Vie Nomade • Voyage, culture & contre-courant, depuis 2008À proposPresseProContact

Carnet
de bord

Corinne

Jolie en route? La trousse à maquillage d’une nomade

L’itinérance comme un style de vie, c’est quand même bien différent du voyage, des vacances, du tour du monde. Ce n’est pas une parenthèse, c’est plutôt comme un fard coloré qu’on appliquerait sur les pommettes de sa vie.

Beaucoup de femmes choisissent de ne pas se maquiller en voyage (voire de ne pas se maquiller tout court, évidemment) mais pour la nomade aimant se pomponner et pour qui le voyage et le quotidien fonctionnent en tandem, il faut allier praticité, légèreté, habitudes, plaisir et confort d’utilisation.

Minimalisme?

Lorsque j’ai entamé ma vie nomade il y a 3 ans, je suis partie dans une optique totalement minimaliste, autant pratiquement que philosophiquement.
Malgré ça, la trousse de maquillage m’a tout de même suivie (minimalisée bien sûr). C’est ainsi! Si je sors le soir par exemple, j’aime arranger mon look.

Ma trousse de départ minimaliste comportait les choses suivantes:

  • Un eye-liner stylo noir. Pratique, passe-partout, facile à poser (7)
  • Un mascara noir. Idem (6)
  • Une gamme de 3 fards naturels: nude, brun/gris, brun/gris foncé: ça passe avec toutes les couleurs d’habits et de teint (11)

Ne me dites pas que ça prend trop de place!

Se maquiller ou pas, question de point(s) de vue

Il y a certaines cultures où se maquiller est quasiment considéré comme une obligation sociale, dans certaines circonstances. C’est un peu comme les touristes qui portent des flips-flops quand ils sortent dans les endroits locaux en Thaïlande, ils vont se faire regarder comme… des touristes.

Si vous êtes en vacances vous n’en avez peut-être rien à cirer, mais si vous y vivez un certain temps, vous avez envie de vous y intégrer et de faire montre d’un savoir-vivre un peu plus raffiné (essayez d’y penser même en mode touriste).
Par exemple, si vous allez danser un soir avec un groupe de taïwanaises, vous verrez que le pomponnage se transforme en art. Bien sûr vous pouvez accompagner ces princesses pailletées en mode sac de patates avec coup de soleil, mais bon… à vous de voir ;)

Et si vous n’aimez pas sortir et/ou vous maquiller, j’espère que vous avez changé de sujet de lecture!

Une trousse de maquillage plus minimaliste du tout!

Trois ans plus tard, ma petite trousse de maquillage s’est terriblement étoffée. En plus des 4 choses minimalistes du haut, j’y ai ajouté:

  • Une BB Cream (4). C’est comme un fond de teint mais plus léger, plus transparent et hydratant. Il s’adapte à la couleur de votre peau sans en masquer sa personnalité. Pratique aussi quand on bronze/débronze facilement.
  • Une poudre pour le visage (5), pour masquer un peu l’effet brillant dans les pays où il fait toujours bien chaud (anecdote: le repoudrage régulier semble être bien ancré dans les moeurs thaïlandaises, certaines utilisent simplement du talc).
  • Un fard à joues rosé léger (15), pour ces journées où l’on se sent un peu grise.
  • Une base de teint transparente matifiante (3): pour les météos torrides, votre maquillage ne tiendra même pas une heure sinon.
  • Un anti-cernes (2)… Ouais, bon.
  • Un rouge à lèvres très rouge (16)… Le côté pratique, c’est qu’on peut n’en mettre qu’une couche très très légère (et même l’éponger si c’est toujours trop!) et on se retrouve avec toute une gamme de roses, jusqu’au rouge pétant si on le souhaite.
  • Un crayon blanc pour les yeux (9), ça élargit le regard, surtout ces jours où l’on a l’air un peu toute fatiguée.
  • 3 pinceaux très fins pour les yeux (8), et une kabuki brush (14) pour le visage
  • Je me suis rajoutée le luxe d’un eye-liner supplémentaire bleu (1) et de quelques fards à paupière colorés (13) pour changer un peu de look de temps en temps.
La trousse à maquillage nomade

(retrouvez les marques plus bas dans l’article)

Choisir les marques internationales?

