Vie Nomade • Voyage, culture & contre-courant, depuis 2008À proposPresseProContact

Carnet
de bord

Corinne

Je mets les voiles!

Après un petit incident technique vraiment pénible qui m’a tenu en alerte toute la journée d’hier et toute la matinée (et ouf, c’est résolu! un gros merci aux amis qui m’ont filé d’énormes coups de main) et qui a fait tomber en panne mon très cher Vie Nomade, je suis de retour… mais pas pour longtemps.

Mettre les voiles

Certains d’entre vous m’ont peut-être suivi dans mes péripéties récentes à Newcastle, où j’ai assisté à une conférence de blogueurs voyageurs qui s’appelle Traverse; et à Berlin, où je me suis rendue à l’ITB, la foire internationale du tourisme… un complexe colossal, fourré de conférences, d’événements, de découvertes, de dépaysement et de gens incroyables!

Bref, je n’ai pas chômé et je suis revenue en Suisse il y a quelques jours plutôt fatiguée… pour mieux repartir à l’aventure. Je commence à réaliser un petit rêve: je mets les voiles! Je pars passer un certificat de compétences (ça s’appelle Day Skipper) dans le sud de l’Espagne, et passer donc pour la première fois un bon gros moment sur un voilier.

Je me souviens de mes (rares et récentes) expériences en voilier avec beaucoup d’enthousiasme… Lorsque je suis sur l’eau, à m’occuper des voiles, des cordages, de la barre et des vents, j’oublie tous mes soucis. J’y ai trouvé une forme de méditation active, peut-être? Quoiqu’il en soit, je suis tombée amoureuse des bateaux, et j’ai décidé qu’un jour je serai capitaine.

J’imagine que je n’aurai pas vraiment le temps de vous écrire, la semaine va être intense, en théorie comme en pratique. Mais j’en reviendrai certainement pleine d’énergie et de motivation.

Cet été, j’écrivais (pardon my English)…

Today on Stephanie’s boat, I forgot every single problem I had. All gone! Even the freshest of my preoccupations.
Yet as soon as the sails were folded and that I set my feet back on the solid ground, I was stormed by the forgotten, daily torments. 
On the lake, I found for myself a new, sophisticated form of escape.
Now at my desk, when I think about it, I feel my head slightly swaying, as if I was still in the midst of the waves and the wind.
And I surprise myself having new crazy dreams: the open sea, the little floating wooden home, the solitude, the gulls, the fishing maybe.

À très bientôt, donc, de la mer.

Par Corinne Stoppelli

Je suis Corinne, un petit oiseau libre. Sans domicile fixe depuis 2010, je sillonne la planète à la recherche d'inspiration et de points de vue différents. Sur Vie Nomade, je partage mon regard sur le monde, le temps et le changement, d'une plume sincère et d'un objectif curieux et ouvert. En savoir plus?

Vous avez aimé? Faites-le savoir!

La Newsletter Nomade

100% naturel et sans spam
lisez la notice pour en savoir plus

J'aime Vie Nomade!

Rédiger un commentaire?

(22 commentaires)

  1. Olivia Lanchois via Facebook

    wouaaaaaaaaaaaaah !!!!!!! :D

  2. Ah ça se concrétise, curieuse de lire tes futures aventures !
    Buen viento y buena mar ;)

  3. Aline GY via Facebook

    J’adore! :)

  4. Julien Brebion via Facebook

    Bon vent ;)

  5. Salut Corinne, super projet !
    … et ça m’interesse +++ !!!
    C’est où en Espagne ? Combien de temps ça dure ? Quelle organisme encadre cette formation ? …

    Profite bien de l’Espagne et de son hiver clément et surtout … bons vents ! ;)

  6. Amandine Legrand via Facebook

    Super projet :) Je suis très intéressée par connaître les détails pratiques derrière cette escapade maritime ;)

  7. Hello Amandine!
    C’est une école de voile à Torrevieja (près de Alicante et Murcia) qui s’appelle Serenity Sailing.
    Ils ont plein de cours pour toutes les saisons, et le logement, petit-déjeuner et lunch (sur le bateau) sont inclus dans le prix.
    Moi j’ai opté pour un cours intensif Competent Crew + Day Skipper sur 7 jours… en basse saison, puisque les prix sont plus bas!
    J’ai un peu peur de la théorie… On verra ce que ça donne :D
    Merci!!

