Vie Nomade • Voyage, culture & contre-courant, depuis 2008À proposPresseProContact

Guides &
bons plans

Zürich, une ville à manger des yeux

Que vous ne fassiez qu’une brève escale à Zürich, ou que vous vous y arrêtiez un temps expressément pour en découvrir les charmes, vous y trouverez de quoi flatter vos sens. Quelques heures seulement suffisent!
Zürich Niederdorf, la vieille ville

Ruelles de Niederdorf, la vieille ville de Zürich

Si vous faites escale en train, à la Hauptbahnhof (la gare centrale, de son petit nom Zürich HB), vous vous trouvez littéralement à deux pas de la vieille ville de Zürich, Niederdorf. Forte de cent petites ruelles s’entrecroisant d’une manière tout à fait élégante, elle vous propose mille surprises: monuments, beaux murs, enseignes élaborées, petites boutiques aux jolies devantures, snacks divers et observation de gens qui passent.

Zürich Niederdorf, la vieille ville

Niederdorf et ses jolies enseignes

Zürich Niederdorf, la vieille ville

Rindermarkt, au coeur de Niederdorf

Zürich Niederdorf, la vieille ville Zürich Niederdorf, la vieille ville

Mais avant de vous mettre en route vers la vieille ville…

On commence en douceur, par un café-croissant?

C’est ainsi que l’on débute nos journées, par ici. Alors si vous désirez être à la mode de chez nous, faites donc un saut au Café Noir, à un peu moins d’une dizaine de minutes de la gare. Ce tout petit établissement, calme et agréable, vous propose un succulent café, torréfié maison. Il figure parmi les établissements de ce genre les plus appréciés de la ville, et l’on peut aussi y acquérir son original café moulu. Bondé? Prenez à l’emporter!
Café Noir, Neugasse 33 – (mon addition: café et croissant: ~5CHF)

Se perdre dans les vieilles ruelles, à Niederdorf

Requinqué? En une heure et demie, vous vous serez largement perdu et reperdu au coeur de Niederdorf et aurez remis les pieds à la gare (à temps!), prêt à ré-embarquer pour d’autres destinations mystérieuses. Mais rien, bien sûr, ne vous empêche d’y rester flâner un peu plus longtemps. Pourquoi ne pas vous arrêter, par exemple, prendre un café bien serré (un ristretto) au Cabaret Voltaire?
Saviez-vous que le mouvement Dada est né à Zürich? Précisément au Cabaret Voltaire, haut-lieu de culture d’alors et d’aujourd’hui encore.
Cabaret Voltaire, Spiegelgasse 1

Cabaret Voltaire, Zürich Zürich Niederdorf, la vieille ville
Zürich Niederdorf, la vieille ville

Hôtel Adler, au coeur de Niederdorf

À quelques pas du Cabaret Voltaire, vous découvrirez une institution d’un autre genre: le magasin colonial H. Schwarzenbach qui, posé là depuis 1864 (rien que ça?) importe des biens alimentaires des quatre coins du monde pour le plaisir le plus fin de nos papilles. Y rentrer, c’est déjà se prendre une bouffée d’air d’il y a deux siècles! Le magasin garde en effet ses accents de vieillerie qui ne saurait, pourtant, être plus au goût du jour. Y craquer pour quelques fruits secs ou séchés ne vous ruinera certainement pas et, si vous avez voyagé, vous offrira un retour bienvenu dans d’autres contrées par le goût. Je n’ai pas pu résister aux mangues de Thaïlande, pensez-vous! Et ah, quel voyage…
H. Schwarzenbach, Münstergasse 17

H. Schwarzenbach, ZürichH. Schwarzenbach, ZürichH. Schwarzenbach, Zürich

Schanzengraben: au bord de l’eau, par un jour de beau

Le soleil et l’air doux vous sourient et vous êtes déterminé à vous abandonner à une flânerie verdoyante au coeur de la ville? Descendez donc sur les bords frais du canal Schanzengraben (Schanzengrabenpromenade), cet espèce de cours d’eau en zigzag qui amène le centre de Zürich vers les précieuses rives du lac.