Peur de ne plus retrouver le produit auquel vous vous êtes habituée ailleurs?
Facile! Choisissez une marque internationale (si possible qui convienne à votre peau et à votre style) et vous la retrouverez sans difficultés partout dans le monde. De L’Oréal à Clinique en passant par The Body Shop (vous l’avez compris, ce sont mes préférées), vous n’aurez aucune difficulté.

Mais… Il y a des marques que je n’ai trouvé qu’en Asie et qui semblent nettement plus qualitatives, autant en termes de performance que de sensation sur la peau. Aussi, quand je m’y rends, je les choisis en priorité (Majolica Majorca par exemple, une sous-marque de Shisheido).

Ne vous privez donc surtout pas de tester… Mais attention aux regrets le moment du départ venu ;)

Légende

  1. Sephora / Long-lasting eyeliner
  2. The Body Shop / Anti-cernes
  3. The Body Shop / Base de teint matifiante
  4. The Body Shop / BB Cream
  5. The Body Shop / Base Double Fonction (poudre visage)
  6. L’Oréal / Voluminous Million Lashes (je change tout le temps de marque de mascara, je n’en trouve jamais un qui me plaît complètement)
  7. L’Oréal / Liner Intense (mon préféré depuis… 1995?)
  8. Collection de pinceaux. J’aime ceux de The Body Shop (super résistants).
  9. Sephora / Crayon khôl longue tenue blanc
  10. L’Oréal / Khôl & Contour noir
  11. Clinique / Trio d’ombres à paupières naturelles
  12. Revlon / Base d’ombre à paupières, nude
  13. Helena Rubinstein / Wanted Eyes Palette (un peu de couleur, que diable!)
  14. The Body Shop / Kabuki brush (pour étaler BB Cream, base matifiante, poudre, fard)
  15. Majolica Majorca / Fard à joues
  16. Bourjois / Rose passionné 13 (plutôt rouge pétant dans mon vocabulaire :p)

Par Corinne Stoppelli

Je suis Corinne, un petit oiseau libre. Sans domicile fixe depuis 2010, je sillonne la planète à la recherche d'inspiration et de points de vue différents. Sur Vie Nomade, je partage mon regard sur le monde, le temps et le changement, d'une plume sincère et d'un objectif curieux et ouvert. En savoir plus?

La Newsletter Nomade

100% naturel et sans spam
lisez la notice pour en savoir plus

J'aime Vie Nomade!

Rédiger un commentaire?

(16 commentaires)

  1. Aussitôt dit, aussitôt fait ;)
    Ton article complète très bien le mien, et je découvre tes produits avec curiosité: je n’ai jamais testé ceux de Body Shop (mise à part leur gant anti-cellulite ultra efficace, outch!) et c’est plus précisément la BB cream qui m’interpelle: elle a l’air ultra polyvalente… J’vais donc aller faire un tour en boutique :)
    Bien que tout ça paraisse futile et léger, je pense que ça fait partie intégrante d’un long voyage au féminin: ces moments où l’on se chouchoute, où l’on prend soin de soi permettent de se retrouver un peu, c’est rassurant.

    Et puis, comme tu le dis, les asiatiques, les thaïs surtout et les japonaises sont très apprêtées, très féminines. Je me souviens de m’être sentie moche, et presque « nue » lors de mon premier passage au Japon, au milieu de ces toutes ces jolies petites fées!

    • La BB Cream, une grande découverte, j’ai toujours détesté le fond de teint, trop épais, vraiment pas naturel. J’ai découvert ça cet hiver aux USA et quand je suis revenue en Europe y’en avait partout de toutes les marques :p Je recommande chaudement en tout cas.

      Oui, tu as tout à fait raison! Faut pas avoir peur de paraître superficielle et puis faut pas se leurrer, on aime tous plaire, que ce soit à soi-même, aux autres, intellectuellement, émotionnellement, physiquement…

      Ton bout sur le Japon me fait sourire! J’étais à Bornéo en mode assez couvert/flottant et avant d’aller au Japon je me suis fait un shopping de la mort mode « fille de ville bien rangée ». J’avais une certaine pression, haha.

      Merci encore pour l’inspiration et au plaisir, sur la route ou sur le web!

  2. Excellent post on how to stay beautiful while on the road. Yes, BB cream is amazing! I just discovered it last year…never used regular foundation before and never will again. BB cream works as a moisturizer, sunscreen, and foundation all in one. In SE Asia I mix it with a light moisturizer, and in a northern winter with moisturizing oil.

