repartir :-) )

    • Merci :) Tes encouragements me touchent et je me réjouis de t’accueillir quelque part au bout du monde! Et ça va être dur d’être loin de toi et de mes autres amis en distance, mais je vous garderai toujours bien au chaud près de moi, dans le coeur <3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Partagez cet article avec un ami