Sur le canal au soir? Ne manquez pas de faire halte au Rimini, un bar bohème aux accents orientaux où il fait bon siroter un mojito au bord de l’eau… Messieurs, vous pourriez aussi vous y arrêtez de jour pour une baignade. Le Rimini n’est en effet autre que le Männerbad Schanzengraben qui, avant sa transformation trendy du soir (c’est comme d’enlever sa cravate!), est un complexe de bains réservé aux hommes depuis 1742.
Rimini, Badweg 10

Vivre la rush hour zürichoise

Zürich, ce sont aussi ses gens sérieuses, terriblement pressées et bien habillées, mélangées à ses gens joyeusement frivoles et je-m’en-foutistes. Le plus délicieux des mélanges!
Pour tous les voir, pour se laisser griser par une heure de pointe tout à fait suisse, partez sur l’heure du repas de midi (11:30) de la gare centrale (Zürich HB) et descendez la Bahnhofstrasse jusqu’à déboucher sur l’emblématique Paradeplatz. Vous y découvrirez alors une place à l’architecture imposante, particulièrement appréciée par les banques (c’est d’ailleurs le quartier le plus cher du Monopoly suisse), mais aussi un fouillis de tramways et de gens se croisant dans tous les sens. Le monde les aime, les jolis tramways de Zürich.

Tramway à Zürich

Et pourquoi ne pas terminer la matinée sur un lunch trendy? Le restaurant Korner, à quelques pas de la Paradeplatz, s’est approprié du concept gourmet burger. Il propose une délicieuse viande hachée (100% boeuf Highland suisse) préparée maison et du jour (of course!), des produits locaux, une sélection de sauces exquises et, pour couronner le tout, une atmosphère branchée mais hétéroclite, entre cravates et baskets. Les gens de Zürich sont toutes là.
Korner, Gartenstrasse 10 – (mon addition: le plus simple des burgers, frites, sauce et boisson minérale: ~35CHF)

Korner Burger, Zürich, gourmet burgers
Korner Burger, Zürich, gourmet burgers

Le Korner Burger et ses frites maison

Vous avez prévu de passer dans le coin plutôt en soirée? Dînez donc au Hiltl, encore une institution, ma foi! On dit qu’il s’agirait du premier restaurant végétarien du monde (1898). Il y figure d’ailleurs en tant que tel dans le Guinness World Records et tient boutique, toujours sur le même concept, depuis quatre générations.
Lorsque j’y ai mangé pour la première fois, j’ai choisi le buffet, qui compte d’innombrables options de par le monde (j’avais particulièrement apprécié les options d’inspiration indienne). Je dois par contre vous avouer que je n’avais aucune idée qu’il s’agissait d’un restaurant végétarien: j’avais simplement trouvé la devanture, la terrasse et le mobilier d’un glamour très zurichois et j’étais simplement entrée, avec bon flair.
Et, curiosité? Le restaurant se transforme en bar-club les soirs de week-end. Aussi, si vous y prenez votre repas du soir, on vous y proposera un bracelet pour continuer gratuitement la soirée dans les étages magiquement transformés alors que vous sirotiez votre dernier verre de vin, sans vous rendre compte de rien.
Hiltl, Sihlstrasse 28 – (mon addition: buffet à volonté, une limonade et 2dl de vin: ~80CHF)

Zürich: j’y suis, j’y reste!

Zürich fait son show dans le top 10 des villes les plus chères au monde. Certes, la vie par ici n’est pas gratuite! Mais au-delà de toute attente, il est possible de ne s’y priver de rien. Comme toujours, sortir de l’arène touristique (et du quartier des banques!) semble être une excellente idée pour toucher à des options plus abordables.

Par exemple, pour un excellent brunch, sautez dans le tram pour une quinzaine de minutes et sortez à la Schaffauserplatz de laquelle, en quelques minutes, vous trouverez le Kafi Schnaps. Ce bistrot aux allures parisiennes vous propose une sélection de petits-déjeuners, à base de produits locaux, durant tout le week-end. Profitez-y d’une ambiance plutôt sociale: on s’assied où on trouve de la place!
Kafi Schnaps, Kornhausstrasse 57 – (mon addition: le petit-déjeuner sur la photo et un café: 10.50CHF)

Kafi Schnaps, Zürich
Kafi Schnaps, Zürich

Mon petit déjeuner au Kafi Schnaps

Pour les moments où il fait bon retourner vaquer à ses quelques obligations professionnelles (ou simplement se recueillir pour planifier les prochaines étapes de son voyage?) faites un saut du côté de Zürich West au café-librairie-scène (oui, tout ça) Sphères. Vous pourrez y siroter votre latte bien entouré de livres, de hipsters, et d’autres amateurs de pommes à l’air busy, mais serein.
Sphères, Hardturmstrasse 66 –

Sphères café-librairie à Zürich Sphères café-librairie à Zürich

Une bière au bord de l’eau

Quand je vais prendre une bière, au soir, j’aime les décors et les ambiances particuliers. Les bars lounge au look épuré? Très peu pour moi. Donnez-moi donc du kitsch, de l’original, du créatif, du conceptuel, de l’organique… de l’identité, en somme. À Zürich, il y a de tout pour tous, et ceci au bord de l’eau!