  3. Su-su

    Hahaha, t’en as bien plus que moi!! :-) mais faudrait que je teste une BBcream… Quand mon ptit loulou me bavera plus dessus :-)

  4. Très intéressant cet article ! perso je ne me sépare pas de mon mascara et de ma crème hydratante. Après, je complète avec une palette de quatre fards à paupière et un ou deux pinceaux. Ne pas oublier la crème solaire en été !

  5. melanie

    Je te rejoins quand je vois ta trousse de maquillage; je ne peux pas me passer de cet arsenal de guerre et surtout pour tout ce qui concerne les yeux (crayons, mascaras…etc.).

  6. Karine

    on apprend des choses avec ton article!merci.de mon coté, c’est le strict minimum, mascara, crayon Sephora, rouge à lèvre et ma crème pour le visage et c’est tout avec mes lunettes de soleil!

  7. Ha ha, voilà bien un problème que je n’aurais pas ! Remarque, le rasage ne me pose pas de problème sur un mois, je reviens en mode taliban avec un grand sourire pour embêter maman, mais sur une longue durée ça pourrait poser problème.

  8. Michèle Paré

    Salut !
    Je viens de découvrir ton blog… très intéressant ! Je suis également une voyageuse solo… de 62 ans. Qui a tout de même la chance d’avoir conservé son chez-soi au Québec. En deux ans (comme tu vois, c’est tout récent) j’ai fait quelques pays… mais pas autant que toi ! Je dois te dire tout de suite que tu m’as fait (agréablement) sourire avec ta trousse maquillage « bien étoffée » pour une fille minimaliste comme toi. Je trouve le fait… réconfortant. Ce n’est pas parce que l’on quitte et le troupeau et le superflus, qu’il faut ressembler à un pruneau. À la différence de toi, il me faut traîner le miroir grossissant. Au fait, que fais-tu de la pince à sourcils ? En passant, un petit truc de maquillage qui demande un premier investissement mais que tu ne regretteras jamais : le maquillage permanent (bien fait, va sans dire). J’ai une fine ligne de eye liner sur la paupière, ainsi que les sourcils et les lèvres bien dessinés ; ce qui donne une assise aux traits, et ne requiert aucun autres artifices pour donner vie et éclat (et personne ne s’en aperçoit). J’ajoute un gloss sur mes lèvres, de la poudre couvrante (Mac) sur mon visage, et un peu de fard sur mes joues. En somme, j’ai dans ma trousse : un fard, un poudrier, un pinceau, une pince à sourcils, un miroir grossissant et mon gloss. Je dois te dire que je m’offre aussi le luxe de faux-cils en poils de vison posés un à un, qui dure un mois et remplace le mascara… et le salissant démaquillage. Je suis en toute beauté (sourire) jour et nuit, sous la pluie ou le soleil, hiver comme été. En d’autres termes, je n’ai jamais à me préoccuper de mon apparence… sauf les cheveux, mais je les garde longs ce qui me permet, tout comme toi, de les attacher… et de les détacher en certaines circonstances (double sourire).
    Je conserve précieusement tes adresses et tes conseils. Je pars pour Machu Pichu en octobre prochain. Je garde un oeil sur ta chronique. J’ignore comment te faire parvenir une photo, mais si tu tapes mon nom sur internet, devrait t’apparaître en deuxième (après la prof de physique) quelques notes sur moi.
    À bientôt !
    Michèle

    • Bonjour Michèle!
      (Je t’ai trouvée, oui tu es en toute beauté ;)
      C’est ça pour la quantité. Et c’est pareil avec les habits et les chaussures que je me trimballe: j’ai cessé de me définir minimaliste! J’ai toujours ma pince à sourcils avec moi, une mini Tweezerman, mais je n’ai choisi de parler que de maquillage sur cet article… Parce que pour le reste des produits de beauté, haha, il y aurait aussi de quoi remplir un article.
      Je n’oserais pas, le maquillage permanent, je crois! Pour les cils j’ai la chance de les avoirs très longs, mais j’aime bien les exagérer encore plus avec un mascara (je l’ai changé, en passant – maintenant c’est they’re Real! de Benefit).
      Tiens, tu me fais penser que je devrais mettre à jour cet article car ma trousse a pas mal évolué!
      Au plaisir de te relire, Michèle!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partagez cet article avec un ami