    • Salut Corinne, merci pour les détails :-)
      C’est drôle, je connais pas mal la région, et mon conjoint surtout : sa famille est de Murcia (ville) ^^

      Bon à savoir en tout cas, c’est le genre de chose qui nous plairait, surtout qu’on en discutait encore l’autre jour, de s’inscrire à une formation pratique. Nous avons déjà suivi un semestre de cours théoriques de voile en cours du soir, et quelques cours-stages de manoeuvre et de manoeuvre dans les ports (le créneau et le parking en marche arrière n’ont (ou n’avaient … ça date un peu !) plus de secrets pour nous ! ;) ).

      Surtout qu’en Belgique, le permis bateau n’est pas obligatoire … il suffit de se lancer ! Donc on essaye d’accumuler toute l’expérience possible. On va creuser ta formule, qui a l’air intéressante et sera peut-être plus sympa (et bon marché ?) que les stages en Mer du Nord. ;)

    • Encore moi ! Après avoir un peu regardé plus Serenitu Sailing, ils disent donner les cours en allemand et anglais … rassure-moi, ils parlent aussi espagnol ?!

      Bonne chance encore et bon amusement ! Le plus dur pour moi, c’est de me remettre dans ce vocabulaire marin … et les noeuds ! ;)

      • Hm ils sont Anglais donc les cours sont en Anglais :p On entend pas beaucoup parler autre chose que de l’Anglais et de l’Allemand dans cette marina d’ailleurs… Mais bon, tu veux tout le voc en Français, Anglais *et* Espagnol? :D
        Merci ;) Oui les noeuds… je dois ré-apprendre à chaque sortie hahaha!

  8. Coucou ! Si tu as l’occasion de naviguer avec les Glénans, dans la Manche ou l’Atlantique n’hésite pas… Pour avoir passé un stage intensif avec eux, c’est formateur. Sinon, après ce premier stage en Méditerranée, offre toi un autre type de terrain de jeux, la Manche, vers les Anglo-Normandes. Selon la saison, un Gibsea 9,2 m se trouve à 300 euros. S tu veux te perfectionner, c’est rentable à 2-3

  9. Bon vent, capitaine, oh capitaine!

    En paraphrasant la traditionnelle bénédiction irlandaise:

    May the sea rise up to meet you.
    May the wind always be at your back.
    May the sun shine warm upon your face,
    and rains fall soft upon your sails.

  10. Salut Corinne,
    profite du grand air marin et de la déconexion que procure l’action pure.
    Quand le geste est beau et plein, on ne pense plus. Cen ‘est pas de la méditation, ce serait plutôt l’inverse, mais le plafond est le même, ouvrir le ciel.

    • Merci :) Devenir le moteur du bateau, intégrer cette machinerie qui ne fonctionnerait pas toute seule – quelque part c’est s’oublier, presqu’en entier, jusqu’au moment de mettre pied à terre, à destination.

  11. Romain

    Bonjour,

    Vive le rêve…!

    Félicitations pour votre projet. J’espère que vous allez rapidement mettre les voiles afin de continuer à nous faire rêver….

    Bonne continuation !

  12. Interessant ! C’est une certif reconnue partout?
    C’est équivalant à l’école des glénants?

    Tiens, en passant, c’est trop petit je trouve la police pour rentrer son commentaire :-)

    • Hello Fabrice! N’ai pas encore eu le temps de m’occuper de la comment box du tout (elle est trop petite aussi ;) merci de le signaler. Oui c’est une certification internationale. Aucune idée pour l’école des Glénans, pas eu l’occasion de regarder encore.

  13. Hâte de lire la Corinne marine. : )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partagez cet article avec un ami