Entre la rivière Sihl et le canal Schanzengraben, vous trouverez El Lokal un bar à l’allure d’un vaisseau pirate perdu au coeur des Caraïbes où l’on se sent comme à la maison. Prenez donc un verre à l’étage et perdez-vous dans tous les détails de la déco?
El Lokal, Gessnerallee 11

Un peu plus au nord, sur le bord de la Limmat, vous trouverez Chuchi am Wasser (soit, la cuisinette au bord de l’eau, en zurichois). Le restaurant de la maison de la culture zurichoise, Dynamo, propose une jolie blonde artisanale, parfaitement irrésistible lorsqu’elle est prise un soir d’été, au bord de l’eau.
Chuchi am Wasser, Wasserwerkstrasse 21

Plongez dans la scène alternative un peu plus au sud, à la Rote Fabrik (la fabrique rouge), une ancienne usine de briques transformée en centre culturel. Le bar-restaurant, sous ses airs de cantine pour adultes, offre un petit coin de pause idéal lors d’une balade ensoleillée sur les bords du lac. Prenez votre verre, sirotez-le les pieds au-dessus de l’eau en rêvassant aux horizons que prennent les jolis voiliers du lac de Zürich.
Rote Fabrik, Seestrasse 395

Zürich

Dormir à Zürich?

Souvent de passage à Zürich, j’ai opté pour le très agréable (et bien placé!) Four Points by Sheraton Sihlcity pour mes nuits tout confort en situation de travail. Je suis aussi toujours une fan inconditionnelle d’Airbnb, même si les prix en Suisse peuvent parfois sembler un peu élevés par rapport à d’autres destinations européennes. Pas encore sur Airbnb? Cliquez sur ce lien pour obtenir un bon de 30€ à votre inscription ou découvrez tout ce qu’il faut savoir sur ce service sur mon guide Airbnb!

En pratique: Zürich, sa fabuleuse gare et ses transports

Chère, qu’ils disaient? Voyons! Une carte journalière « City Ticket » pour les transports publics zurichois vous coûtera 13.20CHF et vous permettra de sauter dans n’importe lequel de ces jolis trams. Si vous êtes un résident suisse et donc très probablement l’heureux détenteur d’un abonnement demi-tarif, oui, il ne vous en coûtera que 6.60CHF.

Si vous venez d’une autre ville de Suisse: lorsque vous réserverez votre billet de train, optez pour l’option City-ticket. Votre billet de train sera combiné avec un pass « City Ticket » qui est l’équivalent de la carte journalière mentionnée ci-dessous. Vous devriez y économiser quelques francs de plus.
Astuce pour les trajets en train: achetez votre billet online sur le site de la CFF (Compagnie Ferroviaire Fédérale) en avance pour avoir une chance de tomber sur un billet « Supersaver » et ainsi économiser sur le prix régulier de la course!

Attention, la gare de Zürich (HB, HauptBahnhof) est un peu compliquée. Si vous avez une correspondance à prendre, n’attendez pas la dernière minute… Et si vous êtes trop en avance, allez regarder de plus près le magnifique ange de Niki de Saint Phalle ou déguster des Luxemburgerli, les macarons suisses de l’un des plus renommés chocolatier-confiseur suisse, Sprüngli! Croyez-moi, il vaudront chaque précieux centime de franc suisse dépensé!

Gare de Zürich, Niki de Saint PhalleSprüngli, gare de Zürich
Le fabuleux ange de Niki de Saint Phalle et le magasin Sprüngli, à la gare de Zürich
Zürich Niederdorf, la vieille ville

À bientôt, ma jolie Zürich!

Par Corinne Stoppelli

Je suis Corinne, un petit oiseau libre. Sans domicile fixe depuis 2010, je sillonne la planète à la recherche d'inspiration et de points de vue différents. Sur Vie Nomade, je partage mon regard sur le monde, le temps et le changement, d'une plume sincère et d'un objectif curieux et ouvert. En savoir plus?

La Newsletter Nomade

100% naturel et sans spam
lisez la notice pour en savoir plus

J'aime Vie Nomade!

Partagez cet article avec un ami